• * DOSSIERS DU COEUR *

     

    *Dossiers du Coeur*

     

    Sommaire : ici

     

  •  

    Les causes secrète de l'anxiété

     

     

     

    Les causes secrète de l'anxiété

     

     

    PSAUME 94.19‑22

     

    Les expériences qu’une personne a vécues influencent la façon dont elle se perçoit ainsi que ses croyances. Il arrive que des événements malheureux soient à l’origine de pensées négatives qui jouent en boucle, en arrière‑plan, dans son cerveau. Quand un « interrupteur » est actionné, celle‑ci se sent angoissée. Elle doit alors s’appuyer sur Christ pour arrêter ce processus une bonne fois pour toutes.

     

    À supposer que lorsque Julie était petite, ses parents appréciaient peu ses efforts. Elle entendait souvent : « Tu peux faire mieux » ou : « Ta sœur était capable de bien plus à ton âge. » On la complimentait rarement quand elle faisait bien son travail. Devenue adulte, elle refuse de demander une promotion, même si son patron l’y encourage. Pourquoi? Elle craint de ne pas être à la hauteur de la situation. Julie n’arrive peut‑être pas à déterminer quelle est la source de sa peur, mais de toute évidence, celle‑ci la retient. Il existe plusieurs autres causes sous‑jacentes à l’angoisse. En voici quelques‑unes parmi les plus communes :

     

    • Se croire incapable d’atteindre un certain niveau.
    • Se sentir coupable d’un péché
    • Voir Dieu, à tort, comme un punisseur
    • S’accrocher à des attitudes acquises durant l’enfance.

     

    Si vous vous sentez anxieux, demandez‑vous pourquoi. Savoir ce qui déclenche votre mal‑être peut vous mener à sa source. Permettez à Dieu de vous aider à rejeter vos pensées malsaines et à les remplacer par sa promesse selon laquelle ceux qui l’écoutent vivront tranquilles et sans craindre aucun mal (Pr 1.33).

     

     

    (Source : Lumière du matin / encontact.org)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    De l'espoir pour l'avenir

     

     

    1. Votre situation est transitoire

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Parfois, nous devons passer par des circonstances que nous ne comprenons pas. Savoir que toutes choses concourent à notre bien nous encourage et nous donne de l'espoir pour l'avenir. Les e-mails que je vous enverrai cette semaine auront pour objectif de graver en vous cette vérité : toutes choses concourent à votre bien...!  

     

    Voici une promesse merveilleuse : "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Vous savez peut-être que vous êtes aimé(e) de Dieu, mais en êtes-vous persuadé(e)...? Entre la tête et le cœur, Dieu désire faire son travail en vous...!

     

    "Je sais que mon rédempteur est vivant" (lire Job 19.25), a dit Job alors qu'il était éprouvé de toutes parts. Maladie, deuil, douleurs, souffrances, attaques spirituelles… et pour couronner le tout, sa femme ne lui est d’aucune aide puisque, dans son accablement, elle vient lui conseiller ceci : "Maudis Dieu et meurs...! "

     

    Job n'est ni encouragé par les circonstances, ni par ses proches. Et même ses amis lui feront des reproches lui disant que si tout cela lui arrive, c'est qu'il a sûrement péché contre Dieu…

     

    Mais Job sait...! Il sait que son sauveur est vivant et même qu'il se lèvera pour lui. Il sait que Dieu fera taire l'ennemi de son âme, l'ennemi de sa famille, l'ennemi de sa santé, l'ennemi qui ne cherche qu'à dérober, égorger et détruire (lire Jean 10.10).

     

    Mon ami(e), je vous encourage à vous attacher fermement à cette promesse : "Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds" (Lire Romains 16.20.) Ayez confiance...! Votre situation est transitoire. Dieu a déjà prévu une issue.

     

    Mon ami(e), vous savez en qui vous avez cru : le Dieu tout puissant, le créateur de l'univers, l'Éternel des armées, le bon berger, l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant (lire Apocalypse 1.8).

     

    Soyez également persuadé(e) que vous êtes dans sa main et qu’en lui, toutes choses concourent à votre bien...!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

    2. Restez tranquille

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Face à une promesse dont nous tardons à voir l’accomplissement, nos circonstances actuelles peuvent paraître en décalage avec le plan divin. Mais même quand les choses semblent mal tourner, Dieu peut et va les retourner.

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Voici, du reste, ce que le Seigneur voudrait déclarer sur votre vie au travers de ce verset :

     

    "Mon enfant, je connais les projets que j'ai formés sur toi. Ce sont des projets de paix et non de malheur. Je te donne un avenir et de l'espérance (lire Jérémie 29.11). Il est quelquefois difficile pour toi de comprendre ce qui t'arrive mais, sache-le, toutes choses concourent à ton bien. Car toutes choses me sont soumises (lire Hébreux 2.8). Les temps sont dans ma main. Et tu es également dans ma main (lire Psaume 95.4). Je suis le rocher des siècles (lire Ésaïe 26.4) et je te protège au cœur de ma présence (lire Exode 33.22).

     

    Mon ami(e), je sais que tu m'aimes. Moi aussi, je t'aime. Je t'ai aimé(e) avant la fondation du monde. Je t'ai manifesté mon amour en donnant ma vie sur la croix pour toi. Et je t'aimerai toujours. Tu n'es jamais seul(e). Je suis avec toi tous les jours jusqu'à la fin du monde (lire Éphésiens 1.14). Je ne t'ai pas laissé(e) orphelin(e) (lire Jean 14.18). Mon Esprit Saint vit en toi et te conduit un jour après l'autre. Attends-toi à me voir agir dans ta vie de façon surprenante. Prépare-toi à voir ta situation subitement se retourner car je suis capable de changer le mal en bien.

     

    Aie confiance en moi. Je fais concourir toutes choses pour ton bien. Même quand les choses semblent mal tourner je peux et vais les retourner. Mon dessein pour ta vie est bienveillant et rempli de bénédictions. Et souviens-toi que l'appel que j'ai mis sur ta vie est irrévocable...! Reste tranquille...! J'arrive maintenant...! (lire Josué 5.14)."

     

    Je vous invite à prendre un temps spécial aujourd'hui pour méditer sur le verset de la semaine : "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Je vous propose cette louange instrumentale en vidéo pour accompagner votre temps de méditation de la Parole. Écoutez-la en cliquant ici.

     

    Soyez béni(e), Mon ami(e).

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

     


     

     

    3. Jésus est avec vous !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Toutes choses, absolument toutes, concourent à votre bien quand vous aimez Dieu. Votre rapport médical concourt à votre bien. Votre vie de famille concourt à votre bien. Même vos difficultés professionnelles peuvent concourir à votre bien, par la grâce de Dieu.

     

    Au cœur de vos plus grandes souffrances, Dieu reste le berger de votre vie. Il ne crée pas le malheur. Mais il sait et veut le tourner à votre avantage...! Son amour ne vous laissera pas dans la difficulté : il transformera la difficulté en une occasion de vous surprendre par sa grâce...!

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Un jour, les disciples traversèrent la mer de Galilée, alors que Jésus dormait dans le bateau. Tout à coup, une grande tempête surgit. Les disciples qui pourtant étaient pêcheurs et habitués à naviguer ont paniqué et réveillé Jésus : "Maître, nous périssons...!"

     

    "S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence...! tais-toi...! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme." (Lire Marc 4.39.)

     

    Jésus était bien là, même s'il était assoupi.

     

    Jésus est là, près de vous, avec vous et pour vous. Il peut commander à votre tempête de s'arrêter. Il peut calmer les éléments déchaînés d'une parole.

     

    "Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer...?" (Lire Marc 4.41.)

     

    Réalisez que tout lui obéit...! Toutes choses lui sont assujetties et sa fidélité subsiste pour vous, et ce de générations en générations.

     

    Prenons un instant pour prier : "Seigneur Jésus, quelle joie de te connaître. Merci pour ta Parole qui me construit, qui me fait grandir, qui est mon soutien. Ta Parole est merveilleuse, elle est véritablement mon appui en tout temps. Aujourd'hui encore, sois mon défenseur, mon héros et que toutes choses concourent à mon bien, comme il est écrit dans ta Parole, amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    4. Dieu change le mal en bien !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Dieu ne se repose pas quand il s’agit de vous et de votre croissance...! Il met tout en place pour favoriser votre développement, votre épanouissement et votre transformation. Et aujourd'hui nous poursuivons avec ce verset :

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Le mot "concourt" vient du grec "sunergeo". Cela peut aussi se traduire par "travaillent ensemble", "coopèrent", "collaborent", "assistent".

     

    Le Père, le Fils et l'Esprit Saint travaillent ensemble pour votre bien.

     

    Joseph, dont nous trouvons l'histoire dans le livre de la Genèse, est un bon exemple de cette collaboration divine pour le bien de ceux qui aiment Dieu. Il avait reçu des rêves de Dieu pour sa vie mais ses frères jaloux ont voulu en finir avec lui. Ils l'ont vendu à une caravane d'Ismaélites qui eux-mêmes l'ont vendu comme esclave en Égypte. Par la suite, il s'est retrouvé en prison pour des années. Est-ce que cela semblait concourir à son bien...? En apparence non, mais en réalité oui. Un jour, il dira à ses frères venus demander son aide : "Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l'a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd'hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux." (Lire Genèse 50.20.)

     

    Joseph est passé de la case prison à premier ministre de l'Égypte...!

     

    La Bible nous encourage à faire confiance au Seigneur en tout temps : "Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu." (Lire Luc 18.27).

     

    Oui, Dieu travaille à votre bien...! Seul Dieu a le pouvoir de changer le mal en bien.

     

    Mon ami(e), lorsque quelque chose d'inattendu vous arrive, prenez une position de foi et confessez... Je sais que toutes choses concourent à mon bien. Ne craignez pas, croyez seulement que le Seigneur fait concourir toutes choses pour votre bien.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    5. Aimez Dieu de toute sa force

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Dieu nous fait la promesse de s’occuper de nous entièrement, totalement, parfaitement : c’est sa part. Pour que cette promesse s’accomplisse, il nous faut nous aussi faire notre part : aimer Dieu.

     

    Dans son grand amour, Dieu ne cesse pas d’être bon pour ceux qui ne l’aiment pas. Cependant, ceux qui l’aiment lui permettent d’aller encore plus loin dans son amour...!

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Aimer Dieu entièrement (pas seulement à moitié, selon l’humeur du jour) fait partie de l’un des deux plus grands commandements. Seulement, lorsqu'un vent contraire souffle dans notre vie, aimer Dieu avec une telle intensité peut nous paraître impossible et au-dessus de nos forces.

     

    Alors, que cela signifie-t-il vraiment, d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa pensée et de toute sa force...?

     

    • Aimer Dieu de tout son cœur, c'est l'aimer avec honnêteté, comme on aime son conjoint : avec un cœur entier. Même quand nous ne comprenons pas toutes ses voies, nous pouvons l’aimer avec un cœur qui lui dit : "Oui, je te suivrai et je te ferai confiance." Même quand nous nous sentons désemparé, nous pouvons l’aimer en disant : "Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi ; Il fait paître son troupeau parmi les lys." (Lire Cantiques 6.3.)

     

    • Aimer Dieu de toute son âme, c'est l'aimer en aspirant à sa présence, en étant attaché à lui. Le Seigneur est le seul qui puisse satisfaire complètement notre âme : "Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant : Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu...?" (Lire Psaume 42.3.)

     

    • Aimer Dieu de toute sa pensée, c'est l'aimer en tournant nos pensées vers lui. Quand notre tête s’emplit de toutes sortes de pensées coupables ou négatives, Dieu nous donne la force de les rediriger vers lui et vers sa bonté : "Lorsque je pense à toi sur ma couche, je médite sur toi pendant les veilles de la nuit." (Lire Psaume 63.7.)

     

    • Aimer Dieu de toute sa force, c'est aussi l'aimer avec persévérance. Quand la fatigue s’insinue dans notre vie de tous les jours, quand nous devenons las dans notre amour, Dieu vient nous rappeler que lui seul nous aime d’un amour implacable.

     

    Dieu s’occupera de tout pour vous. Tout ce que vous avez à faire (et pouvez faire), c’est de l’aimer d’un amour entier : "En sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la patience, héritent des promesses." (Lire Hébreux 6.12.) Dieu connaît vos faiblesses et vos manquements, mais la seule chose qui lui importe vraiment, c’est que vous restiez attaché(e) à lui...!

     

    Merci d'exister,

     

     

    6. Il y a un appel sur votre vie

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    En plus de prendre soin de vous, Dieu vous appelle à de grandes choses pour lui et vous rend participants à sa gloire...! Si vous venez à oublier son appel sur votre vie, Dieu ne cessera de vous le rappeler :

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein" (Lire Romains 8.28.)

     

    Lorsque j'étais jeune chrétien, dans un moment très particulier, le Seigneur m'a fait réaliser qu'il m'appelait : "Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations…" (Lire Esaïe 42.6.)

     

    Et un peu après, alors que je doutais de son appel sur ma vie, le Seigneur me rappela ce verset : "En effet, les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables..." (Lire Romains 11.29.)

     

    L'appel divin sur ma vie et sur la vôtre est irrévocable...! Oui Dieu vous a appelé(e)...! Au salut, à la repentance, à son amour, à sa vie, à une destinée, à l'éternité. Il vous a appelé à faire partie de sa famille, la famille de Dieu... et chaque jour il vous appelle vers lui.

     

    Voici deux promesses de la Bible à méditer de la part du Dieu qui vous appelle par votre nom :

     

    • "Je te donnerai des trésors dissimulés par les ténèbres, des richesses cachées, afin que tu reconnaisses que je suis l'Éternel, celui qui t'appelle par ton nom, le Dieu d'Israël..." (Lire Esaïe 45.3.)
    • "Ainsi parle maintenant l'Éternel, qui t'a créé, ô Jacob...! Celui qui t'a formé, ô Israël...! Ne crains rien, car je te rachète, je t'appelle par ton nom : tu es à moi...! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; Et les fleuves, ils ne te submergeront point ; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas." (Lire Esaïe 43.1-2.)

     

    Mon ami(e), Dieu vous appelle aussi à le servir. Il a mis un don en vous. Il a un plan pour votre vie. Il vous a donné des talents qu'il vous appelle à développer pour sa gloire.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    7. Le dess(e)in de Dieu est magnifique !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous arrivons au terme de notre semaine pour ancrer en nous cette promesse que toutes choses concourent à notre bien. Ma prière est que, durant ces sept jours, votre cœur ait pu être affermi dans l’amour du Père.  

     

    Dieu a un dessein pour votre vie. Il a un but. Ce qu'il veut faire avec votre vie est une question importante à se poser et à lui poser...!

     

    "Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein." (Lire Romains 8.28.)

     

    Il est très intéressant de noter que le mot grec pour "dessein", "prothesis", est également le mot utilisé lorsque la Bible fait mention des pains de proposition. Ces pains servaient à représenter les douze tribus d'Israël. Elles plaçaient "en avant" les tribus devant le Tout-Puissant.

     

    Aujourd'hui, par le sacrifice de Jésus, qui est le pain vivant descendu du ciel, Dieu vous place en avant. Il vous accorde la faveur et la bénédiction de Dieu. Il propose votre avancement, votre succès, votre réussite, votre bénédiction au Père, comme les pains le faisaient pour les tribus d'Israël. Les pains proposaient la bénédiction de Dieu sur son peuple.

     

    Croyez que vous êtes appelé(e) selon son dessein. Son dessein éternel. Mais aussi son dessein temporel qui est de vous guider, de vous consoler, de vous conduire, et de se servir de votre vie "conformément au plan éternel qu'il a accompli en Jésus-Christ notre Seigneur. C'est en Christ, par la foi en lui, que nous avons la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance" (lire Ephésiens 3.11-12).

     

    Le dessein de Dieu pour vous est bon...!

     

    Le mot dessein est un homonyme (se prononce pareil) du mot dessin. Cela me fait penser que Dieu, tel un artiste, a par avance dessiné votre vie, et que son œuvre est magnifique...! Alléluia…!

     

    Dieu est véritablement bon pour vous, et ses plans sont parfaits. Comme le dit ce chant interprété par Makéda, du groupe Horizon : "Tu es bon" Seigneur…! Découvrez cette louange en vidéo ici.

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lorsque je me sens nul

     

     

     

    Lorsque je me sens nul

     

     

     

    "Ah ! Seigneur, dit Moïse, je n’ai pas la parole facile. Cela ne date ni d’hier, ni d’avant-hier, et cela ne s’est pas amélioré depuis que tu as commencé à parler à ton serviteur ; j’ai la bouche et la langue embarrassées […] Non, Seigneur ! Je t’en prie ! Envoie quelqu’un d’autre."  Exode 4.10-13

    Moïse souffrait clairement d’un manque de confiance en lui et d’un problème d’infériorité. Il ne se sentait pas à la hauteur de l’appel de Dieu. Alors qu’il a été choisi pour parler au peuple hébreu captif en Égypte, il rétorqua : "J’ai la bouche et la langue embarrassées." Le Seigneur lui fit remarquer, avec humour, qu’il était le créateur de la bouche.

    Ce n’est pas sur vos forces qu’il faut s’appuyer, mais sur celles de Dieu, infaillibles.

    Quand l’Éternel vous invite à vous lever pour son service, quelle excuse avancez-vous ? Enchaînez-vous, tout comme Moïse, prétextes sur prétextes : "Qui suis-je ? Je ne possède pas les qualités requises… Et si les gens refusent de m’écouter ou se moquent de moi ? Je n’ai jamais été un bon orateur, je perds toute contenance devant un public… D’autres sont bien plus compétents que moi !" Etc.

    Face à vos justifications, le Seigneur vous encourage en vous déclarant : "C’est moi qui t’appelle et c’est moi qui accomplirai le miracle. Au-delà de ta petitesse, regarde à ma grandeur ! Au-delà de ta faiblesse, regarde à la puissance de mon nom ! Ne crains pas la réaction des hommes car je marche à tes côtés. Ne sois pas inquiet et ne doute pas de tes capacités car c’est moi qui qualifie et c’est encore moi qui distribue les dons et les talents. Place simplement ta confiance en moi car je ne t’abandonnerai pas, je ne te délaisserai pas."

    Oui, il y aura des temps difficiles : vous rencontrerez tour à tour des pharaons belliqueux, une mer d’obstacles, des adversaires pour vous déstabiliser, etc. mais il y aura aussi des périodes de miracles, des victoires éclatantes et un pays promis ! Ce n’est pas votre stature qui est importante, mais c’est celle de Dieu ô combien incommensurable. Ce n’est pas sur vos forces qu’il faut s’appuyer, mais sur celles de Dieu, infaillibles.

    Le regard que vous portez sur vous n’est guère indulgent et s’attarde sur les imperfections. Contemplez plutôt le chef-d’œuvre qui naît entre les mains du Maître !

    Une prière pour aujourd’hui :
    Seigneur, malgré toutes mes imperfections, je te fais confiance. Ma vie est entre tes mains, amen.

     

     

    Patrice Martorano
    (SOurc : TopChrétien)

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Briser le cycle des défaites

     

     

     

    Briser le cycle des défaites

     (suite de "Engrenage" et de "la honte")

     

     

     

     

    (le message débute à 22'45)

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    La honte

     

     

    Relève la tête

     (suite de "Engrenage")

     

     

    (le message début à 9'09)

     

    La honte

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Engrenage

     

     

    ENGRENAGE

     

     

     

    Partie 1 :

     

    Le viol, l'agression sexuelle, un thème souvent tabou.
    Un message d'espoir fort pour ceux qui ont connu de tels abus et qui en subissent encore les conséquences. 

    Attention, déconseillé pour les enfants de moins de 12 ans !

     (voir retranscription du message plus bas)

     

     

     

    Partie 2 : 

     

     

     

    Partie 3 : 

     

     

     

     

     

     

    ENGRENAGE : partie 1

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    La victoire contre la peur et l'inquiétude

     

     

    1. N'aie pas peur

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Je le crois, nous allons vivre une grande semaine ensemble. En effet, nous démarrons aujourd’hui une série d’e-mails à propos de la victoire...! Je prie qu'aujourd'hui et dans les jours à venir vous puissiez découvrir ou comprendre de nouveau que Dieu est avec vous. Oui, il veut vous rendre fort(e), vous secourir et vous protéger par sa main puissante.  

     

    Le verset clé que nous allons étudier tout au long de cette semaine est celui-ci…: "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Ésaïe 41.10.) Que cette parole puissante vous encourage, vous relève, vous donne envie d'avancer...!

     

    "N’aie pas peur"… Nous avons parfois tendance à croire que la peur nous protège. Il est vrai qu’elle peut être un bon indicateur de danger… Mais avez-vous déjà pensé qu’il était également possible que vos peurs n’aient pas de fondement rationnel...? Qu’au lieu d’être une barrière contre le danger, elles peuvent être un obstacle vous empêchant d’entrer dans votre destinée…!

     

    De quoi avez-vous peur aujourd'hui…

     

    • De vous ouvrir aux autres...?
    • De vous investir de nouveau dans une relation amoureuse...? Parce que vous avez peur d’être blessé(e) une nouvelle fois.
    • De vous retrouver seul(e) avec vos pensées et vos émotions...? Parce que les confronter risque d’être trop douloureux…
    • Du regard de Dieu sur votre vie…?

     

    Quelle que soit la crainte qui est dans votre cœur, une chose est sûre : Dieu ne vous laisse pas démuni(e) face à elle. Nous lisons dans la Bible : "Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l'Éternel." (Lire Ésaie 54.17.)

     

    Dans sa parole, Dieu ne fait pas la promesse qu’aucune arme ne sera forgée contre vous, mais voici ce qu'il dit : même si elle semble atteindre sa cible, cette arme ne saurait être efficace, parce que votre vie est dans sa main. Ainsi, l'arme de la peur est sans effet sur vous. Elle est inefficace… dès lors que vous placez toute votre confiance en l'Éternel. Il est certain que faire confiance à Dieu vous demandera l’effort inconfortable de lâcher prise, mais vous libérera de la crainte également… Faire confiance à Dieu vous affranchira de l'anxiété.

     

    Mon ami(e), vous retrouvez-vous au cœur d’une situation douloureuse...?

     

    • Cette situation ne ne s’étendra pas en vous...!
    • Elle ne vous vaincra pas...!
    • Elle n’aura aucun pouvoir sur votre âme...!
    • Elle ne vous remplira pas de peur...!

     

    Parce que Jésus est venu sur cette Terre pour être à vos côtés et vous entourer tout(e) entier(entière). Vous n’êtes pas seul(e), jamais. N'ayez plus peur, celui qui soutient l’Univers combat pour vous…!

     

    Je crois et je déclare que vous avez la victoire sur la peur…!

     

    Merci d'exister,

     

     

    .S. : je vous invite à écouter "Mon secours est en toi", un magnifique chant du groupe Impact. Que ce chant vous fasse du bien et vous aide à exprimer votre reconnaissance à Dieu pour la victoire qu'il vous accorde. 

     

     

     

     

     

     

    2. "Je suis" est avec vous

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Ésaïe 41.10.)

     

    Vous est-il déjà arrivé de lever les yeux au ciel et de dire : "Seigneur, où étais-tu quand...?"

     

    • Où étais-tu quand on a découvert cette maladie...?
    • Où étais-tu quand ma famille m’a tourné le dos?
    • Où étais-tu quand j’étais seul(e)?
    • Où étais-tu quand mes finances s'épuisaient?
    • Où étais-tu quand (mettez ici ce qui vous est arrivé)...? 

     

    Je crois que Dieu ne craint pas qu’on le questionne avec un cœur honnête et prêt à recevoir une réponse. Je crois également que, dans sa Parole, nous trouvons toutes les réponses et ressources nécessaires pour faire face aux interrogations qui sont les nôtres.

     

    Ce dont je suis sûr, pour l'avoir expérimenté à plusieurs reprises, et dans les moments les plus douloureux de ma vie, c'est que Dieu est avec moi. Dieu est AVEC vous, Mon ami(e). Et il est même POUR vous.

     

    Nous lisons dans Romains 8.31-34 : "Si Dieu est pour nous, qui peut être contre nous ? Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : comment ne nous donnerait-il pas tout avec son Fils...? Qui accusera ceux que Dieu a choisis...? Personne, car c’est Dieu qui les déclare non coupables. Qui peut alors les condamner...? Personne, car Jésus-Christ est celui qui est mort, bien plus il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il prie en notre faveur."

     

    Dieu dit souvent dans sa Parole : "Je suis avec toi." Comme un rappel constant, Dieu nous réconforte inlassablement et avec un amour toujours authentique.

     

    Mon ami(e), la tempête peut se lever, le vent peut souffler… mais vous ne serez jamais seul(e) pour y faire face. Chacun de vos besoins est connu de votre créateur. Vous êtes victorieux(se) parce que Celui qui est éternel demeure à vos côtés…! Oui, "Je suis" est avec vous...! L'aviez-vous remarqué...? Dans les lettres de "Je suis" il y a "Jésus".

     

    Que la Parole de Dieu vous fortifie et vous assure de son amour indéfectible à votre égard. Soyez béni(e) au-delà de vos espérances…!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    3. A quoi bon s'inquiéter ?

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétudeOui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Esaïe 41.10.)

     

    Il est dans notre nature humaine de nous inquiéter. Un jour, Jésus a dit à Marthe : "Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses." (Lire Luc 10.41.)

     

    Nous sommes souvent comme Marthe : nous nous inquiétons et nous nous agitons pour de nombreuses choses. Nous nous mettons la pression pour accomplir l'impossible, alors que... Jésus est là, dans la maison.

     

    Dans ce passage, Marthe n’a qu’une idée en tête : être une parfaite maîtresse de maison pour son hôte. Ce que Marthe oublie, c’est que le vrai maître de maison, le seul capable de répondre parfaitement à ses besoins, c’est l’hôte lui-même...!

     

    Quel rapport avec vous et moi aujourd'hui...? Ne focalisons pas sur ce qui nous stresse, mais considérons plutôt Jésus qui accomplit des miracles, guérit les malades, libère les captifs et rétablit ceux qui ont le cœur brisé.

     

    Si vous faites face à une situation impossible, deux choses sont importantes :

     

    • ne vous inquiétez pas
    • et ne tentez pas de la résoudre par vous-même.

     

    Mon ami(e), présentez votre problème à Jésus… parce qu'il peut tout…! Pourquoi ne pas laisser l’hôte de votre vie devenir le maître de la maison...? Vous avez tout à y gagner : une vie de confiance en votre Dieu, une vie ouverte à ce qu’il peut faire à travers vous, une vie où vous n’aurez plus à vous agiter pour ce que vous ne pouvez, de toute façon, pas contrôler.

     

    Jésus nous l’enseigne : "Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie...? Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine." (Lire Matthieu 6.27 et 34.)

     

    L'inquiétude ne rallongera pas votre vie, au contraire...! Alors, à quoi bon s'inquiéter...? Faites votre part - le possible - et laissez à Dieu la sienne - l'impossible.

     

    Merci d'exister,

     

     

    4. Je suis ton Dieu !

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Votre Père céleste vous encourage aujourd’hui :

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Ésaïe 41.10.)

     

    Dieu est infiniment grand, pourtant il s’est fait homme pour venir à notre rencontre.

     

    Dieu est Dieu, tout-puissant, éternel, créateur, les cieux des cieux ne peuvent le contenir. Pourtant, ce Dieu immense s'est fait homme. En la personne de Jésus, il a guéri les malades, encouragé les malheureux, été là pour ceux qui n’avaient personne.

     

    Aujourd'hui, Dieu s'approche de vous pour vous dire ceci :

     

    "Je suis ton Dieu. Non seulement je suis Dieu, mais je suis TON Dieu.  

     

    Écoute mon enfant, je suis ton Dieu. 

     

    Tu n'as rien à craindre.  

     

    Je te fortifie. Je viens à ton secours.  

     

    Si je suis pour toi, qui peut être contre toi...? 

     

    Je suis le créateur, je peux pourvoir à tous tes besoins. Absolument tous. 

     

    Je suis l'Éternel, les temps sont dans ma main : je ferai toute chose belle dans ta vie quand le temps sera bon.  

     

    Je suis amour et je déverse mon amour dans ta vie et par ta vie. 

     

    Je suis le bon berger. Je prends soin de toi, et si tu venais à te perdre, je laisserai le reste du troupeau pour venir te chercher, toi. 

     

    Je suis le Tout-Puissant et je déverse ma force dans ta vie.  

     

    Je suis le Dieu d’Abraham, d'Isaac et de Jacob et je suis également ton Dieu. Je serai avec toi comme j’ai été avec eux car je ne change pas.  

     

    Je suis le même hier, aujourd’hui et éternellement." 

     

    (Lire Luc 15.1-7, Jean 10.9-11, Actes 7.32.)

     

    Recevez la force, la vie et la paix du Seigneur. Il est votre Dieu, il n'a pas changé. Encore aujourd'hui, il se tient à vos côtés et vous accorde la victoire sur tout ce qui vous assaille dans votre vie.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    5. Je te rends fort(e) … !

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Ésaïe 41.10.)

     

    Comment vous sentez-vous lorsque tout ce que Dieu vous promet semble ne jamais arriver...? Pire, quand tout ce qui arrive semble être à l’exact opposé de ce que Dieu vous a promis...?

     

    C’est ce que Joseph a vécu. Selon les songes que Dieu lui donnait, il devait s’élever au-dessus de ses frères et pourtant Joseph a passé une partie de sa vie en esclavage, puis en prison. Mais c’est justement en ces circonstances précises que Dieu a achevé de former Joseph à devenir vice-roi d’Égypte...!

     

    Mon ami(e), votre prison peut devenir la porte par laquelle Dieu vous fera entrer dans votre destinée...!  

     

    La faiblesse d'une personne est une opportunité pour Dieu de montrer sa force. Nos faiblesses sont le creuset dans lequel sa force peut se manifester. C'est un point sur lequel je reviens souvent dans "Connexions Divines", mon premier livre. (Je vous offre le livre complet en e-book sur Amazon gratuitement pendant 24 heures.)

     

    Et nos limites sont souvent une opportunité pour le Seigneur d’étendre sa grandeur. Oui, la force de Dieu se révèle davantage dans nos faiblesses, comme la flamme d'une bougie… bien plus visible dans le noir.

     

    C’est quand nous sommes faibles que Dieu nous rend forts. Comment et avec quels outils...? En voici quelques-uns :

     

     

    La promesse du Seigneur est de vous fortifier, et il le fera…! Il va se manifester au milieu de vos faiblesses mais n'oubliez pas que vous avez votre part à faire : utiliser les moyens que Dieu vous a donnés pour vous fortifier...!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    6. Le secours de Dieu est déjà en chemin !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Esaïe 41.10.)

     

    L’un de mes versets préféré est tiré du Psaume 121 : "Je lève les yeux vers les montagnes, d’où me viendra le secours...? Le secours me vient de l’Eternel qui a fait les cieux et la terre." (Lire Psaume 121.1.)

     

    Pourquoi lever les yeux vers les montagnes...?

     

    Lorsque les pèlerins allaient à Jérusalem pour les fêtes, ils récitaient les Psaumes et chantaient des cantiques. Au fur et à mesure de leur montée vers Jérusalem et vers le temple de Dieu, leur attente augmentait. Ils savaient que quelque chose de spécial allait se passer entre eux et le Seigneur. Ils savaient que leurs péchés seraient pardonnés.

     

    Mon ami(e), vous aussi, attendez-vous au Seigneur. Il est prêt à vous bénir et à venir à votre secours.

     

    Voici une promesse pour vous : "Quand les montagnes s'éloigneraient, quand les collines chancelleraient, mon amour ne s'éloignera point de toi, et mon alliance de paix ne chancellera point, dit l'Éternel, qui a compassion de toi." (Lire Esaie 54.10.)

     

    Alors que vous passez par les montagnes et les collines, que vous les voyez s'éloigner ou chanceler, rappelez-vous que :

     

    • Dieu fera comme il promet
    • Son amour ne s’éloignera pas
    • Sa paix restera avec vous

     

    Oui, Dieu accomplira tout ce qu'il a promis pour votre vie...!

     

    Mon ami(e), en marchant vers votre montagne, vers votre temple, chantez vous aussi les louanges de Dieu...! Souvenez-vous combien il a été bon pour vous, un pas après l’autre. Et soyez assuré(e) qu'il sera toujours bon pour vous. Le secours vient de lui.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    7. La main de Dieu est plus grande que la vôtre … !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "N’aie pas peur, je suis avec toi. Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude. Oui, ton Dieu, c’est moi. Je te rends fort, je viens à ton secours et je te protège avec ma main puissante et victorieuse." (Lire Esaïe 41.10.)

     

    Savez-vous que la main de Dieu est plus grande que la nôtre...?

     

    Un jour, un enfant se promenait entre les rayons d’un magasin de bonbons. Il était tellement enjoué et souriant que le vendeur lui dit : "Hé bien, tu me plais toi...! Je t'offre une poignée de bonbons, tout ce que ta main pourra attraper en une fois". Tout excité, l'enfant répondit : "Merci beaucoup...! Mais je préfère que vous les attrapiez pour moi, s’il vous plaît."

     

    Tout curieux, le vendeur lui demanda pourquoi il ne voudrait pas attraper lui-même ses bonbons. "Votre main est bien plus grande...!", lui répondit l’enfant.

     

    Réalisez que votre main est bien petite et que celle du Seigneur est immense.

     

    La main de Dieu est assez grande…

     

     

    Ayez confiance en sa main puissante et victorieuse. Réclamez cette protection et cette abondance divines. Elles sont à vous par la foi, grâce au prix payé par Jésus sur la croix...!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

    (Source : TopChrétien)

     

    La victoire contre la peur et l'inquiétude

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Gérer les déceptions

     

     

     

    Gérer les déceptions

     

     

     

    HABAKUK 3.17‑19

    Après que j’ai prêché un sermon sur les déceptions, plusieurs personnes m’ont admis qu’elles avaient besoin d’entendre ce que je venais de dire. Maintes gens sont désenchantés, car la vie les a déçus. Notre manière de réagir aux déboires peut néanmoins avoir un effet décisif sur nous. Les frustrations nous offrent l’occasion soit de grandir spirituellement, soit de nous laisser abattre.

    Résistons d’abord à la tendance de devenir amers. Si nous nous trouvons dans une situation pénible en raison des actes de quelqu’un, ne le jugeons pas d’emblée. Nous ignorons ce qui se passe dans sa vie ou ce qui l’a motivé à agir. Demandons ensuite au Seigneur de nous indiquer comment agir dans nos circonstances. Puisqu’il connaît tout, il peut nous montrer comment le faire avec sagesse et droiture.

    Puis suivons ses directives, même si elles nous déplaisent. Souvent, les voies divines vont à l’encontre de nos désirs ou des conseils de nos amis. Le plan de Dieu est toutefois celui qui stimulera notre croissance et nous fera le plus de bien. Enfin, concentrons‑nous sur Dieu et sur ses desseins élevés pour notre vie. Nous avons tendance à nous apitoyer sur notre sort, et c’est ce qui rend les déceptions aussi destructives.

    Il existe de nombreuses méthodes pour gérer les déboires, mais seule celle qui consiste à obéir à la volonté du Seigneur nous satisfera. Bien que nos projets puissent dérailler, rien ne peut s’opposer aux plans de Dieu. Même si notre douleur est profonde, Dieu peut faire grandir notre foi en nous guidant dans l’adversité.

     

     

     

    (Source : lumière du matin /en contact.org)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Comment éviter d'être affecté par vos blessures ?

     

     

     

    Comment éviter d'être affecté par vos blessures ?

     

     

     

     « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ ». (Philippiens 4.6/7)

     

    La Bible nous propose plusieurs pistes pour la guérison de nos blessures intérieures. Cependant il est essentiel que nous nous posions la question suivante : « Peut-on éviter d’être blessés (es) ? »

     

    Il est évident qu’il n’y a pas de méthode absolue, mais voici quelques pistes qui pourront nous aider :
    Dans le texte de ce jour, l’apôtre Paul nous propose de mettre Dieu au courant de tout ce qui pourrait nous affecter. « Faites connaître vos émotions, vos sentiments, vos peines, vos déceptions, vos lassitudes, vos découragements, vos chagrins… à Dieu. » La confidence, dans la confiance qu’il est souverain, et que rien n’échappe à son contrôle, nous permet de mettre de la distance entre nous et nos soucis. « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1 Pierre 5.7).

    Lorsque vous êtes devant une haute montagne, elle vous écrase de toute sa hauteur, mais si vous prenez l’avion, et qu’il vous élève au-dessus de la montagne, celle-ci va vous paraître insignifiante. Lorsque vous faites confiance à Dieu, il vous élève au-dessus de vos problèmes, et ceux-ci n’ont plus le même effet sur vous.

     

    Ayez la culture du pardon. Certaines critiques, certaines paroles blessantes, certains jugements de valeur ont été émis contre vous, prenez de la distance par rapport à de tels propos, pardonnez ceux qui les ont prononcés. Considérez que c’est par ignorance, méconnaissance, que ces choses ont été dites. Dieu est-il affecté par les quolibets, les insultes, les blasphèmes, qui chaque jour montent vers lui ? Certainement pas, la Bible nous dit : « Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d’eux » (Psaume 2.4).

    Prenez de la hauteur, ne restez pas au niveau de vos calomniateurs, et vous apprendrez à sourire de leurs propos.

     

    Ne vous laissez pas enfermer dans la fausse culpabilité ; par contre, si vous vous savez coupable, demandez pardon, et croyez au pardon qui en découle. La bible dit : « Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde » (Proverbes 28.13).

    Pour ce qui est de la fausse culpabilité, mettez de la distance entre vous et les donneurs de leçons, ces moralisateurs qui ne savent rien faire d’autre que de culpabiliser, comme le firent les ‘amis’ de Job !

     

    Un conseil pour ce jour :
    Prenez de la distance ; relativisez les choses en occupant la place qui vous est offerte en Christ : « Il nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes…  » (Éphésiens 2.6).

     

     

     

    Paul Calzada
    (Sources : lueursdumatin.fr)
     

     

     

    Comment éviter d'être affecté par vos blessures ?

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Face à la fatigue

     

     

     

    1. Vous sentez-vous fatigué(e) ?

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Servir Dieu et continuer à marcher dans ses voies n'est pas chose facile, encore plus lorsque l'on est fatigué. Et Dieu sait combien vos obligations quotidiennes sont gourmandes en temps, en attention et en énergie. Tout au long de cette semaine, nous plongerons nos regards dans Ésaïe 40.29-31, un passage de la Bible qui nous aidera à recevoir des forces nouvelles. 

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    Vous sentez-vous fatigué(e)...?

     

    • Émotionnellement, vous n’arrivez plus à être disponible pour les autres.
    • Physiquement, tenir jusqu’au bout de la journée vous demande de lourds efforts.
    • Il semble que les forces vous abandonnent, ou bien peut-être n’ont-elles jamais été vraiment là...?

     

    Il y a une promesse pleine d’espoir pour vous : ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Imaginez un peu :

     

    • Marcher sans se fatiguer.
    • Courir sans se lasser.
    • Avoir des forces sans cesse renouvelées...

     

    C'est le plan de Dieu pour vous...! 

     

    Dieu est le créateur de l’énergie, la source de votre vitalité. Et devant le créateur de l’énergie, la fatigue elle-même se fatigue. Il est celui qui ne dort pas, qui ne ferme pas l’œil, parce qu’il s’occupe constamment de vous et de vos besoins, même quand vous dormez...!

     

    Aujourd’hui, je prie pour que vous laissiez le Dieu de l’impossible prendre tout ce qui vous vole votre énergie : les conflits, l’inquiétude, le manque de sommeil, et que vous le laissiez multiplier vos ressources...!

     

    Voulez-vous prier un instant avec moi...? "Père céleste, combien de fois ai-je tiré sur la corde en espérant que mon état s'arrangerait de lui-même...? En espérant qu'une bonne nuit de sommeil suffirait à me remettre de mon état de fatigue...? Aujourd'hui je comprends que tu es la source de ma vitalité, qu'avec toi je peux marcher sans me fatiguer. Père, renouvelle-moi je te prie, donne-moi des forces nouvelles, une énergie surnaturelle, qui vient du ciel. Aide-moi à me tourner vers toi dès que j'en ai besoin et pas une fois que je suis à bout de forces. Merci mon Dieu. Ta fidélité est mon trésor. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

     

     

     

    2. Dieu veut multiplier vos forces

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer."(Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    Vous le savez sans doute déjà : Dieu est le Dieu de la multiplication. Il fait infiniment plus que ce que nous demandons ou imaginons. Il utilise celui qui est petit et faible pour en faire un vaillant héros. Il utilise cinq pains et deux poissons pour nourrir une multitude de personnes.

     

    En fait, Jésus prend nos soustractions et les transforme en multiplications. Quelles sont vos soustractions, Mon ami(e)...? Quelles sont les choses qui diminuent la vie et la vigueur qui sont en vous...?

     

    Il peut aujourd'hui multiplier vos forces : apportez-lui vos défaillances, vos faiblesses, le peu que vous avez… et laissez-le prier pour vous. La plus grande force de l’Univers est en vous et avec vous...!

     

    "Lui qui n'a pas épargné son propre Fils mais l'a donné pour nous tous, comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui...? Qui accusera ceux que Dieu a choisis...? C'est Dieu qui les déclare justes...! Qui les condamnera...? Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous...!" (Lire Romains 8.32-34.)

     

    Voici une bonne nouvelle : Christ intercède pour vous. Il est à vos côtés, en tout temps. Que vous ressentiez sa douce présence ou pas, il est là.

     

    Je vous invite à prier avec moi maintenant : "Seigneur, je te remercie de ce que tu intercèdes pour moi. Quelle grâce de savoir que tu pries pour moi. Merci parce que tu es à mes côtés. Aujourd'hui, je dépose entre tes mains ma fatigue et ma lassitude. Toi seul peux me relever et renouveler mes forces, je le crois…! Oui, je crois que tu multiplies mes ressources. Merci pour tout ce que tu fais dans ma vie, Seigneur. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    3. Connaissez-vous les causes de votre fatigue ?

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    Aujourd’hui, vous êtes peut-être à bout de souffle et de courage. Pour sortir de cet état, je vous invite à analyser clairement les causes de votre fatigue, pour mieux apprendre à les gérer. Il y a d’abord plusieurs formes de fatigue...

     

    • La fatigue physique
    • La fatigue émotionnelle
    • La fatigue morale
    • Le burn-out

     

    Vous reconnaissez-vous dans l'une de ces fatigues...? David disait dans un Psaume : "Aie pitié de moi, Éternel, car je suis sans force...! Guéris-moi, Éternel, car je tremble de tous mes os...!" (Lire Psaume 6.3.)

     

    Ensuite, viennent les causes de la fatigue. En voici quelques exemples qui pourront peut-être vous aider à trouver la racine de votre propre fatigue : le manque de sommeil, le travail en excès, les difficultés relationnelles, la maladie, la pression au travail, une mauvaise alimentation, pas assez d'exercice physique, le manque d'espoir, etc.

     

    Même les adolescents se fatiguent et se lassent, dit la Bible. Eux qui ont toute l'énergie possible grâce à leur jeune âge, peuvent se fatiguer. Alors que dire de ceux qui sont plus âgés, qui manquent de sommeil, qui font des efforts répétés jour après jour...?

     

    Le Seigneur comprend la raison de votre fatigue et le type de fatigue que vous ressentez . Jésus a dit : "Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent." (Lire Jean 10.14.)

     

    Dieu n'est jamais fatigué de porter votre fatigue. Il vous connaît et il vous aime, Mon ami(e)...! Il connaît vos douleurs et les défis auxquels vous faites face.

     

    En ce jour il vient pour vous délivrer et donner une solution à votre fatigue :

     

    "Je suis descendu pour le délivrer de la domination des Égyptiens et pour le faire monter de ce pays jusque dans un bon et vaste pays, un pays où coulent le lait et le miel." (Lire Exode 3.8.)

     

    Mon ami(e), commencez à entrer dès ce jour dans le repos de l’Éternel...!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    4. La plus grande force de l'univers est avec vous !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    Êtes-vous à bout de forces...? Vous sentez-vous épuisé(e), lassé(e), déçu(e), découragé(e), abattu(e)…?

     

    Il y a une magnifique promesse dans la Bible pour vous, qui vous confiez en l'Éternel...:

     

    "Béni soit l'homme qui fait confiance à l'Éternel et qui place son espérance en lui...! Il ressemble à un arbre planté près de l’eau et qui étend ses racines vers le cours d’eau : il ne s’aperçoit pas de la venue de la chaleur et son feuillage reste vert. Lors d’une année de sécheresse, il ne redoute rien et il ne cesse pas de porter du fruit." (Lire Jérémie 17.7-8.)

     

    Quand vous vous confiez en Dieu, vos racines s'étendent vers le courant de Dieu… Vous recevez un renouvellement, de la fraîcheur, de la sève et vous restez plein de vie et verdoyant. C'est une promesse pour vous...!

     

    Rappelez-vous : la plus grande force de l'univers est avec vous...! Vos forces sont renouvelées, et même l'année de la sécheresse, vous n'aurez rien à craindre et ne cesserez de porter du fruit.

     

    Je vous invite à écouter le chant "Je viens déclarer", magnifiquement interprété par mon ami Stéphane Quéry, en cliquant ici.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    5. Vous êtes un aigle

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    Avez-vous vu un aigle voler...? Il semble ne pas faire d'efforts. Un aigle "prend" les courants ascendants et plane plus qu'il ne vole. Seul le décollage lui demande un réel effort, ensuite l'aigle ajuste sa trajectoire pour trouver, puis rester, dans le courant qui le porte.

     

    C'est ce que Dieu vous appelle à faire. Voler comme un aigle...! Prendre le courant de l'Esprit Saint et rester connecté(e) à ce vent thermique de l'Esprit. Vous aussi, faites l'effort de venir dans sa présence, de décoller, d'entrer dans ses parvis.

     

    La Bible nous dit : "En effet, tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu." (Lire Romains 8.14.)

     

    Prenez de la hauteur sur votre situation, et laissez le Saint-Esprit (parfois mentionné dans la Bible comme un "vent") vous porter.

     

    Et n'oubliez pas : il vaut mieux planer comme un aigle que gratter le sol comme un poulet...!

     

    Je vous invite à faire cette prière avec moi : "Seigneur, je me tiens sur tes promesses, sur ta bonté et sur ta paix. Je crois que ton Esprit me rend bien plus fort(e) que ce à quoi je peux m’attendre, et je choisis de te faire confiance. Aide-moi à saisir et à rester dans le courant de ton Esprit Saint et à voler comme un aigle au-dessus des circonstances. Au nom de Jésus. Amen."

     

     

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    6. Vous avez déjà gagné la course

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    La vie est bien souvent comme une course :

     

    • Contre le temps qui passe.
    • Pour gagner sa vie.
    • Pour répondre à toutes les sollicitations.
    • Pour acheter, vendre.

     

    Seulement, attention, cette course peut être épuisante et nous conduire droit au burn-out. Pour remporter cette course de la vie, regarder à Jésus est ce qui nous permet d'avancer.

     

    Voici ce que nous dit la Bible : "Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l'épreuve qui nous est proposée. Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de Dieu." (Lire Hébreux 12.1-2.)

     

    Quand nous tournons notre regard vers lui, il fait naître en nous la foi, et il la rend parfaite. Cela ne rend pas la course plus facile, mais elle devient plus supportable, et surtout, nous en sortirons forcément vainqueur...!

     

    Si vous n'avez aucune foi en Dieu, vous êtes doublement vaincu dans la course de la vie. Mais avec la foi, vous avez gagné avant même d'avoir commencé.

     

    Qu'il vous soit fait selon votre foi. Vous n'allez pas sombrer dans la lassitude. Mais au contraire, vous allez vous relever et continuer votre course.

     

    Aujourd’hui, je prie que, comme Paul, vous puissiez dire : "Pourvu que j'accomplisse [avec joie] ma course et le ministère que le Seigneur Jésus m'a confié." (Lire Actes 20.24.)

     

    Que Dieu bénisse votre vie aujourd'hui et à jamais.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    7. Votre force va augmenter pendant la marche

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Aujourd'hui, nous terminons notre partage sur ce magnifique verset d'Ésaïe. Je crois de tout cœur que cette semaine a été un commencement de victoire sur la fatigue et la lassitude.  

     

    "Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer." (Lire Ésaïe 40.29-31.)

     

    La vie chrétienne est une marche de chaque jour. Mais parfois, nous sommes arrêté : l'épreuve, la maladie, le rejet, une mauvaise nouvelle, les traits enflammés du malin, tout cela semble vouloir nous stopper net.

     

    Un jour, Jésus rencontre un homme couché…

     

    Cela fait longtemps que sa vie est comme arrêtée et ratée. Jésus le voit couché et, sachant qu'il est malade depuis longtemps, il lui dit : "Veux-tu être guéri...?" L'infirme lui répond : "Seigneur, je n'ai personne pour me plonger dans la piscine quand l'eau est agitée, et pendant que j'y vais, un autre descend avant moi." "Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton brancard et marche." Aussitôt cet homme est guéri ; il prend son brancard et se met à marcher. (Lire ce récit dans Jean 5.6-9.)

     

    Le Seigneur veut vous donner la force de marcher. Et de marcher sans fatigue...! La promesse est : "Ils marchent, et ne se fatiguent point." Et cette promesse est pour vous.

     

    "Heureux ceux qui habitent ta maison : ils peuvent te célébrer sans cesse. Heureux ceux qui trouvent leur force en toi : ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu’ils traversent la vallée des pleurs, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions." (Lire Psaume 84.5-7.)

     

    Alors que vous continuerez d’avancer, votre force va augmenter. Vous allez trouver des chemins tout tracés, et transformer la vallée des larmes en un lieu plein de sources et de ressources.

     

    Pourquoi...? Parce que le Seigneur lui-même marche avec vous...! Marcher avec Dieu, c'est avoir le Tout-Puissant comme coach personnel.

     

    Alors, reprenez courage, Mon ami(e), vous n’êtes pas seul(e), et si vous avancez vers et avec Dieu, vous serez plus que vainqueur...! Vos forces limitées rencontrent un Dieu illimité, et la fatigue ne sera plus votre maître. Il y a un Dieu qui croit en vous...!

     


    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

    Face à la fatigue

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Gérer notre temps avec sagesse

     

     

    1. Comment gérer votre temps

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Le temps est notre ressource la plus précieuse. Lorsqu’il est géré avec sagesse, il peut être un atout pour un mariage sain, une famille unie et une relation avec Dieu grandissante. Pourtant, on nous apprend rarement à l’utiliser de la bonne manière…

     

    Un lecteur d'Un Miracle Chaque Jour m’a confié ceci : "Je me sens frustré de ne pas pouvoir mettre à part un temps, de préférence le matin, pour prier et écouter les instructions du Seigneur avant de commencer ma journée. Cela ne m'empêche pas de lui parler et même de l'entendre me parler à tout moment de la journée, mais j'aimerais avoir, en plus de cela, un temps dédié."

     

    Peut-être que jusqu’ici, vous vous êtes toujours dit : "J’aimerais sincèrement trouver du temps pour lire davantage ma Bible, pour prendre soin de moi, pour passer des moments de qualité avec ma famille ou mes amis, mais j’ai une vie déjà bien remplie et la moindre minute me coûte..."

     

    La Bible nous dit : "Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse." (Lire Psaumes 90.12.)

     

    La bonne nouvelle, c’est que la gestion du temps s'apprend ! Elle n’est pas innée ou réservée à ceux qui sont de nature organisée. En fait, toute notre vie s’organise autour du temps. Si nous ne savons pas comment l’utiliser, nous pouvons vite nous retrouver à passer notre vie à côté de ce qui compte réellement.

     

    Quelqu'un a dit : "Tout ce que nous avons à décider, c’est quoi faire du temps qui nous est imparti."

     

    Nous ne décidons peut-être pas de la quantité de temps que nous avons, mais Dieu nous laisse la responsabilité de l'utiliser pour ce qui nous paraît bon.

     

    Alors tout au long de cette semaine, nous allons voir ensemble les différentes clés pour apprendre à gérer notre temps avec sagesse.

     

    Je vous invite à faire cette prière : "Seigneur, enseigne-moi à compter mes jours avec sagesse. Je vivais jusqu’à maintenant comme dans une course contre la montre, essayant de caser toutes mes activités et mes intérêts tant bien que mal dans un emploi du temps déjà chargé. Mais, je prie que cette semaine, tu me guides vers une sagesse qui me permettra d’utiliser mon temps selon tes principes."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    2. Gérer son temps, c'est gérer ses priorités

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Si vous deviez faire la liste de ce qui prend le plus de place dans votre journée, quel serait votre constat ? Seriez-vous satisfait(e) ou pourriez-vous déplacer certaines choses, voire en supprimer ?

     

    Peut-être vous surprenez-vous à dire ce genre de chose : "J’aimerais avoir plus de temps pour ma famille, mais je suis envahi(e) de travail. J’aimerais lire plus, mais je dois avouer que je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux ou devant certaines séries TV..."

     

    Le pasteur Craig Groeschel le dit comme ceci : "Si vous êtes constamment frustré(e), il est très probable que vous passiez beaucoup de temps à faire ce qui ne compte pas pour vous, et moins de temps à vous occuper de vos priorités."

     

    Quoi qu’il arrive, à la fin de la journée, nous avons tous investi de notre temps dans quelque chose : notre travail, notre famille, nos hobbies…

     

    "En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." (Lire Matthieu 6.21.)

     

    Si notre trésor est notre temps, les domaines où nous l’investissons sont notre priorité.

     

    C’est quand je passe du temps avec ma famille que nos relations grandissent. C’est quand je mets du temps à part pour Dieu que mon amour pour lui se développe.

     

    Le tout est de commencer par analyser nos journées : quelles sont mes priorités ?

     

    Une fois qu’elles seront déterminées, vous saurez mieux organiser votre temps autour de ces activités. Vous pourrez même constater que plus vous leur accorderez de votre temps et de votre attention, plus votre passion pour elles grandira.

     

    Jésus prenait lui-même beaucoup de temps à part avec Dieu malgré son agenda surchargé, et même au milieu de la tempête il faisait la sieste ! Une relation constante au Père et le repos étaient essentiels à son ministère.

     

    Aujourd’hui, demandez au Seigneur de vous apporter son aide à trouver du temps pour vos priorités.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    3. Savoir dire non pour mieux dire oui

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Pour beaucoup d’entre nous, notre difficulté à trouver du temps pour nous ou nos priorités n’est pas liée à un manque de passion ou d’engagement, mais à un emploi du temps trop chargé.

     

    Un pasteur a un jour dit ceci : "Si l’ennemi ne peut pas vous rendre mauvais, il vous rendra occupé !" Cela donne à réfléchir, ne trouvez-vous pas ?

     

    Mon ami(e), si vous voulez apprendre à gérer votre temps avec sagesse, vous pouvez commencer par retenir ceci : ce n’est pas parce qu’une chose est faisable et semble bonne qu’elle est nécessaire.

     

    Quand une personne vous demande un service, voici un exercice pratique tout simple à appliquer : au lieu de dire "est-ce que je peux le faire ?", dites plutôt "est-ce que je dois le faire, si je prends en compte ceci… ?"

     

    Par exemple :

     

    • "Est-ce que je dois le faire, si je prends en compte ma situation familiale ?" 

     

    • "Est-ce que je dois le faire, si je prends en compte ma santé ?" 

     

    • "Est-ce que je dois le faire, si je prends en compte ma capacité à gérer le stress ?" 

     

    • "Est-ce que je dois le faire, si je prends en compte les besoins de mon époux/se ?" 

     

    • "Est-ce que je dois le faire, si je prends en compte mes priorités ?" 

     

    Se concentrer sur plusieurs choses à la fois est peut-être possible, et cela peut sembler bon, mais au bout du compte, cela ne nous rend pas service. On peut se sentir vite essoufflé, frustré.

     

    Concentrez-vous sur peu de choses avec intentionnalité et constance, et vous serez sûr(e) de les faire bien. Souvenez-vous de ceci :

     

    "En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." (Lire Matthieu 6.21.)

     

    Par exemple, cette année, vous pouvez choisir de vous focaliser sur :

     

    • vos vacances en famille.
    • vos sorties avec vos amis.
    • vos cours bibliques.

     

    Vous aurez sûrement à dire non à :

     

    • ce week-end organisé par vos collègues.
    • un nouveau service associatif.
    • des heures supplémentaires.

     

    Ces choses sont bonnes, mais sur le long terme elles peuvent nous empêcher de développer nos dons. N’ayez pas peur de dire "non" à beaucoup de petites choses pour dire "oui" à peu de grandes choses.

     

    Que votre journée soit bénie et remplie de sa grâce…!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    4. Il y eut un matin

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    De nombreuses fois, la Bible utilise le matin pour évoquer une notion de récurrence. La place de la matinée dans une journée est primordiale parce qu’elle peut devenir le point de départ de nombreuses bonnes habitudes. Je fais personnellement très attention à ce que je fais au début de mes journées…

     

    Voici quelques passages bibliques :

     

     

    Chaque matin offre l’occasion d’une bonne habitude à prendre.

     

    Si je ne trouve pas le temps dans mes journées bien remplies, je peux par exemple me lever une heure ou une demi-heure plus tôt pour :

     

    • prendre le temps de m’occuper de moi.
    • prendre du temps avec Dieu pour lire ma Bible.
    • planifier ma journée et éviter le stress de la dernière minute.
    • noter mes attentes pour ma journée/ma semaine, et commencer sur une note positive.
    • m’atteler à ce que je repousse toujours d’habitude, pour libérer ma journée d’une tâche que je redoute (répondre à ces e-mails, commencer ce devoir d’algèbre, nettoyer la salle de bains...)

     

    Aujourd’hui, Mon ami(e), comprenez que le temps que vous donnez à Dieu, en particulier au début de votre journée, n’est pas un temps perdu, mais qu’il sera grandement bénéfique au reste de votre journée : vous aurez pris du temps pour vous ressourcer et recevoir ce dont vous aviez besoin : paix, assurance, joie, confiance, force, etc.

     

    Faites de chacune de vos matinées le meilleur atout de votre journée.

     

    Je vous invite à découvrir cet instrumental de mon ami Pascal Sans. À l'écoute de cette musique, focalisez vos pensées sur Jésus et laissez-le toucher votre cœur. Que ce temps vous ressource et vous bénisse tout particulièrement…! 

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

     

    5. Perdre son temps pour en gagner

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Comme moi, vous faites peut-être partie de ces personnes entreprenantes qui aiment créer et qui voudraient se lancer dans toujours plus de projets. Paradoxalement, vous avez également beaucoup de difficultés à trouver du temps libre pour vous poser et simplement réfléchir.

     

    Je crois que beaucoup de nos meilleures idées viennent dans nos "temps morts", ceux où l’on ne fait rien, sinon écouter, loin des distractions. Cela peut passer pour une perte de temps, mais ce temps mort est en réalité un élément essentiel dans le développement d’une créativité saine. Je le fais régulièrement… et c'est d'ailleurs dans un temps "mort" qu'est né Un Miracle Chaque Jour...!

     

    Avez-vous déjà eu l’occasion de regarder des émissions où les participants sont coincés sur une île déserte, sans aucune distraction moderne possible ? Après quelques jours, certains disent vouloir restaurer des relations familiales brisées depuis longtemps, aussitôt rentrés. D’autres prennent la décision de laisser derrière eux un travail qui les étouffait pour se lancer dans un projet personnel plus épanouissant. En fait, chaque candidat se retrouve, à un moment donné, face à lui-même.

     

    Sans avoir à vous isoler sur une île déserte avec un kilo de riz pour trois mois et une gourde d’eau vide, vous pouvez prendre du temps pour vous également, à ne rien faire d’autre que de vous retrouver face à face avec vous-même… et avec Dieu. Cela passe également par la méditation de sa Parole :

     

    "Médite-la jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras." (Lire Josué 1.8.)

     

    À partir d’aujourd’hui, pourquoi ne pas prendre à part une dizaine de minutes par jour et les utiliser pour ne rien faire sauf écouter Dieu ? Posez-vous, loin des distractions. Sur votre lit, sous votre douche, peu importe. Laissez les idées venir à vous. Dieu saura utiliser ce temps où vous n’êtes pas pris(e) par mille distractions pour vous parler… et il a de grandes choses à vous dire, Mon ami(e).

     

    Pourquoi ne pas prendre ce temps maintenant ?

     

    Merci d'exister,

     

      

     

    6. Il y a un temps pour tout

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Comme le dit la Bible, "Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel." (Lire Ecclésiaste 3.1.) Nous l’avons compris ces derniers jours : une mauvaise gestion de notre temps n’offre que trop peu de possibilités pour une vie de famille épanouie, des amitiés saines et un temps avec Dieu qui ressource réellement.

     

    Finalement, vivre dans une perpétuelle course contre le temps n’est pas seulement une source de fatigue et de stress pour nous... C’est tout notre entourage qui en pâtit.

     

    Une bonne gestion de notre temps et de nos priorités nous permet d’être plus disponible pour ceux qui nous sont chers. Dieu désire votre réussite dans votre gestion du temps ! Il est là, à vos côtés, dans tous les aspects pratiques de l'organisation de vos journées :

     

    • Si vous êtes frustré(e) parce qu’après le travail vous ne voyez pas vos enfants, avez-vous pensé à demander à Dieu de vous aider à gérer efficacement vos tâches au travail pour pouvoir les retrouver le soir ?

     

    • Si vous trouvez que vos relations amicales manquent de profondeur, pourquoi ne pas vous bloquer 15 minutes de votre journée, une fois par semaine, pour appeler un(e) ami(e) et prendre de ses nouvelles ?

     

    Finalement, la manière dont nous gérons nos vies dépend moins de notre gestion du temps que de notre discipline personnelle. La gestion de nos priorités peut, petit à petit, changer beaucoup de choses dans les relations que nous avons avec notre entourage.

     

    Mère Teresa le disait avec beaucoup de justesse : "Vous voulez promouvoir la paix dans le monde ? Rentrez chez vous et aimez votre famille !"

     

    Aujourd’hui, Mon ami(e), je vous encourage à prendre cette décision de commencer, un pas après l’autre, à changer votre manière de gérer votre temps. Les bénéfices seront plus grands que vous ne pouvez l’imaginer !

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    7. Ne vous laissez pas volez ce cadeau

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Avez-vous été si blessé(e) dans le passé que plus rien ne vous semble possible aujourd’hui ?

     

    Êtes-vous déjà tellement focalisé(e) sur votre vie future que les bonheurs du quotidien vous glissent entre les doigts ?

     

    Ce matin, votre Père vous encourage à rester ancré(e) dans le cadeau qu’il ne vous offrira qu’une fois : le présent.

     

    La Bible nous parle de la manne quotidienne : "On mesurait ensuite la quantité précise ; celui qui avait ramassé plus n'avait rien de trop, et celui qui avait ramassé moins n'en manquait pas. Chacun ramassait ce qu'il fallait pour sa nourriture." (Lire Exode 16.18.)

     

    La logique du monde voudrait qu’on amasse le plus de choses possible aujourd’hui pour ne manquer de rien plus tard. Mais la logique de Dieu (qui demande une foi plus grande, plus authentique), c’est que l’aujourd’hui suffit.

     

    Quel rapport avec la gestion du temps ? Eh bien, la perspective de croire que tout ce que Dieu me donne aujourd’hui est suffisant et me permet de rester, jour après jour, complètement présent pour ce qui compte vraiment. C’est aussi croire que Dieu me donne aujourd’hui la nourriture qui me fera subsister jusqu’à demain : la confiance au milieu de l’épreuve pour continuer d’avancer, le sourire de mes enfants qui me remplit de gratitude, le texto de mon ami qui m’aide à remonter la pente, etc.

     

    Mon ami(e), je vous invite à déclarer ceci : "Père, merci parce que tu me donnes avec générosité en fonction de ce que je peux recevoir, et cela suffit. Les blessures d‘hier n’empêchent pas tes bontés de se renouveler. Demain, je peux être sûr(e) que tu recommenceras avec fidélité. Que je puisse posséder entièrement l’aujourd’hui que tu m’offres. Amen."

     

    Pour finir cette semaine, je vous laisse le témoignage édifiant de Jenny, une lectrice de Un Miracle Chaque Jour : "La rédaction de mon mémoire a occupé mes pensées et a envahi mon quotidien, je n'avais que ça en tête et j'étais stressée à l'idée de ne pas pouvoir m'inscrire en master. Mais comme tous les matins, je reçois un message d'Un Miracle Chaque Jour. Un matin, le message que j’ai reçu était particulier car j'ai senti qu'il s'adressait à moi. Dans ce message, on m'encourageait à ralentir, à prendre le temps d'un instant avec Dieu. J'allais à cent à l'heure... Mon mémoire avait accéléré ma vie, je n'avais plus le temps pour autre chose. Alors, j'ai demandé au Seigneur de m'aider à rester connectée à lui, de m'aider à comprendre et à reconnaître quand il me parle. C'est alors que, petit à petit, j'ai relâché la pression car il m'a rassurée sur le fait qu'il est le maître des temps et des circonstances et que ses pensées ne sont pas les miennes. Merci d'exister."

     

    Merci à vous d’exister, Mon ami(e) !

     

    Merci d'exister,

     

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Faire face aux difficultés de la vie

     

     

    1. Ton Dieu ordonne que tu sois puissant

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Pendant les sept jours qui viennent, nous aborderons ensemble des clés pour devenir la personne forte et courageuse que Dieu nous appelle à être face aux difficultés de la vie. Pour cela, nous étudierons en détails Josué 1.9. 

     

    Dans sa parole, Dieu s’adresse à Josué en ces termes : "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Josué faisait face à un grand défi : succéder à Moïse, un homme incroyablement patient et un leader d'exception. Sa mission : faire entrer le peuple d'Israël en terre promise tout en affrontant de dangereux ennemis.

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre" dit le Seigneur à Josué. Cet ordre, Dieu nous le donne à nous aussi : nous n’avons pas à craindre quoi que ce soit. Aucun ado en crise, aucune relation brisée, aucun emploi difficile, aucune erreur de notre part n’empêchera à Dieu de travailler...: rien ne le limite.

     

    La Bible nous dit : "Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe." (Lire Psaume 33.9.)

     

    Ce qu’il a promis s’accomplira certainement, et ce que Dieu a commandé, personne ne peut le décommander...! En effet, qui empêchera l'accomplissement de ce que Dieu a ordonné ?

     

    Avez-vous des défis à relever ? Dieu est celui qui peut vous fortifier...! Il est celui qui peut et qui veut affermir votre foi et votre confiance en lui pour votre avenir. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il ne se trompe jamais dans ses plans.

     

    Regardez avec moi l’exemple de la vie de Jérémie :

     

    "La parole de l'Éternel me fut adressée en ces mots : Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. Je répondis : Ah...! Seigneur Éternel...! Voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant. Et l'Éternel me dit : Ne dis pas : Je suis un enfant. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je t'ordonnerai. Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Éternel." (Lire Jérémie 1.4-8.)

     

    Aujourd’hui, déclarez à voix haute les promesses de Dieu pour votre vie. Il ordonne et la chose arrive…!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    2. Saisissez sa force

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous continuons aujourd’hui sur notre thématique "être fort et courageux", au travers de l'étude du verset de la semaine Josué 1.9. 

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Être fort vient de l'hébreu "chazaq", qui signifie : fortifier, prévaloir, être fort, devenir fort, être courageux, être ferme, être résolu, être vaillant, être endurci. Il y a dans ce mot l’idée de s’accrocher fermement à la force que Dieu nous offre.

     

    "Ne le sais-tu pas ? Ne l'as-tu pas appris ? C'est le Dieu d'éternité, l'Éternel, qui a créé les extrémités de la terre ; il ne se fatigue point, il ne se lasse point ; on ne peut sonder son intelligence. Mais ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point." (Lire Ésaïe 40.28 et 31.)

     

    La force du Seigneur est bien différente de celle des hommes : elle ne s’épuise pas, elle n’est pas limitée et elle rend tout possible. C’est cette force qu’il désire vous communiquer...!

     

    Une fois que vous avez reçu sa force, prenez votre envol : travaillez, foncez, faites ce que vous savez être appelé(e) à faire. Vous en avez toutes les capacités en Dieu.

     

    Je vous invite à prier avec moi à présent : "Seigneur, merci pour ta force que je reçois par la foi maintenant. En toi je suis fort(e), puissant(e) et rendu(e) capable…! Oui, avec toi je vais courir sans me lasser. Mes forces seront renouvelées, parce que tu marches avec moi. Je ne serai pas fatigué(e) sur le chemin, mais renouvelé(e) par toi, Éternel, qui tiens ma vie entre tes mains. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    3. Le Seigneur vous dit "courage" !

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous poursuivons notre étude de Josué 1.9. 

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Aujourd'hui le Seigneur vous dit : "Courage !"

     

    "Puis il me dit : Ne crains rien, homme bien-aimé, que la paix soit avec toi...! courage, courage...! Et comme il me parlait, je repris des forces, et je dis : Que mon Seigneur parle, car tu m'as fortifié." (Lire Daniel 10.19.)

     

    Est-ce que votre cœur est troublé ? Prenez courage : voici votre Dieu !

     

    • Celui qui nous donne la paix nous la donne entièrement.
    • Ceux qui gardent les yeux fixés sur Dieu et qui s’occupent de ses affaires peuvent avoir l’assurance que lui s’occupera des leurs.
    • Il est celui qui qualifie ceux qu’il appelle.
    • Il est celui qui rend justice.
    • Il est celui qui pourvoit.

     

    Celui qui vous dit "courage !" est plus fort que ce qui vous décourage.

     

    La Bible nous le dit encore : "Ainsi parle maintenant l'Éternel, qui t'a créé, ô Jacob ! Celui qui t'a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, je t'appelle par ton nom : tu es à moi ! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; et les fleuves, ils ne te submergeront point ; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas." (Lire Ésaïe 43.1-2.)

     

    Soyez courageux(se), Mon ami(e). Vous pouvez être inconnu(e) de ceux qui vous entourent, mais Dieu vous appelle par votre nom...! Vous êtes à lui. Il est avec vous, même au travers du feu de l'épreuve. Avec lui à vos côtés, vous ne serez jamais seul(e). Courage !

     

    Je vous invite à découvrir ce chant, "L'Ancre de ma foi", de Dan Luiten. Les paroles sont profondes et puissantes. Soyez béni(e) et encouragé(e) à son écoute.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     


     

     

     

    4. N'aie pas peur

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Le Seigneur connaît nos sentiments et il sait que nous pouvons avoir peur. Il sait que nous pouvons nous réfugier derrière elle quand ce qu’il prévoit pour nous nous semble trop grand pour nous.

     

    Mon ami(e), ne vous réfugiez pas derrière la peur, mais derrière le Seigneur...!

     

    En fait, la peur est une des toutes premières conséquences du péché et de la séparation d'avec Dieu dans la Bible : "J'ai eu peur, et je me suis caché" a dit Adam. (Lire Genèse 3.10.)

     

    La tactique du diable, c'est de nous faire peur. Il rôde comme un lion rugissant, dit la Bible.

     

    • La peur paralyse.
    • La peur fausse la réalité.
    • La peur empêche de prendre les bonnes décisions.
    • La peur nous oblige à reculer au lieu d'avancer.
    • La peur empêche d'entrer dans le plan bénissant de Dieu pour notre vie.

     

    Comme pour cet homme qui avait reçu un talent mais est allé le cacher par peur… "J'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre." (Lire Matthieu 25.25.)

     

    Alors, comment vaincre vos peurs ?  

     

    1. Commencez par en reconnaître la source. Est-ce la peur des hommes, du qu'en-dira-t-on, qui vous empêchent d’aller à l’endroit que Dieu a préparé pour vous ?

     

    Voici ce que déclare la Bible : "C'est moi, c'est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l'homme mortel, et du fils de l'homme, pareil à l'herbe ?" (Lire Ésaïe 51.12.)

     

    1. Puis, confessez vos peurs à Dieu. N'oubliez pas : ce qui fait peur à la peur, c'est la parole proclamée...! Prenez position, déclarez que Dieu est vainqueur sur toutes vos craintes, et qu’il est celui qui vous fortifie.

     

    "Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; Et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l'Éternel." (Lire Ésaïe 54.17.)

     

    Aujourd’hui, Mon ami(e), je prie pour que vous ayez le courage de déclarer que votre bataille appartient à Dieu, et à personne d’autre. Vous pouvez vous tenir sans crainte devant les promesses de Dieu, et avancer en relevant la tête.

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

     

    5. Ne sois pas découragé(e) !

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous poursuivons notre étude de Josué 1.9, pour devenir la personne forte et courageuse que Dieu veut. 

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point (ne te laisse pas abattre), car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Abraham Lincoln a dit : "Ne vous laissez pas envahir par le découragement, et vous êtes certain de réussir."

     

    C'est la façon dont nous réagissons à ce qui nous arrive qui, bien souvent, nous fait le plus de mal… Un homme avait connu une très forte contrariété à son travail. Il s'est mis à boire et cela l'a conduit à une grave maladie du foie. Et cette maladie a eu des conséquences bien plus graves que la contrariété au travail.

     

    Le découragement, c'est comme un cercle vicieux : il s'auto-alimente, et il n’arrange jamais la situation.

     

    Josué pouvait avoir de bonnes raisons de craindre et de se décourager : un pays nouveau, un peuple indocile et très nombreux, des ennemis puissants... Mais Dieu lui dit en quelque sorte : "Ne te décourage pas. Si tu te laisses abattre, si tu pars avec le moral à zéro, tu es vaincu d'avance. Tu dois reprendre courage, tu dois te fortifier. Je suis avec toi et tu es capable de tout."

     

    Dieu vous le redit : "Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante." (Lire Ésaïe 41.10.)

     

    Le découragement passager est comme un virus. Le découragement permanent est comme un cancer. Le premier est plus simple à soigner...!

     

    Et si vous sentez le découragement vous guetter, ne laissez pas la peur prendre plus de place en vous qu’elle ne le devrait. Fixez vos regards sur Jésus...:

     

    "Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l'âme découragée." (Lire Hébreux 12.2-3.)

     

    Mon ami(e), Jésus a souffert pour que vous n’ayez plus à souffrir. Je le déclare : vous n’avez plus à vous lasser de vivre, votre âme n’a plus aucune raison d’être à bout de force...! Si votre découragement s’est installé depuis trop longtemps en vous, cherchez de l’aide autour de vous et laissez Dieu soulager vos blessures, un jour à la fois. Vous êtes plus que vainqueur en lui...!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     
     

    6. Dieu est avec toi

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous arrivons pratiquement au bout de notre thème. Aujourd'hui, nous abordons une clé très importante : Dieu est avec vous…! 

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    John Knox a dit : "Un homme avec Dieu est toujours dans la majorité." Autrement dit, si Dieu est avec vous, vous avez déjà remporté la victoire.

     

    Et la Bible nous le dit également : "Si Dieu est pour nous, qui peut être contre nous ?" (Lire Romains 8.31.)

     

    Josué n'était pas seul. Lorsqu'il a dû prendre Jéricho, Dieu a envoyé son ange pour lui donner une stratégie. Et pas n’importe laquelle : c’est par la force des louanges que la muraille s’est effondrée...!

     

    Les anges de Dieu sont autour de vous. Et ils sont au service de Dieu pour vous. Voici une merveilleuse nouvelle : vous n’êtes jamais seul(e), Dieu vous protège constamment.

     

    De la même manière, un ange est apparu à Gédéon : "L'ange de l'Éternel lui apparut, et lui dit : L'Éternel est avec toi, vaillant héros...!" (Lire Juges 6.12.)

     

    Gédéon était le plus petit de sa famille, qui était la plus petite de sa tribu, qui était elle-même la plus petite parmi les tribus d’Israël. Dieu travaille vraiment d’une manière étonnante, n’est-ce pas ? C’est pourquoi vous pouvez vous réjouir aujourd’hui : Dieu vous appelle "vaillant héros", peu importe les limites de vos moyens...! C'est lui qui vous envoie, comme il a envoyé Gédéon et Josué.

     

    Ne craignez plus d’avancer aujourd’hui, l’Éternel est avec vous, qui peut être contre vous ?

      

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    7. Vous allez réussir

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Nous terminons aujourd’hui notre plan en sept jours pour être fort et courageux face aux épreuves de la vie. 

     

    "Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." (Lire Josué 1.9.)

     

    Dieu désire bénir ce que vous entreprenez. Celui à qui Dieu est favorable réussit dans tout ce qu'il entreprend.

     

    Commencez à vous projeter dans les rêves que Dieu a mis en vous... Il vous donnera la force et le courage de les accomplir.

     

    En effet, nous pouvons lire dans la Bible : "Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le." (Lire Ecclésiaste 9.10.)

     

    Il est important de passer à l'action, car Dieu ne peut rien faire avec une personne qui reste passive. En revanche, lorsqu’une personne avance, même dans la mauvaise direction, Dieu peut la rediriger. Car, lorsqu'on se met en mouvement, l'Éternel se met en mouvement avec nous. Oui, restez toujours en mouvement, et la main de l’Éternel vous guidera toujours vers ses plans.

     

    La Bible vous donne encore cette merveilleuse promesse : "L'Éternel ordonnera à la bénédiction d'être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises. Il te bénira dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne." (Lire Deutéronome 28.8.)

     

    Où que vous alliez, la bénédiction vous accompagne. Réalisez-le, croyez-le, visualisez-le, confessez-le, vivez-le. Continuez d’être à son écoute, de le servir et d’avancer. Dieu vous en fait la promesse, ses bénédictions vous suivront...!

     

    Souvenez-vous-en : parce que le Dieu de bénédiction est avec vous, la bénédiction de Dieu est pour vous.

     

    Prions ensemble : "Seigneur, aujourd'hui je veux poser une action concrète et me mettre en marche. Oui, je veux passer à l'action. Aide-moi à faire le premier pas sur la route de ma destinée en toi. Merci pour ta présence, ta Parole et ta bénédiction qui m'accompagnent tous les jours de ma vie."

     

     

     

    Merci d'exister,

     

     

    Eric Célérier

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

     

    Faire face aux difficultés de la vie

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique