•  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il vous prend dans ses bagages

     

     

     

    Il vous prend dans ses bagages

     

     

     

     

     

    « Soyez sans crainte [...] car l'Éternel, ton Dieu, marche lui-même avec toi » De 31.6

     

    C’est l’histoire d’un petit garçon qui a peur du noir. Un soir, sa maman lui demande de sortir sur la véranda pour chercher le balai, mais sa peur le retient.

     

    Sa mère lui dit : « Combien de fois fautil te rappeler que le noir n’a rien d’effrayant ? » Il répond : « Oui, maman, mais s’il te plaît, ne m’envoie pas dehors. » Elle insiste : « Mon fils, sache que Jésus est toujours avec toi, que tu n’es jamais seul et que tu ne dois avoir peur de rien. » Il avoue : « Oui maman. » Alors elle conclut : « Très bien, sors et ramènemoi ce balai. » Le gamin ouvre la porte d’environ dix centimètres, glisse sa main à l’extérieur, et murmure : « Jésus, tu veux bien me passer le balai, s’il te plaît ? »

     

    Face à une tâche que vous n’avez encore jamais faite, il est normal d’avoir peur. Si on vous demande un travail pour lequel vous vous sentez incompétent, il est normal d’avoir peur. Si vous devez recommencer ce que vous avez raté auparavant, il est normal d’avoir peur. Mais c’est en faisant ce que vous craignez de faire que vous grandissez, et que votre confiance en Dieu grandit. Aujourd’hui, Dieu vous dit : « Fortifiezvous et prenez courage ! Soyez sans crainte et sans effroi devant eux ; car l’Éternel, ton Dieu, marche luimême avec toi, il ne te délaissera pas, il ne t’abandonnera pas ». Partout où vous allez, Dieu est avec vous. Voilà qui devrait vous inciter à le laisser vous mener là où il veut. En fait, si Dieu dit « allez », c’est lui qui vous prend dans ses valises.

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    Il vous prend dans ses bagages

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il y a encore une solution

     

     

     

    Il y a encore une solution

     

     

     

    "Pour tous ceux qui vivent il y a de l'espérance ; et même un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort." Ecclésiaste 9.4 

     

    Il y a quelques années alors que j'arrivais en gare de Rennes, un homme a décidé de mettre fin à ses jours en se jetant sous notre train. A l’annonce de ce terrible accident, un profond sentiment de tristesse a envahi mon cœur. Un homme venait de décéder ! Je l’imaginais en train d’embrasser son épouse et ses enfants le matin avant de sortir de la maison. Saisi de cette terrible pensée suicidaire dont il ne pouvait se défaire, il savait qu’il ne les reverrait plus.

     

    Dieu n’est pas juste une solution, il est La Solution.

     

    Assis sur mon siège en attendant que les secours arrivent, je me demandais pourquoi il n’existe pas de machine à remonter le temps. Je me serais arrangé pour me retrouver sur le quai au côté de cet homme avant qu’il ne commette l’irréparable. Et alors, je lui aurais dit : "Monsieur, ce que vous projetez de faire n’est pas la bonne solution. Quelles que soient vos souffrances, je vous assure que Dieu peut vous venir en aide. Vous pouvez lui faire confiance, il est la solution à tous vos problèmes."

    "Moi, l’unique vrai Dieu, j’habite là-haut, mais je suis avec les hommes qui se trouvent accablés et ont l’esprit d’humilité, pour rendre la vie aux humiliés, pour rendre la vie aux accablés."
    Esaïe 57.15

    Il n’y a pas d’âge pour avoir des problèmes, tout comme il n’y en a pas pour mourir. La vérité est qu’il est tellement facile de se laisser dépasser par une situation, de tomber en dépression et de croire que la mort est une solution. "Mon âme est dégoûtée de la vie !"
    Job 10.1

    Quel que soit votre état, sachez que Dieu ne vous oublie pas, il n’est pas juste une solution, il est La Solution. "Je lève mes yeux vers les montagnes... D'où me viendra le secours ? Le secours me vient de l'Eternel, Qui a fait les cieux et la terre."
    Psaume 121.1-2

    A présent, il est peut-être temps de lui faire confiance ? Une fois pour toutes, "déchargez-vous sur lui de tous vos soucis car il vous a pris en charge."
    1 Pierre 5.7

    Une action pour aujourd’hui :
    Père, je décide de déposer tous mes soucis entre tes mains et de te faire confiance. Au nom de Jésus. Amen.
     

     

     

     

    Yannis Gautier
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    La valeur du pardon

     

     

    La valeur du pardon

     

     

     

     

    “Pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.” Ep 4.32

    N’oubliez pas ces quatre vérités sur le pardon :

    1- Pardonner n’efface pas la souffrance subie, mais vous rend capable de la surmonter. En pardonnant, vous prenez la décision de contrôler votre vie sans que le passé n’ait de prise sur vous. Tant que vous refusez de pardonner, vous restez prisonnier de l’ennemi. Par contre, en pardonnant et en essayant de rétablir des relations avec celui ou celle qui vous a blessé, vous retrouvez votre paix intérieure, même si l’autre refuse d’admettre sa faute. Le pardon ne doit jamais dépendre de l’attitude de l’autre. Il dépend de vous seulement.

    2- Pardonner est pour votre bénéfice avant tout. Vous replacez votre avenir entre vos mains. Refuser de pardonner équivaut à laisser l’autre décider de votre avenir. Au moment où vous décidez de pardonner, la douleur et la souffrance s’atténuent et vous commencez à aller de l’avant.

    3- Si vous pardonnez alors que l’autre refuse d’admettre la moindre faute, vous lui offrez la chance de se repentir et de chercher à se faire pardonner. Votre exemple aura peut-être des effets bénéfiques sur son comportement futur.

    4- Il devient plus facile de pardonner lorsque vous vous rendez compte que chacun d’entre nous a besoin un jour d’être pardonné pour quelque chose. Nous sommes tous imparfaits et malgré tout,Dieu “nous a pardonné en Christ”. Refuser de pardonner équivaut à vous placer au-dessus de Dieu ! Et cela s’appelle de l’orgueil. Satan est tombé dans ce piège fatal, n’y tombez pas vous-même. Et souvenez-vous que Dieu déteste le péché, mais qu’Il fait grâce aux humbles (1 P 5. 5). Le mot de la fin: refusez de pardonner prouve que vous n’avez pas vraiment compris la valeur de la grâce divine à votre égard !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'alternative aux inquiétudes

     

     

    L'alternative aux inquiétudes

     

     

     

    Lecture proposée : Matthieu 6.25-34

    Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? V. 27

    Un homme honnête et respectueux de la loi a reçu un message vocal : « C’est l’agent ________ du service de police. Veuillez me téléphoner à tel numéro. » Du coup, l’homme s’est mis à s’inquiéter, craignant d’avoir fait quelque chose de mal. Il redoutait de rappeler la personne, allant même jusqu’à en perdre le sommeil durant quelques nuits à force d’imaginer toutes sortes de scénarios et de se croire dans le pétrin. Le policier ne l’a jamais rappelé, mais les inquiétudes de l’homme ont mis des semaines à se dissiper.

     

    Jésus a posé une question intéressante au sujet des inquiétudes : « Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » (MT 6.27.) Cela nous aide peut-être à repenser à notre tendance à nous inquiéter, car elle n’améliore en rien la situation qui nous préoccupe.

     

    Père, tu sais à quoi je dois faire face aujourd'hui. Je te confie mes préoccupations

     

    Quand des problèmes pointent à l’horizon, peut-être pourrions-nous suivre cette approche en deux étapes : Agir avec confiance en Dieu. S’il y a une chose à faire pour éviter le problème, empruntons cette voie. Nous pouvons prier que Dieu nous guide vers une action à entreprendre. Par contre, s’il n’y a rien à faire, nous pouvons nous consoler en sachant que Dieu ne se retrouve jamais en pareille situation fâcheuse. Il peut toujours agir pour notre bien. Nous pouvons toujours lui remettre notre situation avec confiance en lui.

     

    Plutôt que de nous inquiéter, rappelons-nous les paroles inspirées du roi David : « Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra » (PS 55.22). Quelle merveilleuse alternative aux inquiétudes !

     

    Quelles inquiétudes devez-vous abandonner à Dieu aujourd’hui ?

     

     

    Dave Branon
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    L'alternative aux inquiétudes

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    La foi de vous voir avec le regard de Dieu

     

     

     

    La foi de vous voir avec le regard de Dieu

     

     

     

    « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » 1Jean 4.4

    Quelle que soit la chose à laquelle vous faites face ou qui va arriver dans l’avenir, Dieu vous a déjà donné la foi pour la traverser. Peut-être n’avez-vous pas l’impression d’avoir ce qu’il faut pour surmonter cette situation, mais la foi en Dieu ne se base pas sur nos circonstances ou nos sentiments.

     

    L’ennemi aimerait vous faire croire que vous n’avez pas de chance dans votre vie, que vous êtes trop faible, trop pauvre, trop ceci ou cela. Mais Dieu voit les choses de manière différente. Dieu vous voit au travers des yeux de l’amour. Il ne voit pas ce que vous pouvez devenir, mais ce qu’il a investi en vous – non ce que les autres et vous-même pouvez voir. Vous voir avec le regard de Dieu conduit à une vie de victoires époustouflantes. Mais la foi est indispensable. Le simple fait d’avoir entendu que Dieu vous aime et qu’il vous voit comme son enfant ne suffit pas – vous devez maintenant le croire.

     

    La foi est nécessaire pour aller de l’avant et vaincre les défis de la vie, mais elle ne sert à rien si vous ne savez pas comment l’utiliser. Vous devez la libérer pour qu’elle puisse agir. Ce processus ce fait par nos paroles, nos actions et bien sûr, par la prière. Cela dépend donc de nous.

     

    Un Jean 4.4 est un verset que nous citons souvent et qui suscite beaucoup d’applaudissements et d’exclamations quasiment à chaque fois que je le dis dans une église ou une réunion. Mais qui croit réellement que « Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde » ? La vérité est que celui qui est en nous est plus grand et qu’il nous aime. Libérez donc votre foi aujourd’hui et regardez-vous avec le regard de Dieu. Peu importe ce que l’ennemi aimerait vous faire voir ou l’apparence qu’ont les choses. Votre foi gagne toujours par celui qui habite en vous !

     

    Ma prière pour aujourd’hui : Jésus, je crois que tu m’aimes et que tu m’as donné ta puissance pour être victorieux. En tant que ton enfant, je veux marcher avec cette foi que tu me donnes chaque jour, en plaçant ma confiance en toi et en surmontant tous les obstacles qui se présentent sur mon chemin.

     

     

    Joyce Meyer
    (Source : joycemeyer.fr)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ronde Versets du coeur 183

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires