•  

    Dieu veut vous faire une promesse

     

     

    Dieu veut vous faire une promesse

     

     

     

     

    « Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision. Il dit : "Abram, n'aie pas peur ! Je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande." » Genèse 15.1

     

    Cette parole du Seigneur fut transmise à Abram …juste après sa victoire extraordinaire remportée afin de récupérer Lot, devenu prisonnier, dans une guerre impliquant plusieurs nations !

     

    Cette recommandation divine de ne pas avoir peur pourrait paraître, en effet, étrange et même un peu déplacée au vu de la démonstration de foi et de courage dont venait de faire preuve Abram pour récupérer son neveu.

     

    Mais Dieu voit bien au-delà des circonstances ! Il savait ce qui préoccupait Abram au fond de son cœur. D'ailleurs, dans la réponse que ce dernier lui-même fera, s’exprime le triste constat de devoir mourir sans avoir eu d'enfants pour profiter du pays que Dieu lui avait promis d'habiter (Genèse 15.2-3).

     

    N’aie pas peur ! Je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande.

     

    Dieu a apporté du réconfort et une promesse extraordinaire à Abram avant même que celui-ci ne puisse lui manifester sa crainte. Parcque nos cœurs parlent avant notre bouche.
    Dieu nous permet, aujourd’hui encore, d’expérimenter toute la richesse de ce réconfort et de cette promesse en son Fils Jésus-Christ !

    Quelle que soit votre situation actuelle, quel que soit ce que vous venez de traverser dernièrement, Dieu veut vous interpeler sur les craintes, les peines, qui se trouvent là, au fond de votre cœur.
    Et avant même que vous n'exprimiez un mot, il vous dit : "N’aie pas peur ! Je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande."

    Abram a eu beaucoup plus que ce qu'il demandait : Dieu a choisi sa descendance pour bénir toutes les nations sur terre ! Dieu veut aussi se glorifier en vous et il n'a pas choisi quelqu'un d'autre pour cela. Il vous a choisi vous !

    Une action pour aujourd'hui :
    "Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice" (Genèse 15.6). Vous de même, ayez confiance en Dieu. 

     

     

     

    Fabrice Devred
    (Source : TopChrétien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Etes-vous au point de rupture ?

     

     

     

    Etes-vous au point de rupture ?

     

     

     

    « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous » 1P 5.7

     

    Dans le film Limitless, l’acteur Bradley Cooper découvre une formidable drogue qui lui permet d’exploiter tout le potentiel de son cerveau. Il est capable de tout apprendre à une vitesse vertigineuse. Il se souvient de presque tout ce qu’il lit ou voit. Il est plus rapide et plus précis que tous les experts analystes des marchés financiers. Il est sans limites. Et bien sûr il tire profit de ses talents pour gagner des millions de dollars et se bâtir un franc succès.

    Vous pensez probablement : « Où pourraisje trouver ces pilules ? » Blague à part, la moitié des gens souffrent dans leurs relations humaines. Plus de 60 % sont stressés par leur travail. Plus de 70 % sont préoccupés par l’argent. Si vous dites : « J’ai touché le tiercé ! »

    Voici votre parole du jour : « Déchargezvous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous ». Vous dites : « Si vous pouviez voir mon agenda, vous sauriez pourquoi je suis au point de rupture. » Qui définit votre emploi du temps quotidien ? Vous avez trois possibilités. Soit vous le confiez à quelqu’un d’autre, soit vous le faites vousmême, soit vous vous tournez vers Dieu et lui demandez de s’en occuper. Si Dieu nous permet d’atteindre le point de rupture c’est en partie pour nous obliger à chercher ses conseils, sa force et sa direction. Il y a beaucoup de choses dans la vie que vous ne pouvez gérer seul(e), mais il n’y a rien que Dieu et vous ne puissiez réussir ensemble.

    Le secret, c’est de ne vous occuper que de ce que Dieu vous confie, et de lui faire confiance pour le reste.

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    Etes-vous au point de rupture ?

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Faites gagner les vôtres

     

     

    Faites gagner les vôtres

     

     

     

    "Avec une fronde et une pierre, David fut plus fort que le Philistin ; il le frappa et le mit à mort sans avoir d'épée à la main. (…) Voyant que leur héros était mort, les Philistins prirent la fuite. Les hommes d'Israël et de Juda se levèrent, poussèrent des cris et les poursuivirent jusque dans la vallée et jusqu'aux portes d'Ekron. Les Philistins blessés à mort tombèrent sur le chemin" 1 Samuel 17.50-52.

      

    Le peuple d’Israël était effrayé face à Goliath. Saisis d’une grande crainte, les soldats étaient incapables de réagir. Arriva un adolescent inconnu du nom de David. Ce jeune berger décida de se battre contre cet homme de guerre. Il ne se laissa pas impressionner par sa grande taille mais regarda plutôt à la grandeur de Dieu. Avec foi et détermination, il fit tomber le géant et remporta une victoire éclatante. C’est alors que peuple d’Israël se réveilla et battit le reste de l’armée des Philistins.

     

    Quels sont les géants auxquels vous faites face aujourd’hui ? Savez-vous qu’ils peuvent être des facteurs qui vont déclencher un changement dans votre vie et dans celui de votre entourage ? David n’a pas fait que terrasser un géant, il a littéralement redonner espoir à sa famille, à son armée, à sa nation. Après qu’il eut résolu le problème de Goliath, l’armée d’Israël se rua sur le reste des troupes ennemies. Ce jour là, Israël gagna la bataille, mais elle a pu le faire uniquement parce que David leur avait ouvert tout grand le chemin.

     

    Réalisez-vous ce que vous pouvez accomplir en affrontant votre géant ? Ce n’est pas uniquement une victoire personnelle, vous pouvez faire gagner les vôtres. En abattant le monstre du divorce, vous faites gagner vos enfants. En affrontant votre accoutumance à l’alcool, à la pornographie, et à tant d’autres dépendances, vous abattez des géants qui désirent faire avorter le plan de Dieu dans votre vie. Finalement, combien de personnes vont être sous le bénéfice de votre réussite ? Votre succès sera comme une coupe débordante et arrosant ceux que vous aimez.

     

    Ne prenez plus la fuite, faites face à votre Goliath car des vies en dépendent. Dîtes avec force : "Je suis capable de tout, grâce au Christ qui me rend fort" (Philippiens 4.13).

     

    Une déclaration pour aujourd’hui :
    Je puis tout par celui qui me fortifie. Désormais, j’abats les géants menaçants, désirant anéantir le plan de Dieu pour moi et les miens. Je me battrai pour les miens et pour la gloire de Dieu.

     

    Patrice Martorano
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Pas de pile

     

     

    Pas de pile

     

     

     

    Lecture proposée : Psaume 27.

    Je suis la lumière du monde, dit Jésus. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la lumière de la vie. Jean 8.12

    J’ai reçu un cadeau utile à Noël. Il s’agit d’une belle lampe de poche, extrêmement puissante avec ses ampoules LED. Le seul problème, c’est qu’elle n’éclaire pas… du moins jusqu’à ce que je mette des piles à l’intérieur. Elle a beau être ultra-performante, sans la source d’énergie, elle reste une lampe de poche inutile et ne remplit pas son rôle.

    On pourrait établir une comparaison entre Jésus-Christ et une pile, et entre nous et une lampe de poche. Il existe des petites et des grandes lampes de poche. Il s’en trouve de toutes les couleurs et de toutes les formes. Mais toutes ont en commun ceci : elles ne trouvent leur sens et leur utilité que lorsque la pile y est mise en place. En effet, une lampe de poche n’a de sens que pour éclairer ; vous auriez du mal à manger de la soupe avec une lampe de poche…

    Parfois en tant qu’humains, nous cherchons un sens à la vie et nous passons à côté de ce pour quoi nous avons été créés par Dieu. Tout comme pour la lampe de poche, il ne sert à rien de garder la pile à côté de soi, de même dans notre vie, Jésus-Christ, la vraie lumière, doit être au cœur de notre vie.


    Alors, pourquoi ne pas lui laisser la place qui lui revient ?

     

    Matthieu Gangloff
    (Source : vivre aujourd'hui)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Remportez la victoire sur vos pensées

     

     

    Remportez la victoire sur vos pensées

     

     

    “Mes yeux sont constamment tournés vers l'Éternel, car c'est lui qui dégage mes pieds pris au filet” Psaume 25.15

     

    Une belle journée s’annonce dans la présence de Dieu… Belle, certes… tant que nous veillons, comme Jésus l’a si bien enseigné. Pourquoi ? Parce qu’il sait que l’ennemi de nos âmes n’attaque pas toujours de manière frontale. Il attend que nous baissions un peu la garde, puis suggère au fond de nous des pensées qui nous semblent inoffensives au début, mais qui peu à peu nous absorbent et nous accablent tout à fait. Nous avons alors beau faire, plus nous cherchons à argumenter, plus nous sombrons… à l’image de ceux qui s’enlisent dans des sables mouvants.

     

    "Ne pas laisser nos pensées nous tirailler dans tous les sens" s’apprend très concrètement...

     

    Une pensée nuisible, si petite soit-elle, peut vous conduire très, très loin de Dieu… “C’est pourquoi, tenez votre esprit en éveil et ne vous laissez pas distraire”, est-il écrit (1 Pierre 1.13) !

     

    Le roi David l’avait compris : la clé consiste à fixer les yeux sur Jésus ; non à regarder constamment le piège ! “Mes yeux sont constamment tournés vers l'Éternel, car c'est lui qui dégage mes pieds pris au filet”. Ce qui revient à dire : ne ressassons pas nos soucis, qui sont autant de pièges pour notre foi, mais déposons-les aux pieds de Jésus avec confiance. Protégeons et nourrissons nos pensées des bontés inépuisables du Seigneur. Et Dieu honorera notre foi. C’est aussi simple que cela !

     

    Ce qu’il faut savoir, c’est que "ne pas laisser nos pensées nous tirailler dans tous les sens" s’apprend très concrètement au cours d’un simple exercice quotidien : prendre un temps d'intimité seul à seul avec Jésus. Lire sa Parole. Voilà ce qui fortifie les pensées !

     

    Comment l’apôtre Paul aurait-il pu le conseiller s’il n’avait pas expérimenté la paix qui en résulte ? “Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ”  (Philippiens 4.6).

     

    Une action pour aujourd’hui :
    Commencez dès à présent : exercez-vous et gardez vos pensées fixées sur Christ. Vous verrez vos pieds dégagés de tout filet ! En cette journée, saisissez cette opportunité de grandir spirituellement et remportez la victoire sur vos pensées.

     

     

    Christian Robichaud

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vous pouvez briser cette forteresse

     

     

    Vous pouvez briser cette forteresse

     

     

     

     

    « Car les armes avec lesquelles nous combattons [...] sont puissantes devant Dieu, pour renverser des forteresses » 2Co 10.4

     

    Dans la Bible, une forme de mal qui passe d’une génération à l’autre s’appelle une « forteresse ».

     

    David souffrait d’obsession sexuelle, ce qui l’a poussé à coucher avec la femme d’un autre. Le même esprit est passé de David à son fils Amnon, et ce dernier a violé sa sœur (voir 2S 13). Lorsque David l’a appris, il s’est mis en colère, mais il n’a rien fait. Que pouvaitil dire ?

     

    Pour sauver sa peau, Abraham a menti à un roi païen en prétendant que sa femme était sa sœur (voir Ge 20). C’est curieux, mais son fils Isaac a eu la même réaction quelques chapitres plus loin (voir Ge 26).

     

    Les experts disent que les enfants de parents qui boivent ont 400 fois plus de chance de devenir euxmêmes alcooliques, et que 80 % de ceux qui maltraitent leurs enfants ont été abusés dans leur propre enfance. Parfoismême les tares viennent des deux côtés de la famille.

     

    Mais voici la bonne nouvelle. Dieu guérit les familles perturbées, et vous pouvez être le premier remède ! Vos enfants ne méritent pas de grandir sans affection simplement parce que vos parents vous en ont privé. Dieu peut vous apprendre à briser cette forteresse de votre famille pour que vous puissiez donner à vos enfants ce que vous n’avez jamais reçu. Gédéon a détruit l’autel que son idolâtre de père avait construit (voir Jug 6.25), et par la grâce de Dieu vous pouvez faire pareil chezvous !

     

    Priez pour vos enfants. Imposezleur les mains et déclarez que le passé ne doit pas gâcher le présent, que Dieu les bénit à travers vous.

     

    Allezy, faitesle et voyez le résultat.

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'ombre de la mort

     

     

     

    L'ombre de la mort

     

     

     

    L'Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien… Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi. Psaume 23. 1, 4

    Notre Sauveur Jésus Christ… a annulé la mort et a fait luire la vie et l'incorruptibilité par l'évangile. 2 Timothée 1. 10

     

     

    Un prédicateur, encore jeune, venait de perdre sa femme lorsque, dans son chagrin d'enfant, sa petite fille lui demanda : – Puisque Jésus est mort pour nos péchés, comment se fait-il que nous devions encore mourir ? Le père ne répondit pas tout de suite, cherchant une explication appropriée à l'âge de l'enfant. En se rendant au cimetière en voiture, alors qu'ils suivaient un gros camion, le papa attira l'attention de la fillette sur ce lourd véhicule et posa cette question : – Si nous devions être écrasés, préférerais-tu que ce soit par le camion ou par son ombre ? – Par son ombre, car cela ne nous ferait pas mal !

    Le père marqua un silence et reprit d'une voix émue : – Vois-tu, en mourant sur la croix, Jésus s'est fait écraser comme par le poids lourd. Toute la colère de Dieu est tombée sur lui, pour que nous n'ayons plus qu'à traverser l'ombre de la mort. (d'après R. Zacharias)

     

    Le jour, je suis sous ta lumière ;

    La nuit, mon sommeil est serein.

    Au matin, ton regard m'éclaire

    Et me guide dans mon chemin ;

    Et chaque soir, ô tendre Père,

    Tu prépares mon lendemain.

    Je vois ainsi venir le terme

    De mon voyage en ces bas lieux,

    Et j'ai l'attente vive et ferme

    Du saint héritage des cieux :

    Sur moi si la tombe se ferme,

    J'en sortirai tout glorieux.

     

     

     

    (Source : labonnesemence.com)

     

     

    L'ombre de la mort

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'amour d'une mère

     

     

     

    L'amour d'une mère

     

     

     

    Lecture proposée : Psaume 91.1-6

     

    Il m’invoquera, et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai. V. 15

      

    Lorsque les parents de Sue ont divorcé, alors qu’elle était encore jeune, tout le litige relatif à sa garde et à d’autres questions l’a obligée à passer un certain temps dans un foyer pour enfants. Intimidée par des enfants plus grands, Sue s’y sentait seule et abandonnée. Sa mère ne lui rendait visite qu’une fois par mois, et son père se faisait très rare. Ce n’est que des années plus tard que sa mère lui a dit que, même si le foyer lui interdisait de la voir plus souvent, elle était venue se poster tous les jours près de la clôture dans l’espoir de l’apercevoir. À ce sujet, sa mère a précisé : « Je me contentais de te regarder jouer dans le jardin, juste pour voir si tu allais bien. »

     

    Quand Sue m’a raconté cette histoire, celle-ci m’a donné une idée de l’amour de Dieu. Il se peut que nous nous sentions parfois abandonnés et seuls dans nos combats. Combien il est réconfortant de savoir que Dieu veille continuellement sur nous (PS 33.18) ! Même si nous ne pouvons pas le voir, il est là. Où que nous soyons, ce parent bienveillant ne nous perd jamais du regard et nous a toujours à cœur. Contrairement à la mère de Sue, il peut intervenir pour nous en tout temps.

     

    Seigneur, merci de nous donner l'assurance que tu veilles toujours sur nous

     

    Dans le Psaume 91, on voit Dieu délivrer, protéger et encourager ses enfants. Il est plus qu’un refuge et un abri. À travers les sombres vallées de la vie, nous pouvons nous consoler en sachant que le Tout-Puissant veille sur nous et joue un rôle actif dans notre vie, comme promis : « [Je te] répondrai ; je serai avec [toi] dans la détresse, je [te] délivrerai » (V. 15).

     

    Notre Père céleste se tient toujours à nos côtés.

     

     

     

    Leslie Koh
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    La meilleure thérapie, la meilleure protection

     

     

     

    La meilleure thérapie, la meilleure protection

     

     

     

    “Comme elle le harcelait tous les jours… il finit par perdre toute patience.” Jg 16. 16

    Lorsque vous vous sentez épuisé émotionnellement et en butte aux pressions externes, vous devenez vulnérable et risquez de prendre de mauvaises décisions lourdes de conséquences.

    C’est ce qui est arrivé à Samson. Prenez note de la manière d’agir de Dalila pour le faire tomber : “Jour après jour, elle le harcelait par ses paroles jusqu’au jour où il finit par perdre patience. Alors il lui révéla son secret” (v. 16-17).

    Même si vous allez régulièrement à votre église et lisez votre Bible chaque année d’un bout à l’autre, cela ne vous aidera pas beaucoup si vous vivez votre vie dans un état permanent de vide émotionnel et spirituel. Tout croyant qui se retrouve dans cette situation devient impossible à vivre, car les siens et ses amis ne parviennent pas à lui apporter de l’aide tant que son esprit est prisonnier de forces négatives.


    Quelle est donc la solution ?

    1- Examinez les gens dont vous appréciez la compagnie. Quand vous sentez le besoin de vous reposer ou de recevoir le soutien de quelqu’un, choisissez bien vos amis: quand vous vous sentez au plus bas psychologiquement, vous avez besoin de vous entourer de personnes capables de vous remonter le moral. Le psalmiste a écrit : “Je suis l’ami de tous ceux qui T’honorent et qui respectent Tes exigences” (Ps 119. 63).

    2- Vérifiez le contenu de votre réservoir ! Alors même qu’il oeuvrait pour une bonne cause, Samson épuisa ses réserves d’énergie spirituelle sans pour autant chercher à régénérer son esprit à la vraie source. Etes-vous tombé dans le même piège ?

    Un premier de l’an, lors de la parade de chars qui a lieu à Pasadena en Californie, l’un des plus beaux chars tomba soudain en panne d’essence, bloquant toute la procession le temps que quelqu’un revienne avec un bidon d’essence. Le plus amusant, c’était que ce splendide char représentait la Standard Oil Company, l’une des plus importantes entreprises pétrolières des Etats-Unis !

    La Bible affirme : “Il redonne des forces à celui qui faiblit, Il remplit de vigueur celui qui n’en peut plus” (Es 40. 29). Lorsque vous passez du temps à lire Sa parole et à prier, vous découvrez qu’Il est en train de vous donner de nouvelles forces et de restaurer votre paix et votre stabilité. C’est la meilleure des thérapies, et la meilleure protection.

     

    Bob Gass

     

     

    La meilleure thérapie, la meilleure protection

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    La raison de l'épreuve

     

     

     

    La raison de l'épreuve

     

     

     

    « Votre foi, [...] est mise à l'épreuve afin de prouver sa valeur » 1P 1.7, BFC

    Les épreuves auxquelles nous faisons face révèlent à la fois nos faiblesses et nos forces. Quand la Bible évoque « le feu du fondeur » (Mal 3.2), nous sommes enclins à penser aux choses négatives que Dieu veut ôter de notre caractère. Mais nos ressources intérieures et nos talents ont parfois besoin d’être affinés. Nous n’en avons pas conscience tant qu’ils n’ont pas été mis à contribution.

    Dans 1 Rois 17, lorsqu’une veuve et son fils rencontrent Élie, la famine règne dans le pays. Élie lui demande de partager leur dernier repas avec lui. Peutêtre pensezvous : « Voilà bien un prédicateur ! » Ne concluez pas trop vite. Un des plus beaux jours dans la vie de cette femme a été celui où Dieu lui a demandé un pas de foi. Sa réponse a changé son avenir et sauvé sa famille.

    Alors, si vous faites face à un défi, comment répondezvous ? Vous laissez tomber ? Vous vous défilez ? Vous agissez par obligation ? Ou vous y voyez une opportunité d’obéir à Dieu et de transformer votre avenir ? Plus la peine d’avoir peur ! (voir 2Co 9.6–11). Lorsque Dieu envoie Moïse vers Pharaon, il dit : « Je sais bien que le roi ne vous laissera pas partir, à moins d’y être contraint » (Ex 3.19, BFC).

    Aujourd’hui Dieu peut permettre à Satan de vous tester afin de vous révéler :
    1) combien il prend soin de vous,
    2) comment vous réagirez dos au mur,

    3) qui vous allez croire quand Dieu dit : « J’interviendrai avec puissance » et que l’Ennemi dit : « Je ne te laisserai pas partir ».

     

    Voilà la raison de cette épreuve.

     

     

    Bob Gass

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Laisser le passé derrière soi

     

     

    Laisser le passé derrière soi

     

     

     

    Avez-vous déjà pensé… J’en peux plus, j’en ai assez ! 
     
    C'est généralement une pensée due à un état de frustration. Quelque chose comme :
    J’en ai vraiment assez, cette personne me rend folle !  Je n’en peux plus ! Je vais mettre les enfants au lit plus tôt ce soir ! 
    Et si . . . au lieu de ressentir de la frustration, vous adoptiez la détermination ?

     

    Et si vous aviez le courage de dire, J’en ai assez que tous ces problèmes me gâchent la vie et m’empêchent d’avancer ! “

     

    • J'en ai assez de regarder en arrière ! Il est temps de laisser le passé derrière moi. 
    • J'ai eu assez honte ! Finies la culpabilité et la condamnation. 
    • J'en ai assez d’être découragé ! Il est temps de recommencer à rire. 
    • J'ai été assez en colère ! Seigneur, aide-moi à pardonner. 

     

    Cette attitude de foi et de vainqueur constitue le premier pas vers une âme en bonne santé.
    Aujourd'hui peut être le jour où vous direz avec détermination … C’est fini, j’en ai assez !

     

    Pendant de nombreuses années, à cause des abus que j'ai subis dans mon enfance, mon âme était blessée, en mauvaise santé. Je n’avais pas confiance en moi, j’étais facilement en colère et frustrée la plupart du temps. Je faisais difficilement confiance aux gens et j'avais très peu de joie. Je ne le savais pas à l'époque, mais j'avais besoin de guérir... dans mon âme. Même si je n'étais plus dans la situation où les abus ont été commis, il restait encore des plaies dans mon cœur qui n'avaient pas cicatrisé.
     
    La Parole de Dieu dit clairement qu'Il veut que nous soyons en bonne santé et libérés dans notre âme : Bien-aimés, je prie pour que vous puissiez réussir et prospérer et être en bonne santé [physiquement], de la même manière que [je sais] que votre âme prospère [spirituellement] (3 Jean 2).
     
    Lorsque votre âme (esprit, volonté et émotions) est en bonne santé, vous pouvez avoir une paix et une joie réelles dans votre vie. Mais si vous vivez avec une âme blessée, cela affectera chaque aspect de votre vie d’une manière ou d’une autre.

     

    Quand j'ai quitté la maison à l’âge de 18 ans, je pensais que je serais enfin débarrassée de mes problèmes et de la douleur d'avoir été abusée par mon père. Mais j'ai découvert que je les avais emmenés avec moi parce que mon âme était abimée et blessée.

     

    Et cela a créé toutes sortes de dysfonctionnements dans ma vie et dans mes relations. Peut-être que vous pouvez vous identifier à cette situation aujourd'hui. . . Peut-être savez-vous ce que signifie aspirer à être libéré de la souffrance dans votre âme. Si tel est le cas, je comprends ce que vous ressentez et ce que vous vivez a probablement causé bien des douleurs, des dégâts et du découragement à vous et aux personnes qui vous entourent. Mais je veux que vous sachiez ceci aujourd'hui. . . Votre histoire n’est pas finie.

     

    Quelle que soit la blessure que vous avez subie -abus, abandon, perdre d'un être cher, solitude, anxiété, dépression- quoi que ce soit... Dieu veut guérir votre âme. 

     

    Et je vous promets que c'est vraiment possible ! Vous n'êtes pas obligé de vivre chaque jour dans un cycle de douleur et de dysfonctionnement. Dieu a quelque chose de tellement meilleur pour votre vie ! 

     

    Psaume 147: 3 promet… Il guérit les cœurs brisés et panse leurs blessures [guérissant leur douleur et soulageant leur chagrin]. C'est une bonne nouvelle ! Quelle que soit la douleur que vous vivez, Dieu veut vous réconforter et vous guérir complètement.

     

    • Dieu vous donnera de la beauté à la place de vos cendres (voir Ésaïe 61: 3). 
    • Vous pouvez lui donner tous vos soucis et vos angoisses (voir 1 Pierre 5: 7). 
    • Au lieu de la douleur et de la honte, il vous rendra le double de ce que vous avez perdu (voir Esaïe 61: 7). 
    • Vous pouvez reprendre espoir, sachant que Dieu est avec vous pour vous guider, vous protéger et vous réconforter (voir Psaume 23: 4). 

     

    Vote passé n’a pas à déterminer votre avenir. Vous pouvez trouver la guérison en Jésus ! Mais pour faire l'expérience d'une âme en bonne santé, il est temps pour vous de vous lever et de dire : " C'est fini, j'en ai assez ! "

     

    • J'en ai assez d’avoir pitié de moi-même.
    • J'en ai assez de me concentrer sur le passé.
    • J'en ai assez d'être en colère et malheureux.
    • J'en ai assez d'essayer de tout faire de mes propres forces.

     

    Lorsque vous faites le choix de vivre en vous appuyant sur les promesses de Dieu, au lieu de vivre dans votre douleur, Dieu peut commencer à guérir et restaurer votre âme.
     
    Je sais que c’est possible, car après des années de misère, de souffrance et de frustration dues aux blessures de mon passé, j’en suis arrivée au point d’en avoir assez !
    J'ai refusé de vivre plus longtemps de cette façon.

     

    Mon chemin vers la guérison totale ne s’est pas fait du jour au lendemain et ce n’était pas facile, mais je peux honnêtement dire que cela en valait la peine. J'éprouve maintenant une vraie paix, une joie et une liberté dans ma vie quotidienne parce que mon âme est en bonne santé. . . et ça me passionne de pouvoir aider d’autres femmes et petites filles à vivre la même plénitude en Christ !
     
    Le temps est venu de dire : “Ça suffit, j’en ai assez. A partir d’aujourd’hui, j’aurai une âme en bonne santé !“

     

     

     

    Joyce Meyer

     

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique