•  

    Ayez confiance en vous

     

     

     

    Ayez confiance en vous

     

     

     

     

    « Nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée » Ro 12.6 

     

    Souvent, les gens qui manquent d’assurance acceptent ce qu’en fait ils ont envie de refuser. Mais ceux qui sont sûrs d’eux ne se laissent pas manipuler par les autres. Ils se voient comme Dieu les voit. Ils sont donc conduits par sa Parole et non par la crainte du rejet.

     

    À force de vouloir satisfaire tout le monde, on risque de se perdre. Pensezvous ne pas pouvoir répondre aux attentes des autres ? Avezvous envie de dire « non », mais la peur de déplaire vous pousse à dire « oui » ? En même temps, avec la pression qui augmente, vous pensez : « Il faut que ça cesse » ? Ne vous fâchez pas contre ceux qui vous en demandent toujours plus.

     

    Vous êtes responsable de la gestion de votre vie. Vous avez le dernier mot ! Pour ça il vous faut une vision claire de votre valeur et de vos priorités.

     

    Un auteur chrétien explique : « Pendant des années j’ai vécu sous la pression des attentes de tout le monde. Je me suis dit : “Et si je laissais tomber ?” Je croyais que cette pression venait de là, alors que seuls mes craintes et mon manque d’assurance me pesaient.

     

    Vous dites : “Mais vous ne tenez pas compte des autres ?” Ce que pensent les autres n’est pas mon problème, à moins que je m’y intéresse. Ma première préoccupation est de plaire à Dieu et d’être ce qu’il veut que je sois. Si j’essaie d’être quelqu’un d’autre, je perds sa bénédiction parce que Dieu ne peut pas bénir une imitation. »

     

    La clé est d’obtenir l’assurance de votre identité en Christ. Tout le reste se mettra en place tout seul.

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Courir vers le but

     

     

     

    Courir vers le but

     

     

     

    Lecture proposée :  Philippiens 3.12-21 

     

     [Je] cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Philippiens 3.14

     

    The Amazing Race (Le rallye autour du monde) compte parmi mes émissions de télévision préférées. Dans cette émission de télé-réalité, dix couples sont envoyés en pays étranger, où ils doivent participer à une course de lieux en lieux – en train, en autocar, en taxi, à vélo ou à pied -, afin d’y obtenir les instructions qui les conduiront à leur défi suivant. Cette course a pour but d’amener un couple à atteindre une destination finale déterminée, avant tous les autres, afin de remporter un prix d’un million de dollars.

     

    L’apôtre Paul a comparé la vie chrétienne à une course et a reconnu ne pas avoir encore franchi la ligne d’arrivée: «Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ» (Ph 3.13-14). Paul n’a pas regardé derrière lui et n'a pas laissé ses échecs antérieurs l’accabler de culpabilité, pas plus qu’il n’a laissé ses réussites présentes le rendre complaisant. Au contraire, il a continué de courir vers le but consistant à ressembler toujours plus à Jésus.

     

    Or, nous participons nous aussi à cette course. En dépit de nos réussites et de nos échecs passés, ne cessons jamais de courir vers le but ultime, celui de devenir de plus en plus semblables à Jésus. Nous ne courons pas pour remporter un prix terrestre, mais pour remporter le prix ultime: jouir de sa compagnie pour l’éternité.

     

    Ne renoncez jamais à suivre Jésus

     

     

    Marvin Williams
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Déposez les armes

     

     

     

    Déposez les armes

     

     

     

    « La haine excite des querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes » Pr 10.12

     

    Quand vous éprouvez du ressentiment, une véritable guerre fait rage en vous. Vous luttez contre vousmême et contre les autres. Et plus vous combattez, plus vous perdez de terrain. Ces conflits vous vident de votre énergie. Vous vous sentez encore plus mal et plus en colère. Vous n’y gagnez rien. Vous vous demandez qui a raison ou tort. Vous perdez la paix et la joie.

     

    Déposez les armes ! Refusez de vivre ainsi un jour de plus. Ne laissez les actions de personne déterminer votre réaction. La Bible recommande : « Soyez sobres. Veillez ! Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer » (1P 5.8). Ne devenez pas le prochain repas de Satan. Laissez l’amour et la paix de Dieu emplir votre esprit et déborder sur les autres, en particulier sur ceux qui vous ont fait du mal.

     

    Réflexion faite, voudriezvous ressembler à la personne qui vous a blessé(e) ? Que ferait Jésus ? Il tendrait l’autre joue (voir Mt 5.39). Vous vous demandez : « Qu’en estil du mal qu’on m’a fait ? » Ce n’est pas à vous de juger. Il y a un seul juge qualifié, laissezle faire (voir Ja 4.12). Demandez à Dieu d’apaiser votre colère, tendez l’autre joue et pardonnez à celui qui a mal agi envers vous. Faites cette simple prière : « Seigneur, je suis en colère. Aidemoi à m’en débarrasser. Je choisis la miséricorde. Merci de me donner la grâce de pardonner à celui qui m’a blessé(e) et de te suivre. Dans le nom de Jésus. Amen.

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il est temps de vous remettre en marche

     

     

     

    Il est temps de vous remettre en marche

     

     

     

    “Jusqu'à quand pleureras-tu sur Saül ? ... Remplis ta corne d'huile et va. Je t'envoie chez Jessé... car J'ai vu Mon roi parmi ses fils.” 1 S 16.1  

    Samuel avait oint Saül, le premier roi d‘Israël. Maintenant que Dieu avait rejeté ce dernier, il trouvait difficile de l’oublier. Aussi Dieu est-Il venu rencontrer le vieux prophète pour lui intimer de se remettre en marche.

    Après la mort d’un être cher, une étape importante est nécessaire: l’enterrement. Cette action sépare les morts des vivants, le passé de l’avenir. Certains franchissent ce pas très vite, d’autres moins facilement, voire jamais. Ils continuent de parler du passé parce qu’ils ont cessé de vivre vraiment longtemps auparavant.

    Chaque fois que vous ressassez le passé, vous lui permettez de contrôler votre présent et votre avenir. Ne tombez pas dans ce piège : relevez-vous et reprenez votre marche.

    Remarquez ces détails : Dieu avait tout prévu et organisé à l’avance la rencontre entre Samuel et David. Il avait choisi le successeur de Saül. Il avait aussi prévu l’excuse du sacrifice pour déjouer la curiosité malsaine du roi en titre (v. 2-3).

    Dieu prévoit tout. Il sait ce dont vous avez besoin pour reprendre avec succès votre course avec Lui. Mais vous devez faire un choix : continuer à faire une leçon d’histoire à vos proches en ressassant votre passé, vous lamentant jour après jour que rien ne change ou au contraire faire un pas en avant et entrer dans le présent.

    Peut-être Dieu a prévu que des amis vous y attendent , prêts à vous épauler et vous encourager. Ne regardez pas à ceux qui ont pris de l’avance sur vous, oubliez les circonstances qui n’ont plus aucune importance pour vous, cessez de discuter avec ceux qui ne veulent pas vous écouter et ne feront aucun chemin avec vous.

    Placez toute votre énergie, tout le temps qu’il vous reste, tout l’amour dont vous pouvez être capable dans les promesses de l’avenir. Il est temps de vous remettre en marche !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Faites confiance à Dieu

     

     

     

     

    Faites confiance à Dieu

     

     

     

     

     "Celui que le Seigneur éduque peut rester calme au jour du malheur." Psaume 94.12 

     

    Il y a certaines choses que Dieu fait pour nous et d'autres qu'il nous donne la responsabilité de faire nous-mêmes.

     

    "Seigneur, heureux celui que tu corriges et que tu éduques par ta loi ! Il peut rester calme au jour du malheur." Psaume 94.12-13 

     

    Voulez-vous être capable de rester calme en toutes circonstances ? De garder votre sang-froid dans les moments chauds ? D'être un instrument de paix où que vous alliez ? De dominer votre sujet au lieu de le subir ?

     

    Aujourd'hui, Dieu vous dit en substance : Vis par ma parole dans chaque domaine de ta vie. Apprends à être sensible à ma voix, prompt(e) à répondre et obéir. Mon joug est supportable et mon fardeau léger. Je ne te donnerai jamais rien de trop difficile à gérer, rien de trop lourd à porter.

     

    Confie-moi chaque problème un par un, dès qu'il apparaît. Réjouis-toi d'avoir l'assurance que je t'aime, te comble et te protège, et que je te donnerai ce que ton cœur désire.

     

    Parce que le diable est “l'accusateur”, il va sans cesse pointer tes défauts et te dire que tu n'as aucune valeur. Ne l'écoute pas, il est le père du mensonge ! Je t'ai sauvé(e) par ma grâce et t'ai placé(e) en Christ. Je te vois à travers son sang expiatoire, par conséquent tu auras toujours mes faveurs.

     

    Remets-moi toutes tes angoisses et tes soucis. Commence à vivre dans le présent, non dans le passé ou dans le futur. Cherche mes bénédictions et tu les trouveras. Apprécie la vie dans toute sa plénitude, car c'est mon plan pour toi cette année.

     

    Une prière pour aujourd’hui :
    Père, merci parce que tu m’éduques et que dans ta parole je peux trouver toutes les instructions pour ma vie avec toi. Je veux cette année les rechercher jour après jour, pour vivre dans le calme les moments plus difficiles.

     

     

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il nous tient la main

     

     

    Il nous tient la main

     

     

     

    Lecture proposée : Ésaïe 41.8-13

     

    [Je] te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. V. 10

     

     

    La fillette qui descendait l’escalier de l’église un certain dimanche était mignonne, pleine d’entrain et indépendante. Une marche après l’autre, l’enfant – qui semblait âgée d’à peine deux ans – est descendue à l’étage inférieur. Elle avait pour mission de descendre les escaliers et elle l’a accomplie. J’ai souri en moi-même en réfléchissant au cran de cette fillette. Elle ne craignait rien, car elle savait que sa mère bienveillante ne la lâchait pas des yeux et se tenait prête à la rattraper le cas échéant. Cette scène m’a rappelé que le Seigneur se tient prêt à aider ses enfants à surmonter les vicissitudes de la vie.

     

    La lecture biblique du jour évoque deux fois la main ou la droite de Dieu. Après avoir exhorté son peuple à ne rien craindre ni à s’inquiéter, le Seigneur lui a dit : « [Je] te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante » (ÉS. 41.10). De leur force, des parents ont calmé nombre d’enfants anxieux et craintifs. Ici, la puissance de Dieu se manifeste. Dans la seconde référence à la main ou à la droite divine, c’est encore une fois le Seigneur qui est intervenu pour assurer la sécurité des siens : « Car je suis l’Éternel, ton Dieu, qui fortifie ta droite » (V. 13).

     

    Père, merci de toujours veiller sur moi

     

    Même si la vie et les temps ont changé, ce n’est pas le cas de Dieu. Inutile de désespérer (V. 10), car le Seigneur nous garantit encore son soutien et nous rassure encore en nous disant ce que nous avons désespérément besoin d’entendre : « Ne crains rien » (V. 10,13).

     

     

    Comme Dieu me tient la main, je suis en sécurité.

      

     

    Arthur Jackson
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

     

    Il nous tient la main

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    La raison des attaques

     

     

     

    La raison des attaques

     

     

     

    “Je reconnais que tu m'as pris en affection” Psaumes 41.12  

     

    Le diable ne veut pas que vous sachiez que la grâce de Dieu est sur votre vie, ou que toutes les bonnes choses que vous appréciez sont des bénédictions divines.

    Chaque bénédiction dont vous jouissez aujourd'hui arrive
    parce que le Seigneur est à vos côtés.

     

    En réalité, Satan ne veut pas que vous pensiez que Dieu fait quoi que ce soit de bon pour vous ! Il cherchera à vous convaincre que vous n'avez ni but, ni puissance, ni potentiel. Il tentera de vous persuader qu'avec vos antécédents vous n'arriverez à rien, et si ça ne marche pas, il jouera la carte des souvenirs d'enfance. En cas d'échec, il vous remettra en mémoire toutes les déceptions que vous avez connues dans votre vie.

    En mordant à l'hameçon, vous finirez par avoir tellement de doute et de mauvaise opinion de vousmême que vous cesserez de croire que Dieu vous bénit en tout, ou qu'il n'a pas de merveilleux plans pour votre vie. Pourtant il en a !

    Peu importe vos capacités limitées ou vos piètres résultats, chaque bénédiction dont vous jouissez aujourd'hui arrive parce que le Seigneur est à vos côtés. Le psalmiste a dit : “Voici à quoi je reconnais que tu m'as pris en affection, c'est que mon ennemi ne triomphe pas de moi. Et moi, tu m'as soutenu dans mon intégrité, et tu m'as placé pour toujours en ta présence”
    Psaumes 41:12-13

    David avait compris que ses ennemis l'attaquaient parce qu'ils avaient été témoins des faveurs de Dieu dans sa vie. Mais vous, comprenez-vous que les grâces de Dieu sont aussi sur votre vie ? Sinon, vous ne serez pas préparé(e) aux attaques, n'en comprendrez pas les raisons cachées et ne les parerez pas.

    Une question pour aujourd’hui :
    Vous êtes béni(e) et privilégié(e), voilà pourquoi vous êtes une cible ! Les autres sont-ils jaloux de ce que Dieu a fait pour vous ? Pourquoi donc le voient-ils et pas vous ?

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les dentistes existent-ils ?

     

     

     

    Les dentistes existent-ils ?

     

     

     

     

     

    Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! Jean 5.40

     

    Le dentiste :

    – OK, c’est fini !
    – Dieu merci  ! s’exclame le patient.
    – Dieu ? questionne le dentiste.
    – Oui, pourquoi  ?
    – Qui de nos jours croit encore en Dieu ? Avec toutes les guerres, et tout ce qui va mal dans ce monde…
    – Eh bien, alors moi, je ne crois pas aux dentistes. Si les dentistes existent, pourquoi y a-t-il tant de gens avec des dents cassées, infectées, manquantes… ?
    – Mais si les gens sont assez stupides pour ne pas aller chez le dentiste, on ne peut rien faire pour eux ?! réplique le dentiste.
    – Avec Dieu c’est pareil, déclare le patient : Il ne peut pas aider les gens qui ne veulent pas venir à lui pour être délivrés du mal.

    Pour être vraiment sauvés du mal qui est en chacun d’entre nous et qui infeste le monde, nier l’existence de Dieu et de Jésus-Christ n’arrange rien et n’apporte aucune solution. Jésus-Christ dit que la seule solution pour le salut est de venir à lui, le seul Sauveur. Tel que vous êtes, adressez-vous à lui : Il peut tout restaurer, tout sauver et offrir la vie éternelle.

     

    Martine Fleck
    (Source : vivreaujourdhui.com)

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux

     

     

     

    J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux

     

     

     

     

     

    "J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux; quand Il est à ma droite, je ne chancelle pas." Psaume 16:8

     

    « J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux." David avait pris cette décision, et au milieu de sa vie si mouvementée, il avait cette ancre pour son âme. Son regard se dirigeait sur l'Eternel, le centre de sa vie et de ses intérêts.

     

    Cette pensée, transposée dans le langage du Nouveau Testament, signifie que le Seigneur est le Premier en toutes choses dans la vie du croyant, qui doit s'opposer à tout ce qui pourrait empêcher cette prééminence ou faire obstacle à cette communion. Tant de choses sollicitent notre vue, tant de bruits assourdissent nos oreilles, tant d'appels cherchent à détourner nos pas! Pratiquement, que d'ennuis on s'épargne, que de souffrances inutiles on évite en prenant résolument la décision d'avoir le Seigneur comme centre de sa vie. C'est seulement alors que nous ne sommes pas ébranlés.

     

    En est-il ainsi de nous? Avons-nous constamment l'Eternel sous nos yeux? Notre foi reste-t-elle inébranlable en Lui? Quand vient la tentation de suivre un chemin plus facile, d'abaisser notre niveau, veillons à ce que le Seigneur ait la première place en toute chose dans notre vie; à ce moment-là la tentation disparaît.

     

    Examinons-nous à la lumière de cette parole. Dieu a-t-Il vraiment la prééminence? Cherchons-nous avant tout les choses qui sont en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu? Nous affectionnons-nous à ces choses? Christ est-Il vraiment notre vie? La volonté de Christ, est-elle en toute réalité l'inspiration de nos décisions? Et la seule gloire de Dieu, est-elle l'unique but de tous nos efforts?

     

    Si oui, nous pouvons dire – parce que c'est vrai –: "Je ne chancelle pas." Notre coeur se réjouit, parce qu'il possède une source qui ne tarit pas; et le Seigneur nous fait connaître le chemin de la vie, ce chemin qui s'ouvre devant nos yeux au fur et à mesure que nous suivons notre Maître, et dont chaque pas est tracé par Lui.

     

    "J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux."

     

     

     

    H.E. Alexander
    (Source : manne du matin / bible-ouverte.ch)

     

     

    J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Laissez la tempête se calmer

     

     

     

     

    Laissez la tempête se calmer

     

     

     

    "C'est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, et que les montagnes chancellent au cœur des mers." Psaume 46.3 

     

    J'ai affronté tellement de tempêtes dans ma vie ! Certaines venant comme les pluies d'été, subites et torrentielles, d'autres rappelant davantage les ouragans de catégorie 4 !

     

    Les tempêtes de la vie ne me contrôlent pas.

     

    Si j'ai appris une chose au sujet des tempêtes, c'est qu'elles ne sont pas éternelles. Je n'ai donc pas besoin de prendre de décision importante lorsque j'y suis encore plongée.

     

    Les pensées et les sentiments sont débridés en période de crise. Tant que celle-ci n'est pas finie, nous devons donc être très vigilants dans nos prises de décision. Je me dis souvent : "Laisse tes émotions s'apaiser avant de décider".

     

    Nous devons rester calmes et nous concentrer sur ce qui est en notre pouvoir, puis placer notre confiance en Dieu pour ce qui n'est pas de notre ressort. Au lieu de vous noyer dans les soucis et les inquiétudes, restez connecté à Dieu qui voit au-delà de la tempête et qui tient les ficelles de la grande image. C'est lui qui s'assure que tout ce qui doit se produire dans votre vie se passe au bon moment, qui tient l'évolution des choses entre ses mains et qui vous permet d'arriver sain et sauf à la destination prévue.

     

    Une prière pour aujourd'hui :
    Mon Dieu, je sais que je ne peux pas tout contrôler, je vais donc faire ce qui est en mon pouvoir et te laisser faire ce que je ne peux pas accomplir. Les tempêtes de la vie ne me contrôlent pas. Je fais confiance à tes plans pour ma vie.

     

     

     

    Joyce Meyer
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les vallées du chrétien

     

     

    Les vallées du chrétien

     

     

    PSAUME 23

    Le psaume du jour est sans doute l’un des mieux aimés de la Bible. Il est truffé de descriptions réconfortantes : verts pâturages, eaux paisibles, table garnie et coupe débordante. Toutes dénotent la restauration, de même que la bonté et la riche miséricorde de Dieu.

    Au milieu du psaume se trouve toutefois « la vallée de l’ombre de la mort » (v. 4). Nous pourrions croire que ce verset ne s’inscrit pas dans le contexte, mais il nous enseigne une vérité fondamentale. Bien que notre Berger s’occupe constamment de nous, nous connaîtrons des périodes de difficultés, de souffrance et de ténèbres, parce que nous vivons dans un monde déchu.

    Dieu nous promet néanmoins que nous ne les traverserons jamais seuls, car il va nous y accompagner. Il sera toujours avec nous, même si nous ne ressentons pas sa présence. Sa Parole nous réconfortera; rien d’autre ne pourra nous offrir le soulagement désiré. Toutes nos stratégies nous feront défaut, mais les vérités scripturaires nous assureront de l’amour et de la force de Dieu, et nous permettront de persévérer dans l’épreuve et même d’y croître.

    Notre Bon Berger, Jésus, protège ses brebis dans toutes les situations pénibles. Rien ne peut les arracher de sa main, même dans les sombres vallées (Jn 10.29). Avec son bâton, il chasse les prédateurs s’attaquant au troupeau et, avec sa houlette, il ramène à lui toute brebis qui s’éloigne afin de la garder du danger.

    Si vous traversez une sombre vallée, souvenez‑vous que le Seigneur est avec vous. Sa bonté et sa grâce vous accompagneront en tout temps, car il ne vous délaissera jamais.

     

     

    (Source : encontact.org)

     

    Les vallées du chrétien

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique