•  

    Cinq réponses cruciales

     

     

     

    Cinq réponses cruciales

     

     

    « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » Ro 8.31

     

    Paul avance cinq questions essentielles :

    1) « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » La certitude de la présence de Dieu fait pencher la balance en votre faveur. Alors, quoi que vous affrontiez aujourd'hui, dites-vous : « Dieu est pour moi ».

    2) « Lui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi tout avec lui, par grâce ? » (v.32). Réfléchissez, Dieu sauverait votre âme, puis vous laisserait vous débrouiller tout(e) seul(e) ? Il étancherait votre soif d'éternité en négligeant vos besoins terrestres ? Non !

    3) « Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu est celui qui justifie ! » (v.33). Chaque voix qui vous accuse, y compris la vôtre, compte pour rien devant le tribunal céleste. Le bon vouloir de Dieu l'emporte sur toute objection, et il vous accepte parce qu'il vous voit « en Christ ».
    4) « Qui les condamnera ? Le Christ-Jésus est celui qui est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » (v.34). Si vos accusateurs se lèvent et parlent contre vous, Jésus, votre avocat, les réduit au silence. Pourquoi ? Parce que son sang vous couvre !

    5) « Qui nous séparera de l'amour de Christ ? » (v.35). Paul répond : « Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent, ni l'avenir, ni les puissances, ni les êtres d'en-haut, ni ceux d'en-bas, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu en Christ-Jésus notre Seigneur » (v.38-39).

      

    Avec ces cinq vérités, vous apprécierez davantage votre journée et dormirez mieux la nuit.

     

     

    Bob Gass

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Guide étonnant

     

     

     

    Guide étonnant

     

     

     

     

    Lecture proposée : Josué 1.1-9 

     

    De toutes les bonnes paroles que l'Éternel avait dites [...] aucune ne resta sans effet : toutes s'accomplirent. Josué 21.45

     

    Lorsque des acteurs et des actrices font un film, c'est le réalisateur qui en voit «l'image d'ensemble» et en a la direction générale. L'actrice Marion Cotillard reconnaît ne pas avoir tout compris de ce que le réalisateur faisait lors du tournage d'un de ses récents films «J'ai trouvé vraiment intéressant de me permettre d'être perdue, car je savais avoir ce guide formidable. [...] On s'abandonne pour le bien d'une histoire et d'un réalisateur qui fera tout fonctionner.»

     

    Je crois que Josué aurait pu dire quelque chose de semblable au sujet du réalisateur de sa vie. Dans le passage biblique d'aujourd'hui, le chef d'Israël nouvellement mandaté se tient au seuil de la Terre promise. Plus de deux millions d'Israélites s'attendent à ce qu'il marche en tête du peuple. Comment allait-il y parvenir ?

     

    Dieu ne lui a pas remis de scénario détaillé, mais il lui a donné l'assurance qu'il l'accompagnerait. Dieu lui a dit : «Je serai avec toi [...] je ne te délaisserai point» (Jos 1.5). Il a demandé à Josué d'étudier et de mettre en pratique tout ce qui était écrit dans sa Parole (v. 7,8), et il lui a promis d'être avec lui partout où il irait. Josué lui a répondu par un dévouement complet et s'est abandonné à son Guide étonnant, si bien que «[de] toutes les bonnes paroles que l'Éternel avait dites [...] aucune ne resta sans effet» (21.45). Nous pouvons nous aussi nous abandonner à notre Réalisateur et nous reposer sur sa fidélité.

     

     

    La foi ne sait jamais où on la conduit ; elle connaît et aime le Dieu qui la conduit.
    Oswald Chambers

     

     

     

    P.F.C.
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Cette année, sortez de votre zone de confort (1 et 2)

     

     

     

    Cette année, sortez de votre zone de confort (1)

     

     

     

    « Sois sans crainte, car je suis avec toi » Esa 41.10

     

    Deux de vos pires craintes sont l’échec et la critique. Elles ne disparaissent jamais totalement.

    Vous pouvez les surmonter, mais elles vont ressurgir à chaque nouveau défi. Acceptez qu’elles fassent partie de votre parcours au lieu de les fuir, et vous apprendrez à les vaincre.
    Certainement qu’avec le recul, vous réaliserez que la plupart de vos échecs n’ont pas causé de dommage irrémédiable mais qu’en fait ils vous ont rendu(e) plus fort(e).
    Si vous êtes angoissé(e) aujourd’hui, Dieu vous dit : « Sois sans crainte, car je suis avec toi ». Alors faites-lui confiance et sortez de votre zone de confort !



    Un poète anonyme a écrit :

     

    « Jamais je ne me trompais, bien au chaud dans mon cocon /

    À bricoler entre quatre murs plus étanches qu’une prison /

    J’aspirais tant à pouvoir enfin innover /

    Mais ne cessais d’arpenter mon bon vieux plancher /

    Je disais qu’en faire peu n’était pas si grave /

    Que je laissais volontiers les rêves aux braves /

    Me réfugiais dans mes petits travaux /

    Mais au fond de moi, rêvais d’être un héros /

    Enfin, lassé de voir gagner mes voisins /

    J’ai retenu mon souffle et j’ai plongé dans le grand bain /

    Emporté alors par une force encore inconnue /

    J’ai dit adieu à mon cocon et n’y suis plus jamais revenu /

    Si dehors vous craignez de vous aventurer /

    Pensez que tout vainqueur a pu un jour douter. »

     

     

    Voici votre parole du jour : Cette année, sortez de votre zone de confort.

     

     

     

     

    Cette année, sortez de votre zone de confort (2)

     

     

    « Soyez courageux et forts, ne tremblez pas de peur devant eux » De 31.6, BFC

      

    Aussi incroyable que cela paraisse, devant les difficultés rencontrées dans le désert, le peuple d’Israël désirait retrouver son ancienne vie d’esclavage en Égypte. Accepter ce qu’ils connaissaient leur faisait moins peur que de défier l’inconnu. Alors l’Éternel leur a dit, plutôt deux fois qu’une : « Soyez courageux et forts, ne tremblez pas de peur devant eux, car le Seigneur votre Dieu marchera avec vous, sans jamais vous abandonner ».
    Pourquoi le dit-il ? Parce que c’est en agissant que vous surmontez vos peurs ! Si vous les défiez, vous les maîtrisez. Luttez avec vos problèmes, et ils n’auront plus d’emprise sur vous. Si vous osez affronter ce qui vous effraie, votre avenir s’éclaircit.
    Un homme sage a dit un jour : « Prenez le taureau par les cornes jusqu’à lui faire crier grâce. » À très peu d’exceptions près, chaque homme ou femme dans la Bible que Dieu a appelé à faire de grandes choses lui a avoué se sentir incompétent(e).
    Comment Dieu leur a-t-il répondu ? « Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite victorieuse » (Esa 41.10).
    John Mason écrit : « L’envie de sécurité s’oppose à tout rêve grand et vertueux. Bien des fois la sécurité est le premier pas vers la stagnation. Ce qui importe dans une vision : de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace. Si vous n’osez rien, n’espérez rien. »
    Peu importe les situations et les obstacles, mettez Dieu dans le coup. Avec lui à vos côtés, ce que vous gagnerez sera toujours plus grand que ce que vous perdrez.
     

     

     

     

     

    Bob Gass

     

    Cette année, sortez de votre zone de confort (1 et 2)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il a son moment pour accomplir ses promesses

     

     

     

    Il a son moment pour accomplir ses promesses

     

     

     

    "Il resta deux jours encore dans le lieu où Il était." Jean 11:6

    L e Seigneur savait que Lazare était malade, même mourant... Lui qui avait guéri tant de malades ne l'ignorait pas. Il attendit deux jours... puis Lazare mourut sans qu'Il ne soit intervenu! Le Seigneur cependant aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare. C'étaient Ses amis; et quand la maladie de leur frère était devenue si grave, les deux soeurs s'étaient adressées au bon endroit, elles avaient confié leur douleur à leur Maître. Et pourtant, c'est seulement après quatre jours que le Seigneur vint à leur secours. Quelle en est donc la raison?

    Comme Messie, Jésus avait guéri toutes sortes de maladies, même mortelles. Mais à Béthanie, Il voulait Se révéler non seulement comme Messie, mais comme Fils de Dieu qui est la Résurrection et la Vie. Si Jésus avait rejoint les soeurs à temps pour empêcher la mort de Lazare, Il n'aurait pas pu Se manifester comme tel, et la famille de Béthanie serait restée dans les limites du messianisme, sans connaître ce chef-d'oeuvre du christianisme pré-figuré par la résurrection de Lazare: la vie éternelle qui ressuscite l'homme mort dans ses fautes et ses péchés. "Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en Moi vivra, quand même il serait mort." Jean 11:25. Ces deux jours d'apparent retard étaient donc nécessaires pour manifester la gloire de Dieu.

    Attendez-vous un exaucement à votre prière – une prière qui est selon la volonté de Dieu? Vous avez répandu votre coeur devant Dieu comme les soeurs de Béthanie, et les choses sont restées comme elles étaient, ou bien elles ont même empiré. Ne doutez pas, n'écoutez pas les raisonnements des "amis" qui ont soin de vous rappeler toutes les impossibilités qui sont devant vous. Ne vous livrez pas au désespoir comme Thomas qui, en voyant Jésus partir pour Jérusalem, dit: "Allons aussi, afin de mourir avec Lui." Non! ces "deux jours" ne sont pas inutiles. Le Seigneur a accueilli votre demande, soyez-en certains, mais Il a Son moment pour accomplir Ses promesses et réaliser Son plan exactement comme Il le veut. Et dans ce cas désespéré, Il va prouver qu'Il est la Résurrection et la Vie!

     

    H.E. Alexander
    (Source : Manne du matin / bible-ouverte.ch)

     

     

     

     * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Connaissez votre objectif de vie

     

     

     

    Connaissez votre objectif de vie

     

     

     

    « Car [...] nous avons été créés [...] pour des œuvres bonnes » Ep 2.10

     

    La Bible dit : « Nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions ».

     

    Avant de choisir une carrière ou ce à quoi vous allez consacrer votre vie, demandez à Dieu de vous guider. Rien de mieux que de connaître sa volonté. Si vous l’ignorez, vous risquez fort de passer votre vie à faire des mauvais choix. Et même avec un bon salaire, vous connaîtrez un sentiment de vide et d’inachevé.

     

    Viktor Frankl, psychiatre autrichien rescapé des camps de concentration, a dit : « Chacun a sa propre vocation ou mission dans la vie…un devoir concret qui doit s’accomplir. Elle n’est pas interchangeable…tout le monde a une tâche unique et une opportunité spécifique. »

     

    Dieu vous a créé(e) pour un objectif précis. Vous avez la responsabilité et la satisfaction de le découvrir.

     

    Voici quatre questions à vous poser pour trouver le but de votre vie :


    1)
    Qu’est-ce que je recherche ? Nous avons tous au fond du cœur un désir ardent qui enflamme notre esprit.


    2)
    Pourquoi ai-je été créé(e) ? Pensez à la combinaison unique de vos talents, aux relations et ressources dont vous disposez, à votre histoire personnelle, et aux opportunités à saisir. Ce sont tous des panneaux indicateurs.


    3)
    Est-ce que je crois en mon potentiel ? Un expert affirme : « Nulle personne ne peut agir efficacement en contradiction avec l’image qu’elle se fait d’elle-même. »


    4)
    Quand dois-je commencer ? La réponse à cette question est : « Maintenant ! »

     

     

    Bob Gass

     

     

    Connaissez votre objectif de vie

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il est temps de faire le ménage

     

     

     

    Il est temps de faire le ménage

     

     

     

     

    « Sanctifiez la maison de l'Éternel, [...]et mettez ce qui est impur hors du lieu-saint » 2Ch 29.5

     

    En Écosse, une tradition du Nouvel An consiste à nettoyer sa maison de fond en comble, à enlever les vieilles cendres de la cheminée et à rembourser ses dettes en cours. Il s’agit d’ôter le vieux pour laisser place au neuf.

     

    De temps en temps, il faut nettoyer sa maison spirituelle de la même façon. La Bible dit : « Mettez ce qui est impur hors du lieusaint ». Pourquoi ? Avec le temps, de mauvaises attitudes et habitudes ou une façon de faire inappropriée s’installent et nous cachent ce qui est important.

     

    Sheila Coleman écrit : « Il y a dix ans, j’ai récuré ma maison de la cave au grenier, nettoyé tous les recoins, frotté la baignoire et tous les lavabos jusqu’à ce qu’ils brillent. Et aujourd’hui, dix ans après, c’est toujours propre ! Je ne me suis plus jamais servi d’un chiffon ou d’un aspirateur ! Bien sûr que non. Nous avons continuellement besoin de grand ménage spirituel car nous vivons dans un monde impur. Comme nos maisons, voitures et vêtements doivent être entretenus, nos cœurs qui sont nos maisons spirituelles, doivent l’être aussi de façon régulière. Pas seulement pour une semaine, un mois voire dix ans ou une seule fois dans notre vie. Nous devons laisser Dieu agir en nous chaque jour pour nous purifier et nous renouveler. Y atil une pièce de votre maison à laquelle vous n’avez pas laissé accès à Dieu ? Si ça fait un moment que Dieu n’a pas entrepris un grand ménage rigoureux de votre cœur, priez ainsi : « Seigneur, nettoie mon cœur pour que tu puisses vivre et briller à travers moi ».

     

     

    Bob Gass

     

     

    Il est temps de faire le ménage

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ne craignez rien

     

     

     

    Ne craignez rien

     

     

     

    "Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi. Ta houlette et ton bâton me rassurent." Psaumes 23.4 

     

    En ce jour, Dieu vous invite à ne pas vous inquiéter. Il promet de vous soutenir et de venir à votre secours. Il est avec vous. Il vous dit : "Ne crains rien, car je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante." Ésaïe 41.10

     

     

    Dieu promet de vous soutenir et de venir à votre secours.

     

    Dans le Psaume 23, David compare l’Éternel à un bon berger. Le bâton du berger sert à rassurer et protéger le troupeau. Il ne sert jamais à frapper les brebis mais il sert à les défendre contre les prédateurs. Soyez rassuré : Jésus vous conduira et vous défendra toujours. Et en ce jour, il le fait !

    Quand les choses s’agitent autour de vous, échappent à votre contrôle, ne dépendent plus de vous, alors la peur commence à nous envahir. Cette peur génère toutes sortes de questions : “Vais-je y arriver ? Comment est-ce que je vais m’en sortir ? Que vais-je devenir ?”

    Et alors que la peur grandit en nous, alimentée par l’incertitude ou les souvenirs douloureux, les questions deviennent des affirmations : “Je n’y arriverai pas ! C’est impossible ! Je n’ai plus d’espoir !”

    Aujourd’hui, Jésus s’approche de vous. Il pose sa main sur votre épaule, vous regarde avec affection et vous dit : “C’est moi. Je suis là. N’aie pas peur ! Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Je ne te laisserai pas seul(e). Je te fortifie. Je viens à ton secours. Je t’aime.”

    Une action pour aujourd’hui :
    Alors que vous le priez, Dieu s’approche de vous pour vous dire : Ne crains pas ! Déclarez-le en ce jour avec moi : "L'Éternel est pour moi, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes ?" Psaumes 118.6

     

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    Ne craignez rien

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Hissez les voiles

     

     

    Hissez les voiles

     

     

     

    “Que je puisse Le connaître plus profondément et intimement...” Ph 3. 10

    Ella Wheeler Wilcox a écrit ces lignes : “Un bateau vogue vers l’est et un autre vers l’ouest, poussés pourtant par le même vent. C’est la configuration des voiles du navire qui détermine la direction à suivre, pas le souffle des bourrasques.

    Les chemins du destin que nous parcourons tout au long de notre vie sont comme les vents marins. C’est la configuration de notre âme qui détermine le but à atteindre, pas le calme plat à traverser ni les tempêtes à affronter.”

    N’avez-vous pas remarqué que les épreuves capables de mettre un homme à genoux donnent au contraire des ailes à un autre ? Ce sont les voiles qui déterminent le chemin que nous devons suivre.

    Nous savons comment Paul avait placé les siennes ! Ecoutez : “Que je puisse Le connaître plus profondément et intimement...” Rien n’aurait pu le forcer à compromettre sa route ni à se détourner de son chemin, car l’intimité avec Dieu était le but ultime de sa vie.

    Un tel but est-il facile à atteindre ? Certainement pas ! Il exige de ne jamais jeter l’éponge et de ne pas être trop impatient non plus. N’essayez pas de programmer le développement de votre maturité. La discipline spirituelle doit être entretenue chaque jour, jusqu’à ce qu’elle devienne une seconde nature. Votre esprit a besoin de temps et d’expérience pour l’assimiler. Et comme pour tout nouveau comportement, elle exige beaucoup de sang et de sueur, d’essais parfois infructueux, d’encouragements et d’abnégation. Avec le temps certains aspects de cette discipline commenceront à s’imposer en vous pour former un nouveau style de vie. Avec le recul des années vous découvrirez que votre caractère a réellement changé.

    Comment cela s’est il produit ? Vous avez hissé les voiles pour aller dans une nouvelle direction, et vous avez cessé d'être poussé ici et là par les vents de l’impulsion, des circonstances, de la convenance, de l’opinion publique ou de l’intérêt personnel.

    Ressembler à Christ est un voyage à parcourir tout au long de votre vie, pas une destination. Votre vie est un long voyage ! Et tant que vous y êtes, faites en sorte que ce voyage devienne un voyage d’agrément !

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Mon Dieu est grand

     

     

     

    Mon Dieu est grand

     

     

     

     

    Les cieux ont été faits par la parole de l'Éternel… Il a parlé, et la chose a été ; il a commandé, et elle s'est tenue là. Psaume 33. 6, 9

     

    Le visage de mon ami est toujours accueillant et paisible. Aujourd'hui, il me raconte comment Dieu le soutient dans les grandes souffrances qu'il traverse. Il décrit lui-même les symptômes inconnus, parfois étranges, qu'il ressent dans son corps miné par la maladie. Il se pose des questions sur ce qu'il adviendra de lui les jours prochains. Mais, poursuit-il : “Je suis en paix. Je ne peux pas l'expliquer, mais la paix de Dieu m'envahit, et elle surpasse toutes mes craintes et tous les raisonnements”.

     

    Avec un sourire, il ajoute qu'un chapitre de la Bible l'encourage beaucoup depuis quelques jours : “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre… Et Dieu dit : Que la lumière soit. Et la lumière fut… Et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres… Et Dieu dit…” (Genèse 1. 1-6). Dans ce texte d'introduction de la Bible, Dieu révèle qui il est, il souligne sa majesté, sa puissance et sa domination sur tout. Rien dans l'immense univers ne relève du hasard. Tout montre la maîtrise calme et ordonnée de celui qui appelle la création à l'existence. Chaque élément paraît en son temps, splendide, parfait, puis prend la place et la fonction assignées par Dieu. La composition finale est magnifique.

     

    Ces paroles encourageaient mon ami. Il en retenait intérieurement ce message : “Mon enfant, souviens-toi que ton Père est infiniment grand ; fais-moi entièrement confiance, sois assuré que tu peux me remettre toutes tes souffrances et tes questions, car je suis ton Dieu”.

     

    Connaissez-vous le Dieu de mon ami, grand Dieu, seul Dieu juste et sauveur ? (Ésaïe 45. 21, 22)

     

      

    (Source : labonnesemence.com)

     

     

    Mon Dieu est grand

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Seul, mais florissant

     

     

    Seul, mais florissant

     

     

     

    “Si votre vie Lui est consacrée, Il vous fournira, jour après jour, tout ce dont vous aurez besoin.” Mt 6. 33

    Cherchez à comprendre les sentiments que Dieu éprouve à votre égard ! Plus vite vous les découvrirez, plus vite les blessures de votre passé se cicatriseront, plus vite vous retrouverez votre confiance en vous-même et plus vite vous vous débarrasserez de l’image négative que vous donnez de votre vie.

    Cessez de croire que toute compagnie vaut mieux que la solitude. Un récent sondage effectué auprès d’un millier de couples, soi-disant heureux en mariage, a révélé que 52% éviteraient de se marier avec leur partenaire actuel s’ils en avaient le choix !

    N’oubliez jamais que seul Dieu peut remplir le vide spirituel de notre âme. Réfléchissez-y et vous vous rendrez compte que souvent le remède aux tourments de la solitude n’est pas de rechercher la compagnie des autres, mais de donner un sens à sa vie.

    Ce n’est pas l’absence d’amour qui marque le plus la vie d’un homme, mais l’absence de direction.

    Jean se trouvait seul en exil à Patmos, une colonie pénitentiaire romaine, quand Dieu lui révéla les splendeurs du Paradis. En conséquence, il écrivit le livre de l’Apocalypse. Paul était seul en prison quand il écrivit ses plus belles lettres.

    Dieu accomplit son meilleur travail quand Il était tout seul et que personne n’était là pour L’en féliciter ! Il exprima Sa propre satisfaction en disant : “Cela est très bon” (Gn 1. 31).

    Les louanges des autres ne reflètent que leur opinion à votre égard, et celle-ci peut très vite changer ! Par contre vous vivez chaque jour avec l’opinion que vous avez de vous-même : apprenez à vous estimer à votre juste valeur.

    Au-delà de la solitude humaine se trouve un domaine de tranquillité et de contentement que seul le besoin de la présence divine peut faire découvrir.

    Quand les portes semblent se refermer autour de vous, dans votre vie de tous les jours, vous découvrez soudain d’autres portes qui s’ouvrent toutes grandes devant vous, dans votre vie spirituelle, pour vous dévoiler le genre de relation que vous pouvez avoir avec Dieu !

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    A nos côtés dans la vallée

     

     

     

    A nos côtés dans la vallée

     

     

     

    “Même si je passe par la vallée obscure, je ne redoute aucun mal, Seigneur, car tu m’accompagnes. Tu me conduis, tu me défends, voilà ce qui me rassure.” Psaumes 23.4

     

    Il y a quelques années, j’ai eu la joie de retrouver un ami de longue date, un modèle qui m'a beaucoup encouragé au début de ma conversion. Malheureusement, il était affecté dans sa santé au point de se déplacer en fauteuil roulant. En le voyant ainsi, j'eus l'envie de le prendre dans mes bras afin de l’encourager et de prier pour lui. Mais, avant même que je ne puisse lever le petit doigt, il me regarda et me dit : "Qu’importe ce que je traverse, je sais que Dieu est à mes côtés !"

     

    Dieu est présent à vos côtés...

     

    “Ne crains rien, car je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; Je te fortifie, je viens à ton secours. Je te soutiens de ma droite triomphante.” Ésaïe 41.10

    La vallée est un endroit sombre, triste où il ne fait pas bon vivre et que personne n’apprécie. Toutefois, chacun d'entre nous au cours de notre pèlerinage sur la terre, en connaitra plusieurs.

    Actuellement, vous vous trouvez peut-être dans une vallée profonde, isolée et en proie au doute, vous pensez que vous n'arriverez pas à en sortir ? Savez-vous que la traversée d'une vallée, peut littéralement vous transformer et vous conduire dans une proximité avec Dieu qui jusqu’alors, vous était inconnue?

    Ceci peut être un paradoxe que l'on ne saurait vraiment expliquer, néanmoins plus nous perdons nos repères, plus nous nous appuyons sur Dieu. Et pour David, l'homme qui a connu bien des vallées, le message est clair: pour évincer la peur et remonter la pente, il faut faire confiance à Dieu. “Il ranime mes forces, il me guide sur la bonne voie, parce qu’il est le berger d’Israël.” Psaumes 23.3

    Quelle que soit votre vallée, soyez rassuré, Dieu est présent à vos côtés pour vous défendre et vous guider. “Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.” Jean 10.27-28

    Une proclamation pour aujourd’hui :
    Père, je reconnais que tu es le berger de mon âme et que le bonheur et la grâce m'accompagneront tous les jours de ma vie ! Au nom de Jésus. Amen !

     

     

    Yannis Gautier
    (Source : TopChrétien)

     

     

    A nos côtés dans la vallée

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique