•  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    N'abandonnez jamais

     

     

     

    N'abandonnez jamais

     

     

     

    "Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas." Galates 6.9 

     

    Dans le monde dans lequel nous vivons nous aurons inévitablement toutes sortes de problèmes, de frustrations et de difficultés. C'est la vie. Sachant cela, que faire ? Nous devons tenir ferme et persévérer. En d'autres termes, la réponse est : "N'abandonnez jamais !"

     

    C'est au cœur de la bataille que le Saint-Esprit accomplit ses plus grandes œuvres en nous.

     

    Peu importe ce qui se passe dans notre vie, la victoire se trouve dans le fait de refuser d'abandonner. Souvenez-vous que c'est au cœur de la bataille que le Saint-Esprit accomplit ses plus grandes œuvres en nous. Il n'est pas perturbé par les circonstances. Si vous et moi lui faisons vraiment confiance, nous ne devrions pas l'être non plus ! Il n'est pas dans nos vies seulement pour les bons moments, mais aussi pour les temps difficiles. Il nous conduira à travers toute circonstance si seulement nous restons près de lui et nous le suivons.

     

    Ce qui signifie :

     

    • Être sérieux dans la prière
    • Demeurer constants dans nos résolutions
    • Se montrer imperturbables dans la foi
    • Être déterminés à tenir fermement à la Parole de Dieu et ses promesses pour nous

     

    Nous pouvons être tellement souvent décontenancés par la lenteur à laquelle les choses semblent se dérouler ! En réalité, l'ennemi aime appuyer sur ce point ! Mais souvenez-vous que c'est dans ces moments précis que Dieu accomplit ses plus grandes œuvres.

     

    Vous savez, il ne s'agit pas que de vous et moi. L'œuvre que Dieu fait en nous est en préparation de l'œuvre qu'il veut faire au travers de nous ! Je sais que la vie peut être dure, parfois. Mais je sais également que Dieu va nous aider si nous tenons ferme.

     

    Appuyons-nous sur Galates 6.9 : "Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas."

     

    Donc permettez-moi de vous poser à nouveau cette question : "Que faire ?" Ma réponse est : "N'abandonnez jamais !"

     

    Quelle est la vôtre ?

     

    Une prière pour aujourd'hui :
    Dieu, je crois que tu es à l'oeuvre dans ma vie, même dans les temps difficiles. Je choisis aujourd'hui de tenir ferme et de ne jamais abandonner, en obéissance à ta Parole. Amen.

     

     

    Joyce Meyer
    (Source : TopChrétien)

     

     

    N'abandonnez jamais

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Jésus est la réponse que vous attendez

     

     

     

    Jésus est la réponse que vous attendez

     

     

     

    "L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance." Ésaïe 61.1 

     

    Aimez-vous les bonnes nouvelles ?

     

    Celles que le prophète Ésaïe a annoncées date de huit siècles avant la naissance de Jésus, mais elles sont toujours d’actualité. Jésus a été envoyé, comme prédit, sur la terre par son Père, il y a plus de 2000 ans. Et ce qu’il a opéré en ce temps-là est toujours possible aujourd’hui ! Car il a tout accompli à la croix.

     

    Quel miracle ou quel prodige aimeriez-vous que Jésus réalise au moment où vous lisez ces lignes ? Qu’attendez-vous depuis quelques temps, même très longtemps, qui vous comblerait pleinement ? Quelles sont les prières qui se sont transformées en gémissements alors qu’aucune réponse ne soit encore tombée ?

     

    Quels que soient vos problèmes, ne cherchez pas de réponse ailleurs qu’en Jésus.

     

    Moi aussi, je suis porteur d’une bonne nouvelle à vous qui êtes malheureux(se) :

     

    • Avez-vous le cœur brisé, le corps malade ? Jésus vous apporte la guérison aujourd’hui.
    • Êtes-vous captif(ve) par de mauvaises pensées, la tristesse ? Jésus libère votre esprit aujourd’hui.
    • Êtes-vous prisonnier(ère) d’une passion, d’une addiction ? Jésus ouvre la porte de votre prison aujourd’hui.

     

    Le Christ (littéralement "l’Oint") vient encore en ce jour pour vous donner de bonnes nouvelles. "Jésus-Christ n’a pas changé, il est le même qu’hier, aujourd’hui, et pour toujours." (Hébreux 13.8) Il est celui qui vient vous délivrer de ce qui vous tourmente, vous fait souffrir, vous prive de liberté.

     

    Quels que soient vos problèmes, ne cherchez pas de réponse ailleurs qu’en Jésus. Ne désespérez plus : il a penché son oreille vers vous. Car il est attentif et près de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité. (Psaume 145.18)

     

    Jésus-Christ, est la réponse. Il est la réponse à votre situation. Il est la réponse aux prières que vous lui exprimez. Il est la réponse que vous attendiez depuis tout ce temps...

     

    Une prière pour aujourd’hui :
    Jésus, je te remercie d’avoir penché ton oreille vers moi, de te montrer attentif à chacune de mes prières. Je te loue pour la bonne nouvelle que tu m’apportes en ce jour, tu es la réponse à ma situation. Amen.

      

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ronde Versets du coeur 228

     

    Ronde Versets du coeur 228

     

    Ronde Versets du coeur 228

     

    Ronde Versets du coeur 228

     

    Ronde Versets du coeur 228

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Gérer le stress

     

     

     

    Gérer le stress

     

     



    « Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du repos » Ex 33.14 


    Êtesvous débordé(e) ? Bienvenue au club ! Moïse, un des plus grands leaders de l’histoire, portait de si grandes responsabilités qu’il allait même jusqu’à vouloir mourir. Vous dites : « Ce n’était sûrement pas ce que Dieu voulait pour lui. » Vous avez raison. Mais connaître la volonté de Dieu ne suffit pas, vous devez faire les choses à sa manière. Moïse travaillait du matin très tôt au soir très tard, six jours par semaine, sans vacances ni repos. Il mangeait sur le pouce, planifiait ses rendezvous, respectait les délais et ne refusait aucune entrevue. Ses proches étaient euxmêmes trop occupés pour se rendre compte qu’il souffrait de surmenage. Mais son beaupère le remarque et dit : « Ce que tu fais n’est pas bien. Tu t’épuiseras toimême, ainsi que ce peuple qui est avec toi ; car la tâche est trop lourde pour toi ; tu ne pourras pas l’exécuter toi seul » (Ex 18.17–18).


    Heureusement, Moïse trouve la solution en deux étapes.

    1) Il délègue le travail à des personnes qualifiées et leur fait confiance. Bien diriger ne consiste pas à tout faire soi
    même mais laisser faire les autres. Comme le disait le célèbre évangéliste D. L. Moody : « Ne cherchez pas à faire le travail de dix personnes, cherchez dix personnes pour faire le travail. »

    2) Il compte sur la puissance de Dieu plutôt que sur ses propres forces. Dieu a dit à Moïse : « Je marcherai moi
    même avec toi et je te donnerai du repos ». Le mot « repos » signifie « paix intérieure, bienêtre, sécurité et confiance ». Voilà ce que Dieu veut pour votre vie.



    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Des réalités invisibles

     

     

     

    Des réalités invisibles

     

     

     

    Lecture proposée : 2 Rois 6.8-17

     

    Élisée pria, et dit : Éternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. V. 17 

     

    Stephen Cass, un éditeur de la revue Discover, avait résolu d’enquêter sur certaines des choses invisibles inhérentes à son quotidien. En se rendant à pied à son bureau de New York, il s’est dit : Si je pouvais voir les ondes radio, le toit de l’Empire State Building [avec sa coiffe d’antennes radio et télé] s’allumerait comme une fusée éclairante kaléidoscopique illuminant toute la ville. C’est alors qu’il s’est rendu compte qu’il était entouré d’un champ électromagnétique invisible composé de signaux radio et télé, wifi et plus encore.

     

    Un matin, le serviteur d’Élisée a découvert un autre genre de réalité invisible : le monde spirituel. À son réveil, il a constaté qu’une troupe d’Aram les entourait, lui et son maître. Des soldats chevauchant de puissantes montures s’étendaient à perte de vue (2 R 6.15) ! Le serviteur était saisi de frayeur, mais pas Élisée. Voyant l’armée céleste venue leur prêter main-forte, Élisée a rassuré son serviteur ainsi : « [Ceux] qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux » (V. 16). Puis il a demandé au Seigneur d’ouvrir les yeux de son serviteur pour lui faire voir qu’il avait encerclé leur ennemi et qu’il était maître de la situation (V. 17). 

     

    Vous sentez-vous dépassé et impuissant ? Rappelez-vous que Dieu reste aux commandes et livre bataille pour vous, conformément à sa Parole : « Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies » (PS 91.11).
     

     

    Ne craignons rien, car Dieu est avec nous et pour nous.

     

     

    Poh Fang Chia
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Oublier et avancer

     

     

     

    Oublier et avancer

     

     

     

     

    « Oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant » Ph 3.13 

     

    Tant que vous vous accrocherez au passé, vous ne pourrez jamais empoigner l’avenir. Le passé est un fardeau souvent bien trop lourd à porter. Pour pouvoir le lâcher, il faut ne plus y penser. Sortezle de votre esprit et n’en parlez plus. Satan va sans relâche vous le rappeler car il veut que vous y restiez englué(e). Mais vous n’y êtes pas tenu.

     

    Vous pouvez choisir vos propres pensées. Vous dites : « Je ne peux pas l’oublier. » Si, vous pouvez ! Avant de rencontrer Christ, Paul avait détruit des églises et tué des chrétiens. Le voilà maintenant de retour dans les mêmes villes, où l’attendaient des veuves et des orphelins, des gens dont il avait détruit la vie. Si Paul n’avait pas été capable de passer outre, il n’aurait jamais pu accomplir la mission que Dieu lui avait confiée.

     

    Cela dit, Paul n’était pas amnésique. Il savait parfaitement ce qui s’était passé. Mais sachant que Dieu lui avait pardonné et qu’il s’était pardonné luimême, il a choisi d’oublier le passé : « Je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant ». Notez l’expression : « Je fais une chose ». Si vous décidez d’oublier, Dieu vous rendra capable de le faire et vous donnera la grâce et la paix pour aller de l’avant. Bien entendu, il en profitera pour vous rendre plus fort et plus sage. Si votre passé vous tourmente, vous fait honte, vous culpabilise, vous rend amer ou vous donne des regrets, laissez Dieu vous pardonner, vous libérer, et vous permettre d’aller de l’avant.

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dieu est maître de tout

     

     

    Dieu est maître de tout

     

     

     

    Lecture proposée : 1 Samuel 17.41-50 

      

    Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot ; et moi, je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées. V. 45

     

    Giles Kelmanson, un garde-chasse sud-africain, décrit ainsi une scène incroyable. Deux ratels s’attaquaient à une meute de six lions. Même s’ils étaient moins nombreux, les ratels refusaient d’abdiquer devant ces féroces prédateurs faisant dix fois leur taille. Les lions croyaient que la prise serait facile, mais la vidéo montre les ratels s’en allant comme en se pavanant.

     

    L’histoire de David et de Goliath est encore plus incroyable. Le jeune David inexpérimenté affronte un Philistin géant et implacable. Contrairement à son adversaire, Goliath possède une force brutale et un armement sans pareil – une armure de bronze et un redoutable javelot affûté (1 S 17.5,6). David, un berger novice, se présente sur le champ de bataille avec un simple lance-pierre, des pains et des fromages pour ses frères (V. 17,18).

     

    Mon Dieu, montre-moi à voir que tu transcendes mes épreuves,
    et aide-moi à te voir à l'action

     

    Goliath défie Israël de le combattre, mais personne n’est prêt à le faire, car le roi Saül et tout Israël sont « saisis d’une grande crainte » (V. 11). Imaginez leur choc en voyant David se porter volontaire. D’où lui vient ce courage que ne possède aucun des grands guerriers d’Israël ? Là où Goliath voit la plupart trembler, David voit Dieu et déclare : « Aujourd’hui, l’Éternel te livrera [Goliath] entre mes mains » (V. 46). Alors que tous les autres croient que Goliath domine la situation, David sait que Dieu est tout-puissant. Ainsi, d’un seul jet de pierre atteignant le géant au front, David prouve sa foi.

     

    Bien que nous soyons tentés de croire que Goliath (nos problèmes) domine la situation, Dieu demeure maître de tout, même de notre vie.

     

    Rappelons-nous que Dieu transcende nos préoccupations.

     

     

     

    Winn Collier
    (Source : Notre Pain Quotdien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires