•  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Commencer là où on est

     

     

     

    Commencer là où on est

     

     

     

    Lecture proposée : Psaume 136.1‑9

    Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’oeuvre de ses mains. Psaume 19.2

     

    Je suis tombé aujourd’hui sur une minuscule fleur pourpre, qui poussait toute seule dans un pré – à « gâcher sa douceur dans l’air du désert », pour reprendre le superbe vers du poète Thomas Gray. Je suis certain que personne ne l’avait vue auparavant et que personne ne la verrait non plus. Pourquoi tant de beauté en ce lieu ? me suis‑je alors demandé.

     

    La nature n’est jamais gaspillée. Elle déploie au quotidien la vérité, la bonté et la beauté de celui qui lui a donné vie. Chaque jour, la nature nous offre une déclaration nouvelle et fraîche de la gloire de Dieu. Est‑ce que je sais le discerner dans toute cette beauté ou est-ce que je me contente d’y jeter un coup d’oeil pour ensuite détourner le regard avec indifférence ?

     

    Toute la nature déclare la beauté de celui qui l’a créée, à qui répondre avec adoration, vénération et actions de grâces pour l’éclat d’une centaurée bleue, la splendeur d’un lever du soleil, la symétrie d’un certain arbre.

     

    L’auteur C. S. Lewis a décrit une promenade à pied dans une forêt par une journée chaude d’été. Il venait de demander à un ami comment cultiver la gratitude envers Dieu. Du coup, son compagnon s’est tourné vers un ruisseau à proximité, et s’est aspergé le visage et les mains de l’eau d’une petite chute, avant de suggérer : « Pourquoi ne pas commencer par ça ? » Lewis dit avoir alors appris un grand principe : « Commence là où tu es. »

     

    Le son d’une chute, le vent dans les saules, un rossignol, une fleur délicate. Exprimons‑lui donc notre gratitude dès maintenant !

     

    [Dieu] est la beauté derrière tout ce qu’il y a de beau.
    STEVE DEWITT

     

     

    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Demeurez dans la sécurité et la confiance

     

     

     

    Demeurez dans la sécurité et la confiance

     

     

    "Je me couche et je m’endors en paix, car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure." Psaumes 4.9 

     

    Dieu a promis d’être votre protecteur, votre défenseur, votre force, votre refuge et bien d’autres choses encore ! Même lorsque les tempêtes de la vie se déchaînent contre vous, du moment que vous demeurez en lui, vous êtes en sécurité et confiant – rien ne peut vous enlever votre paix et votre joie.

     

    Dieu a promis d’être votre protecteur, votre défenseur, votre force, votre refuge...

     

    Que signifie demeurer en lui ? Ce verbe évoque notamment le fait de garder son attention dirigée vers quelque chose. Plus votre attention reste fixée sur Dieu, mieux vous le connaîtrez et plus grande sera votre confiance en lui.

    Demeurer en lui, c’est garder votre cœur et votre esprit centrés sur la Parole de Dieu et confesser ses promesses sur votre vie. C’est élever votre voix pour l’adorer et lui rendre gloire et honneur. C’est aussi passer du temps à méditer sur sa personne et à chercher sa présence dans la prière.

    Êtes-vous confronté à une situation difficile ? Tournez votre attention vers le Père. Avez-vous besoin de sa paix et de sa protection ? Fixez votre cœur et votre esprit sur lui. En demeurant en lui, vous serez témoin de sa bonté et vous vivrez dans la paix et la victoire tous les jours de votre vie.

    Une prière pour aujourd’hui :

    Père céleste, merci pour ta promesse de paix et de sécurité dans ma vie. Je choisis de fixer mon attention sur toi. Agis en moi comme tu le souhaites et permets que tout ce que je fais te rende gloire. Au nom de Jésus. Amen.

     

    Joël Osteen
    (Source : TopChrétien)

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vous êtes membre de la famille

     

     

     

    Vous êtes membre de la famille

     

     

     

     

     

    « Dans son amour, il nous a prédestinés par Jésus-Christ à être adoptés » Ep 1.4-5 

     

    Tout le monde a besoin d’une famille. Un pasteur écrit : « Je connais des couples au cœur débordant d’un amour qui ne demande qu’à se reporter sur un enfant, mais le bébé n’arrive pas. Quand un de ces couples adopte un enfant, il ne va pas lui faire passer un test pour rester dans la famille. Il ne va pas le menacer de le rendre à l’orphelinat au bout de trois erreurs. Non, il l’accueille à bras ouverts et le cœur joyeux parce qu’il l’aime. Il l’accueille une fois pour toutes, lui donne son nom de famille et en fait son héritier légal. »

     

    Bien avant qu’on ait su avoir besoin de lui : « Dieu avait décidé par avance qu’il ferait de nous ses enfants par JésusChrist » (Ep 1.5, BFC). Dans le monde on divorce, on part chacun de son côté et on fonde une nouvelle famille. Dieu n’agit pas ainsi ! Vous n’aurez jamais à douter de votre statut et de votre relation avec lui.

     

    Quelle que soit votre origine, au moment où vous vous repentez et acceptez Jésus comme Sauveur, votre adoption devient pleine et entière. Vous faites partie de sa famille. En voici la preuve : « L’Esprit luimême rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Ro 8.16). Vous vous rendez compte ? Plus jamais se sentir timide et craintif, écrasé(e) par une tonne de culpabilité, car vous êtes maintenant un enfant de Dieu et « cohéritier de Christ » (v.17). Le mot « héritier » signifie que vous pouvez prétendre à chaque bénédiction et avantage que Dieu a conquis pour vous à la croix. C’est vrai pour tous sans exception !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    Vous êtes membre de la famille

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    7 Etapes pour obtenir un complet rétablissement

     

     

     

    Le pardon, premier pas vers la liberté

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Tout au long de cette semaine, je vais vous guider dans un parcours en 7 étapes pour obtenir un complet rétablissement. Les textes sont librement inspirés (avec autorisation) de l'excellent livre "Seigneur, restaure-moi", paru aux Editions VIDA, que je vous encourage à lire. 

     

    "Seigneur, restaure-moi…!" est une phrase que nous sommes nombreux à avoir prononcée, alors que nous étions en proie à des difficultés et des souffrances. La plupart de ces épreuves sont liées à nos relations avec les autres. Malgré notre attachement à Dieu, dépression, mal-être, colère, rancœur, frustration sont autant de "symptômes" qui confirment que nous sommes en "mauvaise santé émotionnelle".

     

    Dieu veut vous guérir, comme nous le confirme sa Parole ici : "Car je te rétablirai, Je te guérirai de tes plaies, – Oracle de l’Éternel." (Lire Jérémie 30.17.)

     

    Je ne connais pas votre histoire, Mon ami(e), mais peut-être avez-vous encore de mauvais souvenirs :

     

    • Qui remontent à votre petite enfance,
    • Qui vous rappellent la trahison de votre conjoint(e),
    • Ou encore, qui sont liés à un conflit récent.

     

    Quelles que soient vos blessures, le chemin vers la guérison passe par le pardon, première étape incontournable. Elle consiste à "recevoir le pardon de Dieu et à laisser la réalité de ce pardon pénétrer au plus profond de votre être." Autrement dit, à tirer un trait sur le passé. (Lire Ésaïe 43.18-19.)

     

    L’auteur ajoute que "le pardon est fondé sur la réciprocité. (Lire Matthieu 6.14.) Dieu vous pardonne rapidement et totalement sur la base de la confession de vos torts. Le pardon est un choix que nous faisons. Nous fondons notre décision non pas sur ce que nous avons envie de faire, mais sur ce que nous savons être juste."

     

    Voulez-vous avoir une meilleure santé émotionnelle, Mon ami(e)...? Cette étape du pardon est alors indispensable pour une complète restauration.

     

    Je vous invite à prier avec moi : "Seigneur, aide-moi à abandonner le passé pour que je puisse entrer dans tout ce que tu as prévu pour moi. Montre-moi qui j’ai besoin de pardonner et aide-moi à offrir aux autres un pardon total. Guéris-moi de tous les souvenirs douloureux qui ont marqué ma vie, afin que je puisse devenir ce pour quoi tu m’as créé(e). Dans le nom de Jésus, amen."

     

    Dieu vous libère dès aujourd’hui…!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    Jésus vous ouvre les bras

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Pâques nous rappelle combien nous pouvons nous identifier à Jésus. Sa mort et sa résurrection nous montrent son amour pour nous, et ce quelle que soit notre condition…! Il a tout enduré pour nous, comme le rappelle ce passage de la Bible :

     

    "Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n'avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié." (Lire Ésaïe 53.2-4.)

     

    Mon ami(e), de quoi souffrez-vous...? D’humiliation, de rejet, de mépris, de solitude, de douleurs physiques et/ou morales…?

     

    Jésus comprend et connaît très bien ce que vous pouvez endurer, lui qui a traversé de terribles souffrances à la croix :

     

    • Il a été rejeté et méprisé, lui qui avait accompli des miracles.
    • Il a été puni, frappé, alors qu’il était parfaitement saint.
    • Il a été humilié, on lui a craché dessus, lui, le Fils de Dieu.
    • Il a été giflé, fouetté, lui qui n’avait commis aucun mal.
    • Il a été hué, injurié, et il ne s’est pas défendu.
    • Il s’est retrouvé seul, séparé de ceux qu’il aimait.
    • Il a été abandonné de tous.

     

    Oui, Mon ami(e), sur le mont Golgotha, Jésus a TOUT supporté. Il a obéi jusqu’à la mort à la croix. (Lire Philippiens 2.8.) Son sacrifice nous permet aujourd’hui d’être sauvés de nos péchés, guéris de nos maladies et réconciliés avec le Père. Ésaïe 53.5 dit : "Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris."

     

    S’identifier à Jésus, à ses souffrances et à sa croix, c’est le chemin parfois bien difficile du chrétien, mais n’oubliez pas que c’est aussi un chemin de victoire et de résurrection… Jésus a pris votre place afin que vous ne vous sentiez plus jamais seul(e) malgré vos douleurs.

     

    En ce jour, rappelez-vous qu’il vous ouvre les bras pour vous aimer, vous consoler, vous fortifier, vous apaiser, vous guérir...

     

    Je vous souhaite une belle journée, rempli(e) de sa paix : Jésus a tout accompli et il est vivant…!

     

    Merci d'exister,

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    Toutes vos prières sont entendues

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Hier, je vous rappelais que Jésus est passé par le chemin de la croix par amour pour nous… Au cours de notre existence, nous pouvons traverser certaines souffrances que notre Sauveur a supportées… Alors que nous faisons monter nos prières pour les lui confier, certaines semblent ne pas être entendues…

     

    Cela me fait penser à cette bouteille que l’on jette à la mer, contenant un message… Combien de temps, de kilomètres parcourus avant qu’elle ne tombe entre les mains d’une personne bien intentionnée...?

     

    Quelles sont les bouteilles que vous avez confiées à la mer, Mon ami(e)…? Depuis combien de temps…?

     

    Serait-ce un mari (une épouse) ou un enfant que vous attendez depuis trop longtemps…? Ou bien la guérison d’une maladie dite incurable…? Un changement de vie, d’orientation qui tarde…? Ou encore un projet pour bénir les gens qui piétine…?

     

    Quels que soient les "messages" que vous adressez à Dieu, aucun ne se perdra. Tous arrivent à destination…!

     

     

    Oui, Mon ami(e), prier, c'est avoir le privilège de semer des mots dans l'éternité…! C’est également la grâce de partager ce qui vous pèse, vous attriste et vous tracasse avec celui qui comprend tout, qui connaît tout. Lorsque vous ouvrez votre cœur à Dieu, vous lui permettez de souffler sur le vôtre par son Esprit.

     

    Je vous encourage à parler à Dieu tous les jours, sans crainte ni retenue, mais avec l'assurance que vous êtes entendu(e) de lui. Il est votre Père, attentif à tout ce que vous traversez…!

     

    Terminons par la prière : "Seigneur, il m’arrive parfois de trouver le temps long et de douter que tu entendes mes prières. Pardonne-moi, et apprends-moi à rester patient(e) et confiant(e). Je sais que tu n’es jamais en retard ni en avance, mais toujours à l’heure pour m’exaucer. Merci pour ta grâce et ton amour. Amen."

     

    Persévérez dans la prière. Dieu a la solution à tous vos problèmes…!

     

    Je vous souhaite une bonne journée, toujours connecté(e) avec votre Sauveur…!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    Dieu n'avait pas dit son dernier mot

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Alors que nous sommes en pleine période de Pâques, il est bon de se souvenir tout ce que notre Sauveur a enduré par amour pour nous à la croix… mais aussi sa résurrection…! Connaissez-vous le film "La résurrection du Christ"...?

     

    Ce film raconte le parcours d’un tribun romain, chargé d’enquêter sur la mystérieuse disparition du messie. Le tombeau est vide, et il part à la recherche d’explications qui tiennent la route. Les Romains soupçonnent que le corps n’ait été volé et refusent de croire en la résurrection du Christ, telle qu’annoncée par Jésus et ses disciples. Je vous laisse découvrir la suite…

     

    Ce film m’a beaucoup touché. Je me suis imaginé avec les disciples, marchant avec le Christ, après sa mort et sa résurrection. Quels moments extraordinaires à vivre…! J'aurais aimé être là...

     

    En cette semaine de Pâques, Mon ami(e), quoi de mieux que de se souvenir que Jésus est là et qu'il agit encore aujourd’hui…! Alors que le Sauveur était dans la tombe et que tout semblait fini, Dieu n’avait pas dit son dernier mot…

     

    C’est ce que nous raconte Michèle, à propos de son fils (à voir dans cette belle vidéo) : "Mon fils de 18 ans avait fugué pendant 2 semaines, consommateur de cannabis et d'autres drogues. Grandes étaient mon inquiétude et ma peur. Chaque matin, lorsque je lisais Un Miracle Chaque Jour, un message de réconfort m'attendait pour m'aider à garder la foi. Et le vendredi de la veille de Pâques, mon fils est revenu à la maison. Aujourd'hui, il fume de moins en moins et accepte mon aide. Il a décidé de reprendre le chemin de l'école. Je sais que notre Père a commencé un travail sur lui et ce miracle servira pour l'édification de son peuple."

     

    Seul Jésus est capable de transformer des vies... Car "il a été enseveli, il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures." (Lire 1 Corinthiens 15.4.) Il vous ramène :

     

    • De l’angoisse à la paix.
    • Des addictions à la liberté.
    • Du rejet à l’amour.
    • De la dépression à la joie de vivre.
    • Des ténèbres à la lumière.

     

    Mon ami(e), Christ est là pour vous transformer vous aussi, à travers ce miracle de la résurrection. Laissez-le guérir votre corps, restaurer votre âme, renouveler votre esprit. Il vous aime…!

     

    Bonne journée…!

     

    Merci d'exister,

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    Pâques, c'est Jésus et toi

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Comment voyez-vous Pâques...? Comment vivez-vous Pâques chaque année...? Pour ma part, mes grands-parents savaient célébrer Pâques comme personne. Ils m’ont transmis cela en me répétant souvent : "Mon petit garçon chéri. À Pâques, ce ne sont pas les oeufs qui importent, c’est Jésus et toi...! Tu as SA valeur mon fils." Je n’oublierai jamais les encouragements, ni toutes les vérités qu’ils m’ont inculquées avec amour.

     

    Pâques, c’est Jésus et vous...! Cette fête révèle tellement de vérités sur l’amour et la puissance de Christ en votre faveur. Mon ami(e), Pâques, c’est Jésus qui vous rappelle :

     

    • La valeur que vous avez à ses yeux,
    • Qu’il vous offre le salut par sa mort à la croix,
    • Que vous avez accès à la vie éternelle par sa résurrection,
    • Que votre identité est cachée en Christ.

     

    C’est pour aujourd’hui, et pour l’éternité aussi. Comment peut-on célébrer Pâques avec détachement…? Comment est-il possible de renoncer à croire en la puissance de la résurrection… et d’en arriver même à penser que Jésus a juste vécu sur terre… sans l’espérance de la vie après la mort…? Paul en parle dans ce texte : "Si nous avons mis notre espérance dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus malheureux de tous...!" (Lire 1 Corinthiens 15.19.) 

     

    Ce que vous vivez avec Jésus-Christ est réel et fondamental. Imaginez un seul instant que Christ ne soit pas ressuscité des morts et qu’il n’amène pas la vie éternelle : ce serait catastrophique. Dès l’instant où l’on vit Pâques avec légèreté, sans considération, ou comme si c’était plus ou moins vrai, la "puissance de la vie" se désintègre en nous… on en perd sa substance.

     

    Cette fête de Pâques, c’est vivre avec Christ :

     

    • Dieu lui-même a donné sa propre personne,
    • Le Saint-Esprit désire que personne ne vive sans lui,
    • Jésus vous veut tellement qu’il est venu vous chercher,
    • Vous et moi sommes au centre de son cœur.

     

    Si vous le souhaitez, priez avec moi : "Jésus…! Tellement de reconnaissance jaillit de mon cœur pour ta vie. Tu m’as rêvé(e), imaginé(e), conçu(e). Et tu avais tout préparé pour ma venue : mon environnement, et toutes les solutions pour me conduire sur le chemin qui mène à ta victoire…! Merci pour ta mort et ta résurrection. Cette année, je célébrerai Pâques comme jamais…! Amen."

     

    Merci d'exister,

    Bruno Picard

     

     

     

     

     

    Libérez la puissance du Ressuscité

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    L’un de mes mentors se trouvait récemment sur la plage du lac où Jésus a emprunté la barque de Pierre pour enseigner la foule. Cherchant à comprendre comment des milliers de personnes pouvaient entendre Jésus, il a demandé à son épouse de rester sur le rivage à quelques mètres, pendant que lui prêchait à haute voix depuis la barque. Ceux qui ne croient pas en Christ disent que ce seraient la topologie des lieux, le lac, le vent et les montagnes qui ont permis à la voix de Christ d’être entendue par la foule. Mais c'est bien plus que cela...

     

    Mon ami a demandé au Saint-Esprit de lui montrer comment des milliers de personnes pouvaient entendre Jésus leur parler du Père. Sa réponse m’a inspiré et défié : "Lorsque tu prêches la Parole, celle-ci libère la puissance de mon Esprit, qui alors, soutient et porte ma Parole jusqu’aux cœurs."

     

    Réalisez-vous la puissance que Dieu met dans sa Parole…? Cette puissance est contenue dans la Parole qui est dans nos cœurs. Elle agit en ceux et celles qui croient. Puis, elle soutient la parole prêchée, celle qui sort de nos bouches, afin d’atteindre les cœurs…! Christ, quelle aventure de vie...!

     

    Plus que jamais :

     

    • L’humanité a profondément besoin de Lui,
    • Vous êtes utile entre les mains de Dieu,
    • Dieu veut que vous deveniez son porte-Parole.

     

    Mon ami(e), en cette saison de Pâques, vous êtes appelé(e) à libérer la Parole que Jésus dépose en vous. Il a dit : "Je suis le chemin, la vérité et la vie" (Lire Jean 14.6.)

     

    Vous avez le privilège de pouvoir annoncer l'Évangile partout…! Et de libérer ainsi la puissance du Ressuscité…! Lors de la résurrection, Dieu a prouvé et révélé Jésus, comme étant la Vérité aux yeux de tous. Tenez ferme, vous n’êtes pas un faux témoin…! (Lire 1 Corinthiens 15.12-19.)

     

    Durant cette semaine de Pâques, très cher(ère) Mon ami(e), si vous avez mis votre confiance en Christ, proclamez ce qui est vrai…! Vous libèrerez la puissance de Dieu, pour que les gens puissent croire en Jésus-Christ.

     

    Merci d'exister,

    Bruno Picard

     

     

     

     

     

    Sa résurrection vous donne sa vie

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Beaucoup de personnes ressentent des peurs et du stress, et pour certains en permanence. Avez-vous déjà ressenti ces émotions disparaître en un instant...? Vous savez, ce moment où vous sentez comme si un poids venait d’être retiré de vos épaules…

     

    J’ai vécu cela en vous écrivant. Méditer les vérités sur le sens de Pâques, me permet, chaque année, de gagner en profondeur dans la compréhension que Christ est vainqueur sur la "mort" et que nous le sommes aussi…!

     

    J’aime Pâques, qui rappelle tout ce que Christ a accompli en notre faveur. Sans Christ, nous n’aurions aucune espérance, aucune véritable joie, aucune paix… Comme Paul le dit : "Dans les Livres Saints, on lit : "Adam, le premier homme, c’est un simple être humain qui a reçu la vie." Le dernier Adam est rempli de l’Esprit Saint, qui donne la vie." (Lire 1 Corinthiens 15.45.) Vous n’êtes pas qu’un simple être humain ayant reçu le souffle de vie. Non, mon ami(e), vous êtes la cible de son amour, la lumière du monde et le sel de la terre.

     

    Comme le second Adam, vous êtes rempli(e) du Saint-Esprit. Plus rien ne peut vous détruire car il n’y a plus aucune condamnation pour ceux qui ont Christ comme fondement absolu de la vérité et de la justice. Sa résurrection change littéralement tout. Votre vie est enviable et non pitoyable. Votre ministère est fructueux. Christ est votre vie…! Il est l'auteur de la vie et celui qui est vainqueur sur la mort…!

     

    En ressuscitant Jésus d'entre les morts, Dieu vous a donné :

     

    • Le pardon,
    • La vie en abondance,
    • Sa joie éternelle, la mort ne peut rien contre elle,
    • L’accès à ses conseils, par le Saint-Esprit qui conduit vos pas,
    • L’accès à sa table, pour goûter aux révélations devant vos ennemis,
    • Un ami parfaitement fidèle et fiable, sur lequel compter en tout temps.

     

    Je vous exhorte de tout mon cœur Mon ami(e), à proclamer et à glorifier Jésus-Christ de tout votre cœur : "Père Tout-Puissant, merci pour la plus grande nouvelle de tous les temps : tu as ressuscité ton Fils Jésus d'entre les morts pour régner à jamais…! Et pour établir ton règne en nous et au travers de nous...! Digne es-tu, toi l’Agneau qui a été immolé et qui nous a racheté(e)s par ton sang, pour recevoir puissance, richesses, sagesse, force, honneur, gloire et bénédictions...! Amen."

     

    Merci d'exister,

     

    Bruno Picard
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Si le Fils de Dieu est dans la barque : tout est bien

     

     

     

     

    Si le Fils de Dieu est dans la barque : tout est bien

     

     


    Ce jour-là, quand le soir fut venu, il leur dit: Passons de l’autre côté de l’eau. Et après avoir renvoyé le peuple, ils emmenèrent Jésus dans la barque comme il y était; et il y avait aussi d’autres petites barques qui l’accompagnaient. Alors s’éleva un grand coup de vent, et les vagues entraient dans la barque, en sorte qu’elle commençait à s’emplir. Mais il était à la poupe, dormant sur un oreiller; et ils le réveillèrent et lui dirent: Maître, ne te soucies-tu point de ce que nous périssons? Marc 4.35-38

      

    C’est un fait, nul n’échappe aux tempêtes de l’existence. Un jour ou l’autre, chacun doit les traverser. Le deuil, la maladie, la perte d’un emploi, les difficultés conjugales, ou autres souffrances morales, sont autant de fléaux qui n’épargnent personne. Maintenant, la barque est sévèrement chahutée. Déjà, elle commence à prendre l’eau, et l’espoir d’en sortir indemne s’amenuise de minute en minute.

     

    Pourtant, le Seigneur Jésus est au gouvernail. Nous Lui avons fait confiance. Voici, entre Ses mains, nous avons abandonné nos vies! Comment est-ce possible? Nous en étions tellement convaincus, aucun mal ne devait jamais nous atteindre. De toute évidence, l’incompréhension est totale! À présent, désemparés et effrayés, les questions fusent et, tout à coup, l’angoisse se saisit de l’âme. En prise avec les vents contraires et les flots impétueux, un cri du cœur finir par jaillir: « Seigneur, où es-Tu? » Désormais, toutes nos grandes certitudes volent en éclat. Pris de panique, notre belle confession de foi n’est plus qu’un lointain souvenir. Devant l’urgence de la situation, seules subsistent ces paroles désespérées qui sonnent comme un sévère reproche: « Maître, ne te soucies-tu point de ce que nous périssons? » Ici, incontestablement, le doute a triomphé, l’incrédulité a pris l’ascendant sur la foi.

     

    Comme nous, les disciples d’antan ont exprimé la même perplexité. Ils étaient exposés au danger d’une mort imminente, et voilà que, contre toute attente, Jésus dormait paisiblement. Comme nous, déboussolés et surpris, ils L’ont interpellé pour Lui exposer leur détresse. Ensuite, que s’est-il passé? Le Seigneur parla avec autorité aux vents, et Il dit à la mer: « Tais-toi, sois tranquille ». Soudain, d’un moment à l’autre, le calme est revenu. Quelle stupéfaction parmi les disciples! Tout confus et désarçonnés, ils sont là, face à cet Homme qu’ils ont, semble-t-il, méconnu jusqu’alors! Suite à cet épisode, le Sauveur, miséricordieux et plein de douceur, leur fait remarquer le manque de confiance dont ils ont fait preuve, et dit simplement à Ses disciples: « Où est votre foi? » Quelle leçon pour eux, et pour nous qui sommes parvenus à la fin des siècles!

     

    Si le Fils de Dieu est dans la barque, tout est bien. Oui, en dépit des bourrasques et des violents orages, tout est bien. Le Christ est Maître et Seigneur sur toutes choses. Il domine, et n’est jamais pris au dépourvu par quoi que ce soit. Aussi, dans le creux de la vague, désemparés et sans soutien apparent, patientons. Nous disposons d’une ferme promesse: « […] Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Nos yeux ne L’aperçoivent pas, mais Il est là. Oui, le Seigneur est là, toujours présent. Ne l’oublions pas: le juste vivra par la foi. En définitive, les tempêtes ne sont que ça, autant d’occasions de la mettre en exercice, rien de plus!

     

     

     

    (Source : unmessagedamour.fr)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ronde Versets du coeur 198

     

    Ronde Versets du coeur 198

     

    Ronde Versets du coeur 198

     

    Ronde Versets du coeur 198

     

    Ronde Versets du coeur 198

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vous êtes un diamant, mais imparfait

     

     

     

    Vous êtes un diamant, mais imparfait

     

     

    “Je me glorifierai... de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.” 2 Co 12.9

    Lisa Bevere a écrit : “A l’époque où John et moi sortions ensemble, nous nous sommes retrouvés un jour devant une bijouterie et avons commencé à admirer les diamants des bagues de fiançailles.

    Quand John m’a demandé de lui indiquer celles que je préférais, j’ai répondu sans hésiter : celles avec un diamant d’un carat ! Le prix était élevé bien entendu et le visage de John n’a pas caché son découragement...

    Cette nuit-là il prit la décision d’économiser jusqu’au jour où il pourrait m’offrir une bague avec un diamant d’un carat... Il aurait pu acheter à la place un diamant artificiel, de son vrai nom le zircone, une pierre artificielle, créé par l’homme pour ressembler au diamant. Mais le zircone n’a pas la même dureté que le diamant et surtout, avec le temps, révèle sa fausse identité...

    John éventuellement m’offrit une bague avec un vrai diamant, authentifié par un certificat indiquant les caractéristiques de la pierre... Pourtant ce diamant n’était pas parfait. John me montra les défauts visibles sous forme d’ombres près de la pointe de la pierre.”

    Il y a une leçon importante pour nous : pour être authentiques et vrais, nous n’avons pas besoin d’être parfaits ! Ce sont nos défauts, en fait, qui nous révèlent comme vrais, sincères, réels.

    Dans la vie, aujourd’hui, bien des gens font des efforts pour présenter aux autres une image lisse et parfaite d’eux-mêmes. Mais personne n’est parfait, sauf Dieu.

    N’essayez pas de gommer les défauts de votre personnalité, les erreurs de votre passé, les mauvais jugements que vous avez portés sur les autres. Au lieu d’embellir ses faiblesses et les erreurs de son passé, Paul au contraire s’en réjouissait, comme il l’affirme dans sa lettre aux Galates. Les autres seront davantage prêts à vous écouter si vous admettez vos faiblesses et vos défauts.

    Vous êtes devenu un diamant de grande valeur parce que Dieu a choisi de manifester Sa puissance à travers vos défauts et vos faiblesses !

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires