•  

    7 étapes pour réussir votre vie

     

     

     

    7 étapes pour réussir votre vie

     

     

     

     

     

     

     

    En recherchant son Dieu, il agit de tout son cœur et il eut du succès. 2 Chroniques 31.21 

     

    Voici 7 étapes bibliques pour réussir dans la vie.

     

    Dieu veut votre succès.

     

    Placez Dieu en premier. Comme n’importe quel parent qui veut que son enfant réussisse, Dieu veut votre succès. Alors cultivez votre relation avec lui. "Accordetoi donc avec Dieu, et tu auras la paix ; par là, ce qui te reviendra sera bon." (Job 22.21) 

     

    Aidez les autres à réussir. "Chacun […] recueillera du Seigneur selon le bien qu’il aura fait." (Éphésiens 6.8) Ne vous occupez plus seulement de vousmême, mais intéressezvous aussi aux autres.

     

    Créez un climat de confiance autour de vous. Tant que vos propos seront teintés de doute, vous ne gagnerez jamais. N’oubliez pas que "notre capacité, vient de Dieu." (2 Corinthiens 3.5)  

     

    Restez informé(e). "Que le sage écoute, et il augmentera son savoir." (Proverbe 1.5) Observez, lisez, et grandissez. Si vous préférez investir dans un bon repas plutôt que dans un bon livre, peutêtre que votre estomac compte plus que votre cerveau.

     

    Imaginezvous atteindre votre but. Soyez confiant(e) et optimiste. Moïse l’a été : "Car il tint ferme, comme voyant celui qui est invisible." (Hébreux 11.27) 

     

    Mettez votre plan par écrit et fixezvous des échéances. Faites une liste détaillée des choses à faire et posez des jalons. Veillez sur vos pensées et optimisez votre temps. "Faites un bon usage de toute occasion qui se présente à vous." (Éphésiens 5.16) 

     

    Fixez un objectif réaliste. Allez d’une priorité à l’autre. Bien des choses échouent pour une seule raison : un manque de concentration. Alors évitez les distractions. Ne soyez pas "un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies." (Jacques 1.8).

     

    Si vous suivez ces 7 étapes, vous réussirez dans la vie.

     

    Une prière pour aujourd'hui :
    Seigneur, que ma réussite personnelle ne soit pas mon but ultime. Je veux faire ta volonté, et non pas premièrement la mienne. Amen.

     

     

    Bob Gass

     


     

     

     * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Jamais seul

     

     

    Jamais seul

     

     

     

    Lecture proposée : Jean 14.15-18 

     

    Le] Père […] vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité. V. 16,17 

     

    En écrivant un guide biblique destiné aux pasteurs en Indonésie, un ami auteur s’est laissé fasciner par la culture de solidarité de ce pays. Appelé gotong royong – ce qui signifie « assistance mutuelle » – ce concept se pratique dans les villages, où les voisins allient leurs forces pour réparer la toiture de quelqu’un, rebâtir un pont ou dégager un sentier. Mon ami en dit autant des citadins : « Les gens vont toujours partout avec quelqu’un – à un rendez-vous chez le médecin, par exemple. C’est la norme culturelle. Ainsi, on n’est jamais seul. »

     

    Dans le monde entier, nous qui croyons en Jésus nous réjouissons de savoir que nous ne sommes jamais seuls, nous non plus. Nous avons constamment et éternellement pour compagnon le Saint-Esprit, la troisième personne de la Trinité. Dieu le Père accorde son Esprit, qui est bien plus qu’un ami loyal, à tous les disciples de Christ « afin qu’il demeure éternellement avec [eux] » (JN 14.16). Jésus l’a attesté ainsi : « Je ne vous laisserai pas orphelins » (V. 18), car « l’Esprit de vérité », que vous connaissez, demeurera avec et en vous (V. 17).

     

    Jésus nous a promis la compagnie constante du Saint-Esprit, qui ne nous quitte jamais

     

    Le Saint-Esprit a pour mission de nous aider, de nous consoler, de nous encourager et de nous conseiller. C’est un compagnon de tous les instants dans un monde où il arrive même aux gens bien entourés de se sentir seuls. Puissions-nous toujours accepter sa consolation, son amour et son aide.

     

     

    Jésus nous a promis que le Saint-Esprit serait toujours avec nous.

     

     

    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

     

    Jamais seul

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Faites le premier pas qu'il vous demande

     

     

    Faites le premier pas qu'il vous demande

     

     

     

    “Le Seigneur dit à Moïse : ... et toi, lève ton bâton...” Ex 14. 15-16  

    Bien souvent ce que Dieu souhaite vous voir accomplir au cours de votre vie ne se réalisera pas tant que vous n’avez pas obéi à ce qu’Il vous a déjà révélé. Il vous suffit de faire le premier geste, qui s’avère d’habitude assez anodin.

    Quand Moïse arriva devant les eaux de la Mer Rouge, Dieu lui dit simplement “lève ton bâton de berger”. Il ne lui ordonna pas de soulever un rocher ni un palmier ni de construire une plateforme pour observer les environs... juste de soulever son bâton au-dessus de sa tête !

    Mais si Moïse accomplissait ce geste simple, Dieu allait se charger d’accomplir une série de miracles impressionnants : séparer les eaux de la mer Rouge, endurcir le cœur du Pharaon, le pousser à s’élancer avec toute son armée entre les deux murs d’eau à la poursuite du peuple d’Israël, puis de les engloutir tous dans le tsunami qui s’ensuivrait.

    Dieu a besoin de nous encourager à faire de petits gestes anodins afin de révéler notre foi, avant d’accomplir de grandes choses. Comme soulever notre bâton, faire le premier pas vers les autres, entrer en conversation avec eux, abandonner notre travail pour accomplir Sa volonté, nous débarrasser d’une mauvaise habitude, contrôler notre langue, nous joindre à une église voisine.

    Quelle que soit la vision qu’Il vous a donnée, soyez sûr qu’Il attendra que vous ayez obéi à son inJjonction avant d’accomplir le grand miracle qu’Il a prévu dans votre vie. Pourquoi ? Parce qu’il tient à ce que nous découvrions le rapport étroit qui existe entre notre petit geste de foi et Son implication dans notre vie, ou la délivrance dont Il va nous faire bénéficier.

    Dieu n’est pas intéressé par le déploiement des miracles qu’Il peut accomplir en notre faveur. Il est le Tout-Puissant et Il le sait ! Ce qu’Il cherche c’est à entretenir une relation profonde et personnelle avec nous. Il veut nous placer dans une situation où la seule solution passe par Lui. Il attend alors que nous levions les yeux vers Lui et que nous Lui fassions confiance.

    Faites donc le premier geste et voyez ce qu’Il accomplira pour vous !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    David s'encouragea en l'Eternel

     

     

     

    David s'encouragea en l'Eternel

     

     

     

     

    "David s'encouragea en l'Eternel, son Dieu." 1 Samuel 30:6 V.A.

     

    Le début du verset nous dit que David fut lui-même "dans une grande angoisse, car le peuple parlait de le lapider". Tout était contre lui, il avait tout perdu. Le présent était fait d'adversité et l'avenir n'offrait aucun espoir; mais parce que David s'encouragea en l'Eternel, Il intervint et Son enfant recouvra tout.

     

    Vous qui êtes dans une grande angoisse, dans la lutte, harcelés par l'ennemi de tous côtés, tentés d'abandonner la partie, portés à regarder à droite et à gauche, encouragez-vous dans l'Eternel, votre Dieu! N'essayez pas de remédier vous-mêmes à votre situation avant d'avoir reçu de Lui tout le secours qu'Il a préparé pour ce moment précis de votre vie. Ne vous laissez pas gagner davantage par des pensées noires... ne vous laissez pas écraser encore plus en vous renfermant en vous-mêmes. N'attendez pas... mais encouragez-vous en l'Eternel votre Dieu!

     

    Ceci revient à dire: Revenez à la source, à votre point de départ avec votre Sauveur. Souvenez-vous des promesses sur lesquelles sont basées votre vie et votre vocation, et par lesquelles elles ont été engendrées. Il ne peut Se renier Lui-même, même si nous sommes infidèles. Venez donc à l'écart, laissez toutes vos préoccupations, pour vous encourager en Lui. Et quand l'épreuve aura fait son oeuvre vous en sortirez épurés comme l'or; comme David, vous "recouvrerez tout".

     

    Le monde a besoin de vies qui connaissent cette sorte de courage, de vies qui Le glorifient ainsi et qui peuvent aider ceux qui sont dans la détresse. Et avec David, vous pourrez chanter: "Tu as été mon secours; aussi je chanterai de joie sous l'ombre de Tes ailes. Mou âme s'attache à Toi pour Te suivre, et Ta droite me soutient." Psaume 63:8-9 V.A.

     

     

    H.E.Alexander
    (Source : manne du matin / bible-ouverte.ch)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Entre ses mains étonnantes

     

     

     

    Entre ses mains étonnantes

     

     

     

    Lecture proposée : Psaume 31.1-9 

     

    Je remets mon esprit entre tes mains ; tu me délivreras, Éternel, Dieu de vérité ! V. 6 

     

    Vingt minutes après le décollage de New York à destination de San Antonio, le plan de vol a changé. Le calme ambiant a alors laissé place au chaos. Lorsque l’un des moteurs de l’avion est tombé en panne, des débris du moteur ont cassé un hublot et la dépressurisation de la cabine s’en est ensuivie. Malheureusement, plusieurs passagers ont été blessés et l’un d’eux est mort. Si un pilote posé et compétent n’avait pas été aux commandes – ancien pilote de chasse dans l’armée –, les conséquences auraient pu être bien pires. Dans notre journal local, on pouvait lire en gros titre : « Entre des mains étonnantes ».

     

    Dans le Psaume 31, David a révélé qu’il en aurait long à dire au sujet des mains étonnantes et bienveillantes du Seigneur. Voilà pourquoi il a pu affirmer avec assurance : « Je remets mon esprit entre tes mains ; tu me délivreras, Éternel, Dieu de vérité ! » (V. 6.) À cause de toute l’opposition à laquelle il faisait face, David était très mal à l’aise et vulnérable, mais non sans espoir. Malgré tout ce qui s’acharnait contre lui, il pouvait parfois se sentir soulagé et se réjouir, sachant qu’il avait le Dieu fidèle et aimant sur qui compter en toute situation (V. 6-8). 

     

    Père, aide-moi à tirer un encouragement du fait que
    Jésus a remis sa vie entre tes mains malgré sa douleur

     

    Peut-être traversez-vous une période où vous êtes bombardé de toutes parts et vous doutez de votre avenir. Malgré l’incertitude, la confusion et le chaos, une chose demeure absolument sûre : ceux qui se réfugient en Dieu sont entre des mains étonnantes

     

     

    Malgré l’incertitude et la confusion, nous sommes en sécurité entre les mains de Dieu.

     

     

    Arthur Jackson
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bâtissez votre caractère !

     

     

     

    Bâtissez votre caractère !

     

     

     

    “Quiconque entend de Moi ces paroles et les met en pratique sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.” Mt 7. 24 

    John Ruskin a dit : “La plus belle récompense pour un homme qui travaille dur, ce n’est pas ce qu’il parvient à acquérir par son labeur, mais la personne qu’il devient peu à peu.”

    On raconte que le patron de la Walt Disney Corporation, Michael Eisner, s’était fait construire une maison dont l’un des murs était si mince qu’il faillit plier sous son propre poids. La demeure d’un autre milliardaire était tapissée de boiseries qui se mirent à pourrir avant même que la construction soit terminée !

    Etaient-ils si occupés qu’ils ne remarquèrent pas ces défauts flagrants ?

    Les architectes affirment que les gens sont en général peu intéressés par les détails techniques : ils préfèrent dépenser leur argent sur la décoration. Pourtant ce sont les fondations qui garantissent la solidité, la stabilité et en fin de compte la valeur de la demeure.

    Faites-vous beaucoup d’efforts pour afficher une belle image de vous-même tout en négligeant l’essentiel, à savoir les dispositions de votre coeur et votre intégrité ?

    Jésus a déclaré : “Les paroles que Je vous ai dites sont les fondations de votre vie, mettez-les en pratique, à la manière d’un charpentier avisé qui élève la structure de sa maison sur un éperon rocheux… Rien n’emportera sa maison…” (Mt 7. 24-25 LM).

    Construire sur du sable, sans avoir à creuser des fondations coûteuses, est facile et rapide. Une telle maison procure vite un confort temporaire. Construire sur du rocher exige beaucoup plus de temps et d’argent, et aussi une planification sérieuse et de la persévérance, mais le résultat vaut bien les efforts supplémentaires.

    Si vous n’êtes pas trop sûr du genre de demeure que vous êtes en train de bâtir, vous découvrirez de quoi elle est faite, le jour où les épreuves s’abattront sur votre vie. La maison bâtie sur le rocher résiste aux assauts de la même tempête qui emporte celle bâtie sur le sable.

    Ne cherchez pas de raccourcis ou de solutions faciles. Bâtir un caractère fort exige un engagement profond, de la persévérance et de l’obéissance aux principes de la Parole de Dieu. Si vous faites de ces trois exigences les fondements de votre vie, vous traverserez victorieusement les pires tempêtes.

     

     

    Bob Gass

     

    Bâtissez votre caractère !

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Quand tout semble perdu… Un seul espoir : Jésus

     

     

     

    Quand tout semble perdu…

    un seul espoir : Jésus !

     

     

     

     

    "Les eaux ont inondé ma tête ; je disais : je suis perdu !" Lamentations 3.54 

     

    Combien de fois vous êtes-vous senti(e) perdu(e), débordé(e), assailli(e) par les problèmes ? Sans solution à portée de mains, quelle est votre réaction ?

     

    Quand vous êtes désespéré(e), priez avec foi Jésus.
    Lui seul est capable de vous secourir.

     

    Entraîné par le courant, un énorme voilier dérivait peu à peu vers un dangereux récif. Le commandant fit de son mieux pour empêcher le bateau d’échouer, mais hélas ! Le vent faisait défaut. Les rochers devenaient de plus en plus menaçants et le navire allait s’écraser. Le capitaine, angoissé, annonça aux passagers que la catastrophe était inévitable. "J’ai fait tout ce que j’ai pu", leur dit-il.

     

    Mais sa confession ne fut pas reçue  : "Non, il y a encore une chose à faire !", lui répondit un missionnaire qui, accompagné de trois autres, étaient tous en route pour la Chine. "Nous pouvons encore prier, dit-il. Confions notre impuissance à Dieu car nous avons foi qu'il est capable de faire se lever le vent."

     

    Alors, ces quatre chrétiens firent monter une fervente prière vers le Seigneur. Enfin, un vent fort se mit à souffler. Le voilier était sauvé.

     

    Le missionnaire s'appelait Hudson Taylor. Quelques années plus tard, il apporta l’Évangile à l’intérieur de la Chine où la Bible était inconnue. Il y posa les bases d’une église qui demeure fidèle et fonda l’Union Missionnaire d’Outre-Mer qui, aujourd’hui encore, propage la Parole de Dieu dans les pays orientaux.

     

    Quand, devant le danger, vous êtes désespéré(e), priez avec foi Jésus, le Seigneur de toute la terre. Lui seul est capable de vous secourir et de vous garder selon le plan qu’il a pour vous, de toute éternité.

     

    "J'ai fait appel à ton nom, Éternel, au plus profond du puits. Tu as entendu ma voix : ne bouche pas tes oreilles à ma demande de délivrance, à mon appel au secours ! Le jour où j’ai fait appel à toi, tu t'es approché, tu as dit : "N’aie pas peur !" Seigneur, tu as défendu ma cause, tu as racheté ma vie." (Lamentations 3.55-58) 

     

    Une prière pour aujourd’hui :
    Seigneur je te prie avec confiance. Je sais que tu as le pouvoir de me sortir de la tempête dans laquelle je suis, car tu es avec moi ; je crois que tu fais concourir toutes choses au bien de ceux qui t'aiment et qui sont appelés selon ton dessein. Amen.

     

     

     

     

     

    Jean Louis Gaillard
    (Source : TopChrétien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Comment se relever (1 et 2)

     

     

     

    Comment se relever (1)

     

     

     

    « Si je tombe, je me relève » Mi 7.8 

     

    Il nous arrive à tous de déprimer, même au lendemain d’un succès. Les psychologues disent qu’à chaque haut correspond un bas. Parfois on déprime à cause de gens qui nous ont déçus. Ils ont trahi notre confiance et nous ont fâchés. La perte d’un emploi n’est pas qu’une perte financière, mais aussi une perte d’identité et de confiance en soi. La déprime a souvent une cause physique. Le manque de sommeil, de nourriture équilibrée et d’exercice nous épuisent. Ou alors le problème est d’ordre chimique. Notre santé dépend de celle des neurotransmetteurs dans notre cerveau. S’ils vont bien, nous aussi. Mais si certains d’entre eux, comme la sérotonine et la dopamine, sont absents, déficitaires ou mal dosés, notre forme diminue. Dans ce cas, un médicament peut s’avérer nécessaire pour rétablir l’équilibre. Enfin il y a les causes spirituelles. Jésus a dit que Satan « ne vient que pour voler et tuer et détruire » (Jn 10.10). Voilà pourquoi la Bible dit : « Revêtezvous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres » (Ep 6.11–12). La guerre spirituelle est souvent à la base de nos problèmes ou alors elle les exacerbe. Alors chaque matin, au moment de vous habiller, assurezvous de revêtir toutes les armes de Dieu pour qu’elles vous protègent tout au long du jour. Si vous êtes au plus bas, c’est de cette façon que vous vous relèverez.

     

     

     

     

    Comment se relever (2)

     

     

     

    « Tiens-toi sur la montagne devant l'Éternel » 1R 19.11 

     

    Lorsqu’Élie est au plus bas, Dieu lui annonce deux choses :

    1) « Sors et tiens
    toi sur la montagne devant l’Éternel ». Il aide Élie à oublier ses problèmes pour ne plus penser qu’à Dieu. Si vous voulez que Dieu parle à votre oreille, tendezla vers lui. Donnezlui votre cœur, il saura le servir. Voilà pourquoi la lecture de la Bible est cruciale. Si la vie vous a fait chuter et que vous êtes prêt(e) à vous relever, emparezvous de la Parole de Dieu, réclamez ses promesses, demandezlui de l’aide et parlezlui clairement.

    2) « Tu donneras l’onction à Élisée […] comme prophète à ta place » (v.16). Ne vous concentrez plus sur vous et cherchez à aider quelqu’un d’autre. Vous n’êtes pas seul(e) au monde à avoir des problèmes. Il y a des gens plus mal lotis que vous. Ils ont besoin de quelqu’un comme vous qui pourra le cas échéant leur dire qu’il les comprend et partage leurs émotions. Ils ont besoin de vous pour les entraîner, les encourager. Si vous voulez que le brouillard de la dépression se lève, arrêtez de regarder dans le miroir et commencez à regarder par la fenêtre.

    On a demandé au célèbre psychiatre Karl Menninger : « Que conseilleriez
    vous à une personne en proie à la dépression et au malheur ? » Il a répondu : « Fermer la porte derrière elle. Traverser la rue. Trouver quelqu’un dans le besoin et faire quelque chose pour l’aider. » C’est tellement simple, et pourtant on passe toujours à côté ! En fait, aider les autres c’est s’aider soimême.

     

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Comment gérer le passé

     

     

     

    Comment gérer le passé

     

     

     

    “Oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant...” Ph 3.13

    Ces dernières années, une nouvelle tendance semble avoir émergé dans le domaine de la psychologie : au lieu de creuser dans le passé pour y trouver les causes des malaises psychologiques de leurs patients, bon nombre de psychologues affirment que l'important, même si le patient a encore besoin d'extérioriser ses anciennes peurs, est de tourner son esprit vers l'avenir, et de le pousser à reprendre en main sa vie future.

    Paul, il y a deux mille ans, disait à peu près la même chose ! Il avait pas mal de mauvais souvenirs à essayer d'oublier. Il avait jeté en prison ou fait exécuter des chrétiens, avant d'en devenir un lui-même. Quand il était retourné dans ces mêmes villes pour y prêcher l'Evangile, devinez qui occupaient les premiers rangs des foules venues l'écouter : les veuves et les orphelins de ceux qu'il avait envoyés, naguère, à la mort ! Et vous croyez que vous avez beaucoup à oublier ! Si Paul n'avait pas appris à gérer son propre passé, il n'aurait jamais pu accomplir sa destinée. Vous non plus, vous ne pourrez accomplir la vôtre, tant que vous ne saurez comment vous y prendre pour oublier vos difficultés passées.

    Oubliez ce que Dieu vous a déjà pardonné ! Vous n'êtes pas pardonné parce que vous vous sentez pardonné. Vous êtes pardonné en fonction de la Parole de Dieu : “C'est Moi qui efface tes transgressions pour l'amour de Moi, et Je ne me souviendrai plus de tes péchés” (Es 43. 25). N'êtes-vous pas heureux que ces mots soient écrits, noirs sur blanc, dans votre Bible ?

    Si le passé vous a blessé, vous pouvez, soit choisir de le ressasser, soit décider de le dépasser ! Si vous décidez de le ressasser, sachez que l'ennemi contrôlera à la fois votre passé et votre avenir. Aussi résistez-lui ! Quand vous pardonnez à ceux qui vous ont blessé, cet acte vous libère et vous arrachez des mains du diable l'une de ses armes les plus efficaces. Il ne peut plus continuer à vous torturer avec ces souvenirs. Aujourd'hui, ouvrez un nouveau chapitre dans le livre de votre vie, en pardonnant sans cesse aux autres. Vous serez le gagnant !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Jésus se trouva sur le rivage

     

     

     

    Jésus se trouva sur le rivage

     

     

     

    "Le matin étant venu, Jésus Se trouva sur le rivage." - Jean 21:4

     

    Les disciples, livrés à eux-mêmes, étaient partis pour pêcher. "Je vais pêcher", avait dit Pierre, et les autres l'avaient suivi. Mais ils étaient partis sans but, sans coeur, sans vie, ils n'avaient plus aucun ressort; ils étaient seuls, et ils allaient de l'avant dans leurs propres forces. Il faisait nuit et leur pêche fut nulle.

     

    Quel tableau du coeur du chrétien, quelle description de son état! Si souvent nous sommes dans la nuit, mais nous partons dans nos propres forces, et dans l'illusion de nos capacités... et naturellement nous ne pêchons aucun poisson! Nous avons beau avancer des excuses et des raisonnements, mais cela ne change rien au fait, sinon que les poissons s'éloignent encore.

     

    Mais, "le matin étant venu, Jésus Se trouva sur le rivage". Le Ressuscité nous attend, comme Il nous avait attendu lors de notre appel pour devenir pêcheurs d'hommes. Que de choses se sont passées depuis cette première rencontre, quel privilège nous avons eu d'être, comme les disciples, à Son école! Et pourtant, nous devons Lui présenter des filets vides! Confessons-Lui cette pêche stérile, reconnaissons que c'est le manque de communion avec Lui qui est la cause de notre vie infructueuse. Et ensuite, écoutons les directions et les ordres qu'Il nous donne.

     

    Le matin de la résurrection est venu, Jésus est là sur la plage, ce lieu où se rejoignent notre travail terrestre et le Créateur céleste, ce lieu de vision à perte de vue sur cette mer où se trouvent les "poissons"désirés! Rencontrons le Ressuscité et puis, dans la confiance filiale, jetons notre filet "du côté droit de la barque".

     

    Sortons donc de notre "nuit"pour entrer dans la glorieuse permanence de la résurrection. Notre Seigneur nous attend pour nous donner vision de la pêche et pour fondre en un seul notre travail matériel et notre travail spirituel – l'un étant le chemin d'accès de l'autre. Et nous jetterons le filet du côté droit de la barque. "Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C'est le Seigneur."

     

     

     

    H.E. Alexander
    (Source : manne du matin / bible-ouverte.ch)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Des encouragements à chaque étape

     

     

    Des encouragements à chaque étape

     

     

    PSAUME 139.1‑12

     

    L’un des sentiments les plus pénibles consiste à se sentir isolé en raison d’une grande difficulté. Il suffit pour s’en convaincre de penser à la mort d’un être cher ou à une situation accablante qui s’éternise. La terre continue de tourner, mais notre vie s’est arrêtée et nous nous demandons où se trouve le Seigneur.

     

    Dans le Psaume 139, David nous rappelle que nous ne faisons pas cavalier seul. De tout temps, notre Père aimant a accompagné les siens au quotidien et il continue de le faire. Il est plus qu’un compagnon de voyage, car il nous entoure de ses soins protecteurs (v. 5). Rien ne nous arrive sans qu’il le sache. Non seulement il donne aux siens la grâce de supporter l’épreuve, mais il les transforme à l’image de Jésus par cette expérience.

     

    Dieu a promis de nous accompagner à toutes les étapes de la vie, qu’elles soient heureuses ou non (Hé 13.5). Il se tiendra toujours à nos côtés, peu importe à quel point le contexte nous semble sombre, déprimant et désespéré, parce que son amour est immuable (Ro 8.31‑39). En outre, il connaît notre situation en profondeur; il veut se glorifier et nous faire du bien par elle (Ro 8.28). Il peut combler chacun de nos besoins et panser chacune de nos blessures (2 Co 1.3,4).

     

    Les ténèbres pourraient nous aveugler pour un temps, mais la nuit est comme le jour pour notre Seigneur. Croyons qu’il nous tirera de l’obscurité pour nous emmener dans sa lumière. En attendant, accrochons‑nous à la vérité de sa Parole qui nous assure de sa bonté et de sa compassion.

     

     

    (Source : encontact.org)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique