•  

    Votre espérance est-elle toujours vivante

     

     

    Votre espérance est-elle toujours vivante ?

     

     

     

     

    ”Béni soit Dieu… qui… nous a fait naître de nouveau, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour une espérance vivante.” 1 P 1. 2-3

    Hal Lindsey a écrit : “L’homme peut survivre environ 40 jours sans nourriture, environ 3 jours sans eau, environ 8 minutes sans air… mais seulement une seconde sans espoir.”

    Quelle est votre espérance ? Acquérir une meilleure voiture ou une maison plus grande, gravir l’échelle du succès professionnel, vous assurer une retraite dorée ?

    Dans les pays au niveau de vie le plus élevée, nombreux sont ceux qui ont perdu tout espoir, toute raison de vivre et optent pour le suicide.

    Les chrétiens sont-ils plus avantagés que les autres ? Certainement, car Dieu les a fait “naître de nouveau”, non seulement pour vivre une vie plus enrichissante en ce monde, mais aussi pour garder au fond du cœur une “espérance vivante” grâce à la résurrection de Jésus.

    Réfléchissez un peu à la destinée de Pierre. Pêcheur sur le lac de Galiée, sa vie devait être bien monotone : se lever avant l’aube, lancer et tirer ses filets toute la journée, sortir les poissons, rentrer le soir pour dormir avant de recommencer le lendemain. Vous reconnaissez- vous dans cette routine quotidienne ?

    Puis vint Jésus qui l’entraîna en lui disant : “Suis-Moi et je te ferai pêcheur d’hommes…” (Mt 4. 19). Soudain la vie de Pierre prit un tournant décisif. Or, trois ans et demi plus tard, Jésus fut arrêté, jugé et exécuté. L’espoir de Pierre mourut le même jour. Que fit-il ? Il reprit son ancien métier (Jn 21. 1-3). Sans espoir que pouvait-il faire d’autre ? Avez-vous été tenté un jour de faire la même chose : reprendre vos anciennes habitudes ?

    Vous avez besoin d’une espérance vivante, sinon vous risquez de revenir en arrière. Mais reprenez courage ! Votre espérance est vivante parce que Jésus est ressuscité ! Lisez les Actes et regardez ce que Pierre accomplit ensuite. La même chose peut vous arriver !

     

     

    Bob Gass

     

     

    Votre espérance est-elle toujours vivante

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Les plans de Dieu pour votre vie

     

     

     

    1. Envolez-vous vers votre destinée

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    C'est nouveau ! Vous le savez, Un Miracle Chaque Jour vous est proposé en texte et aussi en audio. A partir d'aujourd'hui et pour toute cette semaine uniquement, je vous propose de regarder Un Miracle Chaque Jour en vidéo. A la fin de la semaine je vous demanderai votre avis. Voir la première vidéo. 

     

    En ce début d’année, Mon ami(e), peut-être vous êtes-vous fixé de nouveaux objectifs. Vous voulez accomplir les plans de Dieu pour votre vie. Mais vous vous demandez peut-être aussi comment cela est possible. Parce que votre situation est compliquée...

     

    J’aimerais vous partager une partie de l'histoire du peuple d'Israël, alors qu'il se trouvait encore en Égypte : "Les Israélites gémissaient et criaient encore sous le poids de l’esclavage, et leur appel parvint jusqu’à Dieu. Dieu entendit leur plainte et se souvint de son alliance avec Abraham, avec Isaac et avec Jacob. Il vit les Israélites et quelle était leur situation." (Lire Exode 2.23-25.)

     

    Comme pour les Hébreux, Dieu ressent une immense compassion pour vous et il désire vous secourir :

     

    - Il a entendu votre appel à l’aide et il sait ce qui vous fait souffrir.
    - Il vous voit et il ressent votre peine.
    - Il connaît parfaitement la situation que vous traversez et comment vous aider.

     

    Qu'est-ce qui vous fait souffrir ce matin…? Qu'est-ce qui vous inquiète et, peut-être, vous retient loin du plan de Dieu pour votre vie ? Quoi que cela puisse être, Dieu vous rappelle aujourd’hui que rien n’a le droit de vous priver de la liberté pour laquelle Jésus est mort sur la croix…!

     

    Voici la première étape de cette semaine pour vous envoler vers votre destinée : parlez à Dieu. Criez à lui. Exprimez-lui votre besoin et faites-lui confiance.

     

    Dieu est l’architecte des plans de votre vie. Les difficultés par lesquelles vous passez sont temporaires. Votre Père céleste n'est pas insensible à votre peine et à vos larmes. Il a prévu une issue de secours pour vous. Faites-lui confiance, et il agira. Il ouvrira la voie de votre destinée…!

     

    Je vous invite à demander l’aide de l’Esprit Saint dans la prière : "Mon Dieu, je te remercie d’avoir entendu le cri de mon cœur. Montre-moi ce qui me retient captif(ve) et m’empêche d’entrer dans ma destinée. Je déclare que tu détaches les liens de la servitude en ce jour…! Dans le nom de Jésus. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    2. Le pays de la promesse est pour vous

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Merci à toutes celles et ceux qui ont regardé hier la première vidéo de la semaine sur YouTube ou facebook. Merci pour vos commentaires, vos "j'aime", vos partages etc.  Je vous invite à regarder le texte d'aujourd'hui en vidéo en cliquant ici. Et à me laisser un commentaire sous la vidéo.  

     

    Comme nous l’avons vu hier, Dieu, le puissant Libérateur, vous conduira dans votre destinée, il vous l’a promis…! Pour Israël, c'était un pays où coulent le lait et le miel.

     

    Nous lisons ceci dans Exode 6.8-9 : "Je vous ferai entrer dans le pays que j’ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob ; je vous le donnerai pour qu’il vous appartienne, moi, l’Éternel. Moïse répéta ces paroles aux Israélites, mais ils ne l’écoutèrent pas parce qu’ils étaient démoralisés, à cause de leur dur esclavage."

     

    Parfois, nous sommes accablés par des fardeaux si lourds que nous n'entendons plus la douce voix du Père. Est-ce votre cas, Mon ami(e)…? Peut-être que votre pays promis s’est peu à peu transformé en mirage… Démoralisé(e), vous vous êtes résigné(e)... Si c'est votre cas, voici un verset personnalisé pour vous et qui vous encouragera, je l'espère...

     

    "Je t’ai donné une vision pour ta vie, Mon ami(e) : note-la et relis-la sans cesse. Elle va s’accomplir au temps que j’ai fixé. Si elle tarde, reste patient(e), car elle s’accomplira certainement." (D'après Habacuc 2.2-3.)

     

    Sachez-le : quel que soit votre pays promis, il existe…! Ne laissez pas le doute voler votre foi. Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni le fils d'un homme pour se repentir comme le dit sa Parole. (Lire Nombres 23.19.)

     

    Ce qu'il a promis, il l'accomplit…! Ne doutez pas en ce jour. Affrontez cette journée rempli(e) de sa force, de sa détermination et de sa paix…! Et, par-dessus tout, recevez sa joie car le pays de la promesse est pour vous…!

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

    3. Même dans le désert, Dieu est là

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Le texte d'aujourd'hui est disponible en vidéo. Je vous invite à la regarder et à me laisser un commentaire sous la vidéo. A la fin de le semaine je vous demanderai votre avis sur ce que vous pensez de Un Miracle Chaque Jour en vidéo.  

     

    La parole de Dieu nous relate ce périple étonnant du peuple d'Israël qui aurait dû traverser le désert en onze jours (voir Deutéronome 1.2). Or ils y ont erré pendant 40 ans… C’est au cours de la quarantième année que Dieu déclara : "Vous êtes assez restés sur cette montagne." (Lire Deutéronome 1.6.)

     

    Puis, il rafraîchit leur mémoire avec cette même promesse : "Voyez, j'ai mis le pays devant vous : allez-y et prenez possession du pays que l'Éternel a juré de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob ainsi qu’à leur descendance après eux." (Lire Deutéronome 1.8.)

     

    Si vous passez par une forme de désert (maladie, divorce, chômage, dettes, célibat, dépression, etc.), cela peut vous décourager... Au point de croire que Dieu vous a oublié(e)...? Vous pouvez même douter de son amour, de sa présence, et croire qu’il s’est éloigné de vous. Or ne pas "sentir" Dieu n’est pas le signe de son absence. Dieu était, est et sera. Toujours là.

     

    J'aimerais vous encourager aujourd'hui :

     

    • Dieu désire raviver votre vision et sa promesse, là dans ce désert.
    • Il a des paroles de vie et de victoire en réserve pour vous…!
    • Le Seigneur vous surprendra encore par sa fidélité et sa bonté.

     

    Accrochez-vous, Mon ami(e)…! Vous êtes en route pour le pays promis. Je vous invite à écouter ce chant de Dan Luiten, "Tu es ma source", et à méditer sur ces paroles :

     

    "Tu es ma source, tu es mon bien. 

     

    Quand je me perds, tu prends ma main. 

     

    Tu me relèves de la poussière dans le désert. 

     

    Tu me diriges vers ta lumière, Seigneur." 

     

    Bonne journée, soyez fortifié(e) en sa présence…!

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    4. Mon ami(e), apprenez à vous battre

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Toute cette semaine je vous propose de découvrir Un Miracle Chaque Jour en vidéo. Je vous invite à regarder maintenant la vidéo du jourA la fin de la semaine je vous demanderai votre avis sur ce concept. Si vous aimez, n'hésitez pas à commenter, partager,... 

     

    J'aime la Parole de Dieu. J'aime la lire, la méditer et aussi l'enseigner… Aujourd'hui je souhaite partager avec vous ce passage puissant tiré du livre des Psaumes : "Béni soit l’Éternel, mon rocher, qui exerce mes mains pour le combat, mes doigts pour la bataille. Il est mon bienfaiteur et ma forteresse, mon refuge et mon libérateur. Il est mon bouclier : c’est en lui que je me réfugie." (Lire Psaume 144.1-2.)

     

    La Bible vous apprend ainsi que Dieu vous forme au combat. Il est votre entraîneur personnel, votre coach. Le plus important…? Face à l'épreuve, il ne vous laisse ni seul(e) ni démuni(e).

     

    Au contraire, Il vous donne des armes puissantes :

     

    - Sa Parole : une épée à double tranchant. (Lire Hébreux 4.12.)
    - L’armure du combattant. (Lire
    Ephésiens 6.11-18.)
    - Le nom puissant de Jésus, qui vous donne toute autorité. (Lire
    Philippiens 2.9-11.)
    - Le sang précieux de Jésus, qui vous protège. (Lire
    Colossiens 2.14-15.)
    - La prière, efficace, qui fait fuir l’ennemi de nos âmes. (Lire
    Jacques 5.16.)
    - La louange, qui détruit vos adversaires. (Lire
    2 Chroniques 20.1-23.)

     

    C’est dans l'épreuve que l'on apprend à affronter des géants. C'est sur le ring que l'on apprend à se battre, pas dans l'assistance. Je vous invite à ne pas craindre, et ce, quelle que soit la situation à laquelle vous faites face. Parce que Dieu n'est pas tombé de son trône, il est encore et toujours au contrôle. Ne lâchez pas sa main. Ne le quittez pas des yeux.

     

    Voulez-vous prier avec moi, maintenant : "Je te remercie, mon Dieu, pour ces épreuves destinées à me donner toute la maturité pour vivre pleinement mon appel. Aide-moi à faire preuve de zèle quand je dois m’entraîner au combat. Je te loue de ce que tu es mon puissant bouclier. Dans le nom de Jésus. Amen."

     

    Restez courageux(se) dans l’épreuve, l’Éternel des Armées combat à vos côtés…!

     

    Soyez béni(e).

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    5. Accédez aux ressources surnaturelles de Dieu

     

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Chaque jour de cette semaine, Un Miracle Chaque Jour vous est proposé en vidéo. Je vous invite à regarder le texte d'aujourd'hui  et à me laisser un commentaire sous la vidéo si vous le souhaitez.  

     

    Pendant que vous traversez le désert, Dieu est là et il pourvoit. Alors que vous êtes peut-être inquiet(ète) devant vos ressources qui diminuent, voici ce que le Seigneur vous dit en ce jour : "La farine qui est dans le pot ne manquera pas et l'huile qui est dans la cruche ne diminuera pas, jusqu'au jour où l'Éternel fera tomber de la pluie sur le pays." (Lire 1 Rois 17.14.)

     

    Alors que les Israélites marchaient vers le pays promis, Dieu posa sa main puissante sur eux. Il prit soin de tout son peuple d'une façon exceptionnelle, par des prodiges et des miracles magnifiques.

     

    Ces ressources surnaturelles vous sont encore offertes, Mon ami(e)...

     

    - La manne de chaque matin : Dieu a une parole, une directive chaque jour pour vous, il est le pain de vie… (Lire Jean 6.35.)

    - Les cailles du soir : Dieu vous donne une nourriture solide pour vous fortifier, même avant de vous endormir. Vous pouvez dormir en paix. (Lire
    Hébreux 5.14.)

    - L’eau qui jaillit du rocher : Dieu vous offre le Saint-Esprit, source inépuisable, afin que vous n’ayez plus jamais soif. (Lire
    Jean 4.14.)

    - La colonne de nuée le jour, de feu la nuit : sa présence ne s’éloigne jamais de vous, Dieu ne dort ni ne sommeille, il vous garde nuit et jour. (Lire
    Psaume 121.3-4.)

    - Les vêtements et les chaussures inusables : Dieu vous revêt du manteau de la justice et de la délivrance, il vous donne un zèle nouveau pour répandre sa Parole. (Lire
    Ésaïe 61.10 et Éphésiens 6.15.)

     

    Je ne sais pas ce dont vous avez besoin, mais je sais que vous ne manquerez de rien, si vous vous confiez en Dieu.

     

    Dieu pourvoit à tous les niveaux : la nourriture spirituelle et terrestre, les besoins matériels. Il est votre appui et votre protecteur, un réconfort de chaque instant. Il agit aussi dans votre corps, en renouvelant vos capacités intellectuelles et physiques.

     

    Oui, Dieu crée des opportunités surnaturelles là où vos réserves naturelles sont épuisées. Rien d'étonnant, car il est le Créateur par excellence…! Il a la maîtrise totale sur sa création et sur les évènements.

     

    Oui, en ce jour, Dieu fait tomber la pluie et descendre la manne sur votre désert…!

     

    Soyez renouvelé(e)...!

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    6. Etes-vous en formation, mon ami(e) ?

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Toute cette semaine je vous propose de découvrir Un Miracle Chaque Jour en vidéo. Je vous invite à regarder maintenant la vidéo du jour. J'aimerais beaucoup savoir ce que vous avez pensé du format vidéo de cette semaine. Pouvez-vous prendre quelques minutes pour répondre à un petit sondage en cliquant ici...? 

     

    Dieu connaît l’histoire de votre vie. C’est d'ailleurs lui qui en écrit tous les chapitres. Et chacun d'eux est utile pour votre formation.

     

    Le Seigneur est aussi l'instructeur par excellence. Parfois, il vous amène dans son camp d’entraînement. Là, il désire vous enseigner, vous façonner, afin que vous soyez prêt(e) pour la mission à laquelle il vous a appelé(e).

     

    Gardez à l'esprit que la stratégie de formation de Dieu est parfaite. Elle se déroule à votre rythme pour que vous appreniez...:

     

    - L’obéissance, pour accomplir la volonté de Dieu. (Lire Matthieu 6.10.)
    - L’humilité, pour que Dieu se lève dans votre vie, alors que vous diminuez. (Lire
    Jean 3.30.)
    - La confiance, pour regarder aux choses invisibles. (Lire
    2 Corinthiens 4.18.)
    - La sagesse, pour compter pleinement sur Dieu. (Lire
    Proverbe 3.5.)
    - La patience, pour hériter ses promesses. (Lire
    Hébreux 10.36.)
    - La persévérance, pour régner avec Dieu. (Lire
    2 Timothée 2.12.)
    - Le discernement, pour apprendre à déjouer les pièges du diable. (Lire
    Romains 12.2.)

     

    Au cours de cet entraînement divin, vous vous sentirez peut-être fatigué(e) ou découragé(e). Cela est humain. N'en ressentez pas de culpabilité. Persévérez. Ne lâchez rien. La victoire est au bout du chemin.

     

    Entendez-vous la douce voix de votre Sauveur qui vous dit : "Prends mon joug sur toi, Mon ami(e), et reçois mes instructions, car je suis doux et humble de cœur. Je ne permettrai pas que l’épreuve soit trop dure à supporter. Viens à moi et tu trouveras du repos pour ton âme que je rafraîchis en ce jour."

     

    Bonne journée…!

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    7. Courrez vers votre destinée

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Je vous invite à regarder le dernier message de cette semaine en vidéo. J'aimerais beaucoup savoir ce que vous avez pensé du format vidéo de cette semaine. Pouvez-vous prendre quelques minutes pour répondre à un petit sondage en cliquant ici...? 

     

    Saviez-vous que la meilleure façon d’arriver à destination, c’est de regarder devant…? L'apôtre Paul disait ceci :

     

    "Oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est devant, je cours vers le but pour remporter le prix de l’appel céleste de Dieu en Jésus-Christ." (Lire Philippiens 3.13.14.)

     

    Beaucoup de chrétiens éprouvent des difficultés à entrer dans leur destinée pour plusieurs raisons…:

     

    1. Ils restent bloqués dans le passé, les yeux fixés sur le rétroviseur, blessés et amers.

     

    2. Ils n’arrivent plus à progresser parce qu’ils sont focalisés sur leur prétendus défauts ou faiblesses et sur leurs capacités qu’ils jugent insuffisantes.

     

    3. Ils ont peur de l’échec et cela les les incite à accomplir les mêmes gestes qu’hier, sans chercher à innover, à créer.

     

    Est-ce votre cas mon ami(e)...? Si oui, permettez-moi de vous rappeler ceci : vous avez reçu, Son Esprit, un Esprit de force et de courage. Pas un esprit de peur et de découragement…! Vous êtes l'héritier(ière) d'un royaume qui dépasse votre entendement et d'un Roi qui vous aime passionnément…!

     

    Je vous encourage alors à adopter une attitude de conquérant(e) qui prend pleinement possession de son pays, qui entre en vainqueur dans sa destinée :

     

    - Ne regardez plus en arrière
    - Courez droit au but, Jésus a déjà ouvert la voie pour vous…!
    - N’attendez pas d’être parfait(e) pour accomplir votre destinée…!

     

    Je vous propose de prier avec moi maintenant : "Dieu tout-puissant, je veux courir droit au but, avec toi à mes côtés. J’ai confiance en toi, je sais que tes plans sont parfaits et que tu m’enseigneras la voie à suivre, jusqu’à la fin de mes jours. Merci pour ton Saint-Esprit qui me donne toutes les capacités pour devenir celui/celle que tu veux que je sois. Dans le nom de Jésus, amen."

     

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vous êtes spécial(e)

     

     

     

     

    Vous êtes spécial(e)

     

     

     

     

    « Je te célèbre ; car je suis une créature merveilleuse » Ps 139.14 

     

    Sarah Hupp écrit : « Saviezvous qu’au départ vous n’étiez qu’une simple cellule dans laquelle se trouvait assez d’ADN pour contenir l’équivalent de 1 000 volumes de schémas codés ? Que cet ADN détermine la couleur de vos cheveux et de vos yeux, la forme de votre nez ? Saviezvous que personne d’autre que vous n’a les mêmes empreintes digitales, le même regard pétillant, le même rire ou la même vision des choses ?

     

    Vous êtes un original, et ce n’est pas un hasard. Dieu a conçu vos gènes. Il vous a façonné(e) comme il le voulait. Il vous a donné votre voix, votre sourire, vos taches de rousseur, vos cheveux bouclés, toutes ces choses qui font de vous ce que vous êtes. Et comme Dieu vous a fait(e), vous êtes spécial(e) pour lui et pour les autres. En fait, sans vous le monde serait incomplet. »

     

    Pas étonnant que le Psalmiste ait dit : « Je te célèbre ; car je suis une créature merveilleuse. Tes œuvres sont des merveilles, et mon âme le reconnaît bien ». Vous pensez sans doute : « Ouais, mais vous ne connaissez pas mes handicaps. Et quand je me regarde chaque jour dans la glace, j’ai souvent du mal à me trouver à la hauteur. »

     

    Jim Penner a dit : « J’ai parlé et prié avec beaucoup de malades atteints de troubles graves. La liste des handicaps auxquels est confronté quotidiennement le genre humain est infinie. Et pourtant la Bible dit : “Nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en ChristJésus” (Ep 2.10). Dieu sait parfaitement ce qu’il fait avec chacun et chacune. Vous êtes unique au monde. Et ça vous rend spécial(e). »

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    Vous êtes spécial(e)

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Apprendre à attendre

     

     

     

    Apprendre à attendre

     

     

     

    "Mais ceux qui espèrent en l'éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles." Ésaïe 40.31 

     

    Les gens me demandent souvent : " Comment puis-je être sûr à 100% que c'est la voix de Dieu que j'entends et que cela ne vient pas de ma propre imagination ?" Je crois que la réponse est d'apprendre à attendre.

     

    La force se trouve dans l'attente.

     

    Lorsqu'il s'agit de décisions importantes, nous avons souvent tendance à nous précipiter. Nous voulons agir vite pour que les choses se fassent tout de suite ! Mais la sagesse de Dieu nous enseigne à attendre jusqu'à ce que nous ayons une image très claire de ce que nous devons faire et du moment où nous devons le faire.

     

    Nous avons tous besoin de développer notre capacité à prendre du recul pour reconsidérer notre situation du point de vue de Dieu. C'est seulement dans cette position que nous sommes en mesure de prendre une décision en accord avec Lui. La force se trouve dans l'attente.

     

    Lorsque vous vous attendez au Seigneur, vous pouvez sentir dans votre esprit ce qu'Il désire réellement que vous fassiez... et non ce que vous pensez qu'Il veut que vous fassiez. Lorsque vous êtes face à un choix difficile, il est sage d'attendre d'avoir une réponse claire avant d'entreprendre quoi que ce soit que vous pourriez regretter par la suite. C'est peut-être un processus pénible que vous aimeriez accélérer, mais ne vous laissez pas mettre la pression au point de prendre le pas sur la sagesse et la connaissance de Dieu.

     

    Une prière pour aujourd'hui :
    Seigneur, je ne veux pas me laisser presser par une situation et prendre une décision que je regretterais. Rappelle-moi chaque jour de m'attendre à Toi. Ce sera probablement difficile, mais recevoir Ta sagesse et Ta connaissance en vaut la peine.

     

     

    Joyce Meyer

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ayez confiance en vous

     

     

     

    Ayez confiance en vous

     

     

     

     

    « Nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée » Ro 12.6 

     

    Souvent, les gens qui manquent d’assurance acceptent ce qu’en fait ils ont envie de refuser. Mais ceux qui sont sûrs d’eux ne se laissent pas manipuler par les autres. Ils se voient comme Dieu les voit. Ils sont donc conduits par sa Parole et non par la crainte du rejet.

     

    À force de vouloir satisfaire tout le monde, on risque de se perdre. Pensezvous ne pas pouvoir répondre aux attentes des autres ? Avezvous envie de dire « non », mais la peur de déplaire vous pousse à dire « oui » ? En même temps, avec la pression qui augmente, vous pensez : « Il faut que ça cesse » ? Ne vous fâchez pas contre ceux qui vous en demandent toujours plus.

     

    Vous êtes responsable de la gestion de votre vie. Vous avez le dernier mot ! Pour ça il vous faut une vision claire de votre valeur et de vos priorités.

     

    Un auteur chrétien explique : « Pendant des années j’ai vécu sous la pression des attentes de tout le monde. Je me suis dit : “Et si je laissais tomber ?” Je croyais que cette pression venait de là, alors que seuls mes craintes et mon manque d’assurance me pesaient.

     

    Vous dites : “Mais vous ne tenez pas compte des autres ?” Ce que pensent les autres n’est pas mon problème, à moins que je m’y intéresse. Ma première préoccupation est de plaire à Dieu et d’être ce qu’il veut que je sois. Si j’essaie d’être quelqu’un d’autre, je perds sa bénédiction parce que Dieu ne peut pas bénir une imitation. »

     

    La clé est d’obtenir l’assurance de votre identité en Christ. Tout le reste se mettra en place tout seul.

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Courir vers le but

     

     

     

    Courir vers le but

     

     

     

    Lecture proposée :  Philippiens 3.12-21 

     

     [Je] cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Philippiens 3.14

     

    The Amazing Race (Le rallye autour du monde) compte parmi mes émissions de télévision préférées. Dans cette émission de télé-réalité, dix couples sont envoyés en pays étranger, où ils doivent participer à une course de lieux en lieux – en train, en autocar, en taxi, à vélo ou à pied -, afin d’y obtenir les instructions qui les conduiront à leur défi suivant. Cette course a pour but d’amener un couple à atteindre une destination finale déterminée, avant tous les autres, afin de remporter un prix d’un million de dollars.

     

    L’apôtre Paul a comparé la vie chrétienne à une course et a reconnu ne pas avoir encore franchi la ligne d’arrivée: «Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ» (Ph 3.13-14). Paul n’a pas regardé derrière lui et n'a pas laissé ses échecs antérieurs l’accabler de culpabilité, pas plus qu’il n’a laissé ses réussites présentes le rendre complaisant. Au contraire, il a continué de courir vers le but consistant à ressembler toujours plus à Jésus.

     

    Or, nous participons nous aussi à cette course. En dépit de nos réussites et de nos échecs passés, ne cessons jamais de courir vers le but ultime, celui de devenir de plus en plus semblables à Jésus. Nous ne courons pas pour remporter un prix terrestre, mais pour remporter le prix ultime: jouir de sa compagnie pour l’éternité.

     

    Ne renoncez jamais à suivre Jésus

     

     

    Marvin Williams
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ronde Versets du coeur 202

     

    Ronde Versets du coeur 202

     

    Ronde Versets du coeur 202

     

    Ronde Versets du coeur 202

     

    Ronde Versets du coeur 202

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Déposez les armes

     

     

     

    Déposez les armes

     

     

     

    « La haine excite des querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes » Pr 10.12

     

    Quand vous éprouvez du ressentiment, une véritable guerre fait rage en vous. Vous luttez contre vousmême et contre les autres. Et plus vous combattez, plus vous perdez de terrain. Ces conflits vous vident de votre énergie. Vous vous sentez encore plus mal et plus en colère. Vous n’y gagnez rien. Vous vous demandez qui a raison ou tort. Vous perdez la paix et la joie.

     

    Déposez les armes ! Refusez de vivre ainsi un jour de plus. Ne laissez les actions de personne déterminer votre réaction. La Bible recommande : « Soyez sobres. Veillez ! Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer » (1P 5.8). Ne devenez pas le prochain repas de Satan. Laissez l’amour et la paix de Dieu emplir votre esprit et déborder sur les autres, en particulier sur ceux qui vous ont fait du mal.

     

    Réflexion faite, voudriezvous ressembler à la personne qui vous a blessé(e) ? Que ferait Jésus ? Il tendrait l’autre joue (voir Mt 5.39). Vous vous demandez : « Qu’en estil du mal qu’on m’a fait ? » Ce n’est pas à vous de juger. Il y a un seul juge qualifié, laissezle faire (voir Ja 4.12). Demandez à Dieu d’apaiser votre colère, tendez l’autre joue et pardonnez à celui qui a mal agi envers vous. Faites cette simple prière : « Seigneur, je suis en colère. Aidemoi à m’en débarrasser. Je choisis la miséricorde. Merci de me donner la grâce de pardonner à celui qui m’a blessé(e) et de te suivre. Dans le nom de Jésus. Amen.

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dans la présence du Père

     

     

     

    1. Priez votre père

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Tout au long de cette semaine, je vous propose des textes tirés de mon dernier livre "21 jours dans l'intimité du Père". Et en réalité, il s'agit plus que d'un simple livre. C'est un très bel ouvrage magnifiquement illustré et conçu comme un journal de prière. Ensemble, nous allons parcourir cette magnifique prière du "Notre Père" et en tirer des clés de transformation pour votre vie. Soyez béni(e)...! 

     

    Peut-être ressentez-vous quelques difficultés à prier. Pourtant, vous en connaissez la nécessité. Mais vous manquez de temps ou ne savez pas vraiment comment faire.

     

    La Bible nous enseigne ceci : "Mais toi quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton père qui est là dans le lieu secret...." (Lire Matthieu 6.6.)

     

    Avez-vous un endroit favori pour prier, Mon ami(e)...? 

     

    Prier demande de s'ouvrir au Seigneur et de fermer la porte aux soucis. La Bible vous enseigne comment faire cela en Philippiens 4.6-7 : "Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ."

     

    La Bible déclare aussi : "Approchez-vous de Dieu et il s'approchera de vous." (Lire Jacques 4.8.)

     

    Imaginez un instant. Vous faites un pas, Dieu fait un pas vers vous. Vous en faites cinq de plus, Dieu en fait cinq aussi. Il est de plus en plus près de vous. Oui, Dieu lui-même s’approche de vous. C’est une (dé)marche facile, Mon ami(e), dans laquelle Dieu vous offre toute son attention.

     

    Alors que vous vous approchez de lui, vous pouvez donc lui confier toutes vos souffrances, vos difficultés et vos faiblesses. Puis, il s'approche de vous et vous offre son amour, sa bienveillance, sa miséricorde, sa grâce, sa paix.

     

    Alors Mon ami(e), comment vous approcher concrètement de Dieu...?

     

    • Parlez-lui simplement, avec vos mots.
    • Puis, louez Dieu pour sa merveilleuse présence.
    • Ensuite, tenez-vous immobile, dans le silence, pour écouter la voix de Dieu et recevoir ses paroles
    • et notez ce qui vous vient à l’esprit.

     

    Permettez-moi de prier pour vous à présent : "Seigneur, je te prie pour Mon ami(e), afin qu’il(elle) persévère dans son approche vers toi. Qu’il(elle) réalise combien tu l’aimes. Et que tu es attentif à tous ses besoins. Dans le nom de Jésus, amen."

     

    Je vous souhaite une belle journée dans sa présence.

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

    2. Dieu voit dans le secret

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Tout au long de cette semaine, je vous propose des textes tirés de mon dernier livre "21 jours dans l'intimité du Père". Et en réalité, il s'agit plus que d'un simple livre. C'est un très bel ouvrage magnifiquement illustré et conçu comme un journal de prière. Vous pouvez en télécharger un extrait gratuitement en cliquant ici. Ensemble, nous allons parcourir cette magnifique prière du "Notre Père" et en tirer des clés de transformation pour votre vie. Soyez béni(e)...! 

     

    Avez-vous compris l’importance de fermer la porte à tous vos soucis avant de prier...?

     

    Hier, nous avons vu que se tenir dans un "lieu secret", au calme, vous permet de parler à Dieu, mais aussi de l’entendre. En effet, Dieu vous voit dans le lieu secret (voir Matthieu 6.6). La Bible vous apprend également que "Celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’il existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent". (Lire Hébreux 11.6.)

     

    Non seulement Dieu vous voit Mon ami(e), mais il veut aussi vous récompenser d'avoir mis ce temps à part pour lui.

     

    Dieu existe et il est bien vivant…! Réalisez que Dieu est là, à vos côtés. Le Dieu d'amour, de joie, de victoire, de paix est avec vous.

     

    Voici ce que vous révèle encore la Parole de Dieu : "Si vous vous tournez vers moi, vous me retrouverez. Moi, le Seigneur, je vous le déclare : si vous me recherchez de tout votre cœur, je me laisserai trouver par vous." (Lire Jérémie 29.13.)

     

    Je le déclare sur votre vie...! Alors que vous vous tournez vers le Seigneur, alors que vous le recherchez de tout votre cœur, il se laissera trouver par vous. Il vous rétablira. Il bénira votre vie...!

     

    Maintenant, je vous propose de dérouler votre temps de prière ainsi :

     

    • Rappelez-lui, avec vos propres mots, que vous le cherchez.
    • Confirmez-lui que vous souhaitez le chercher chaque jour.
    • Dites merci au Seigneur de vous récompenser parce que vous vous approchez de lui.
    • Et, dans le silence, écoutez-le en fixant vos pensées sur ce verset : "Si vous me recherchez de tout votre cœur, je me laisserai trouver par vous" car il veut vous bénir.
    • Enfin, remerciez-le pour tout ce qu’il vous accorde.
    • Pensez à noter tout ce qu’il vous a dit.

     

    Permettez-moi de prier pour vous maintenant : "Merci, Père, de récompenser Mon ami(e) qui te cherche de tout son cœur. Je te prie de la bénir dans sa démarche vers toi. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Soyez béni(e)...!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

    3. Dieu est là

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Je vous encourage à persévérer dans la prière. Que vous le sentiez ou pas, Dieu est là. Le Seigneur est là, dès que vous ouvrez la bouche pour le prier.

     

    Et parce que Dieu est là, Mon ami(e), vous pouvez laisser toute inquiétude vous quitter. Je vous rappelle ce que la Bible dit à propos des soucis :

     

    "Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ." (Lire Philippiens 4.6-7.)

     

    Rappelez-vous, lorsque vous vous approchez de Dieu, il s’approche de vous, un pas après l’autre : "Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous." (Lire Jacques 4.8.) Ainsi, quand vous priez, croyez que Dieu est bien présent.

     

    Et sa présence fait "sauter" toutes vos inquiétudes. Avec Dieu présent dans votre vie, vos inquiétudes n'ont plus qu'à s'inscrire aux abonnés absents :-) Là où Dieu est, il n'y a pas de place pour l'angoisse ou la peur.

     

    Aujourd'hui, c’est le moment pour vous de faire un pas de plus pour vous approcher de Dieu et vous éloigner de vos soucis :

     

    • Réalisez que le Dieu de l’Univers est présent à vos côtés.
    • Commencez à le remercier, à le louer : pour sa présence, pour sa paix, pour sa force.
    • Repassez dans votre mémoire ses bienfaits passés.
    • Exprimez-lui vos besoins, même s’il les connaît, faites-le…!
    • Imaginez-le en train de marcher vers vous. Il vous accompagne dans vos souffrances et vos difficultés.
    • Sentez sa main bienveillante posée sur votre tête.
    • Maintenant, soyez tranquille et écoutez ce qu’il a à vous dire.
    • Notez tout ce que vous avez entendu dans votre esprit.
    • Enfin, croyez que Dieu agit.

     

    Vous êtes dans la présence merveilleuse de Dieu et elle ne vous quittera pas. Elle vous accompagne tout au long de ce jour.

     

    Je vous propose de prier un instant : "Seigneur, je te remercie de m'avoir parlé aujourd'hui. Merci de me rappeler que je ne dois pas m'inquiéter. Oui, mes inquiétudes disparaissent en ta présence. Aide-moi à marcher dans la paix et la sérénité aujourd'hui. Je crois que tu te charges de tous mes soucis. Je reçois ta paix surnaturelle en moi maintenant, dans le nom de Jésus. Amen."

     

    Je vous souhaite une belle journée dans sa présence.

     

    Merci d'exister,


    Eric Célérier 

     

     

     

     

     

    4. Vous êtes son enfant

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Hier, nous avons vu combien il est simple de confier ses besoins à Dieu. Il est toujours présent et toujours prêt à vous entendre. Mais saviez-vous aussi qu'il est votre Père… Et que c'est votre privilège d'être son enfant…?

     

    C’est ce que vous apprend Jésus, lorsqu'il commence sa prière par : "Notre Père". (Lire Matthieu 6.9.) Oui…

     

    • Vous êtes l'enfant de Dieu...!
    • Vous êtes désiré(e).
    • Vous êtes le/la bien-aimé(e) du Père.
    • Vous avez un avenir et une destinée remplis d'espérance.

     

    La Bible l’atteste : "Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m’étaient destinés avant qu’un seul d’entre eux n’existe." (Lire Psaume 139.16.)

     

    Et encore, cet autre verset (personnalisé cette fois) : "Je te connaissais avant même de t’avoir formé(e) dans le ventre de ta mère, Mon ami(e)." (Lire Jérémie 1.5.)

     

    Prenez dès à présent quelques instants dans la présence du Père. Permettez à l'Esprit de Dieu de rendre témoignage à votre esprit que vous êtes enfant de Dieu. Puis, conscient(e) de votre identité d'enfant du Père qui est au ciel, apportez-lui aussi tous vos besoins et croyez qu'il y répond. Si vous sentez Dieu vous parler, notez ce qu'il vous communique afin de ne pas oublier.

     

    Je vous invite à prier un instant : "Mon Père, je te remercie de m'avoir adopté(e), d’avoir fait de moi ton enfant bien-aimé(e). De m'avoir promis un avenir plein d’espérance. Que ces temps que je prends avec toi soient une bénédiction de plus pour ma vie. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Le Saint-Esprit qui vit en vous vous rappellera à tout moment que vous êtes l’enfant bien-aimé du Père. Soyez béni(e)...!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    5. "Je suis ton Père"

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Vous êtes aimé(e) du Père. J'espère que vous le réalisez chaque jour davantage. Il vous a adopté(e) et son Esprit rend témoignage à votre esprit que vous êtes son(sa) fils(fille)...!

     

    Mais, peut-être que la pensée de Dieu en tant que Père vous gêne ou vous met mal à l'aise… sachez que vous n'êtes pas le/la seul(e).

     

    Une lectrice me partageait la plus grande frustration qu'elle rencontre dans sa vie chrétienne : "Mon père me faisait peur. Je lui ai pardonné, mais j'éprouve des difficultés à voir Dieu comme Il est vraiment. Je voudrais vraiment réaliser l'ampleur de son amour."

     

    Malheureusement, tout le monde ne peut prétendre avoir (eu) un "bon père". Et c’est pour cette raison que vous avez peut-être du mal à ressentir sa tendresse, son affection. Mais Dieu est différent. Il n'est pas un homme. Il est amour. Il vous aime personnellement et intensément. Il a fait de vous son (sa) fils (fille) bien-aimé(e). Rappelez-vous :

     

    "Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant." (Lire 2 Corinthiens 6.18.)

     

    Voulez-vous vous approcher de lui, maintenant…?

     

    • dites-lui merci d'être un "bon père", votre père, avec vos propres mots
    • remerciez-le pour sa bienveillance à votre égard
    • louez-le pour pour ses projets de paix
    • gardez le silence, maintenant, en fixant vos pensées sur lui, le "bon Père"
    • notez tout ce que Dieu veut vous révéler dans sa présence.

     

    Je vous invite à prier maintenant : "Seigneur, je te remercie de m’avoir rappelé(e) combien je suis précieux(se) à tes yeux. Je veux aussi me souvenir que tu es un bon Père et que tu pourvois à tous mes besoins. Je te rends grâce d’avoir préparé mon avenir avec des projets remplis de paix. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Que votre journée soit belle, marquée de sa présence glorieuse...!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

     

    6. Votre Père règne dans les cieux

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Vous avez un Père, un bon Père, qui a formé pour vous des projets de paix.

     

    Peut-être que vous n’avez pas pu être proche de votre père, ou que vous n’en avez pas eu, et je le regrette pour vous. Je comprends alors que ce "Père qui est aux cieux" vous paraisse encore inaccessible. Si lui est au ciel et vous sur la Terre, il est difficile de l'imaginer "proche de vous", et pourtant...!

     

    Je pense que lorsque Jésus précise que notre Père est aux cieux, cela n'est pas pour le maintenir éloigné de nous, bien au contraire. Comme tous les enfants fiers de leur papa, Jésus nous présente son Père. Et je pense que Jésus est fier de nous parler de son Père…!

     

    Un autre passage de la Bible nous parle de la grandeur du Dieu des cieux. Lisons ensemble le Psaume 19.2 : "Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue céleste annonce l’œuvre de ses mains." 

     

    Voici ce que ce verset vous apprend à propos du Père, de votre Père céleste :

     

    • Il est glorieux.
    • Les cieux racontent sa gloire.
    • Il est le Créateur de l'univers.
    • Il est le Créateur de la lumière, du soleil, des étoiles, de la terre, de tous les êtres vivants.
    • Il règne au-dessus de toute la création.

     

    Oui, il habite dans les cieux. Cependant, il vous permet d’entrer en sa présence. Comment…? Par le sang de Jésus. Vous avez libre accès au sanctuaire de Dieu. C’est merveilleux, n’est-ce pas...?

     

    Je vous invite à vous réjouir en ce jour de ce que vous avez un libre accès au Père, à tout instant et en tout lieu.

     

    Il n'est pas éloigné et il n'est pas inaccessible. Au contraire, il est tout près de vous.

     

    Je vous invite à terminer le texte d'aujourd'hui avec cette prière : "Père, merci d’avoir donné ton Fils Jésus pour moi afin que j’ai un libre accès à ta présence. Je reconnais que je peux me tourner vers toi à tout instant et en tout lieu. Cela réjouit mon cœur. Merci de rester tout près de moi et de m’écouter avec bienveillance. Dans le nom de Jésus. Amen."

     

    Gardez les cieux à l'esprit durant les prochaines heures et tout au long de ce jour.

     

    Je vous souhaite une belle journée dans sa présence.

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier

     

     

     

     

     

    7. Son nom est puissant

     

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Peut-être qu'au cours de ces derniers jours, vous avez réalisé combien il est simple d’entrer dans la présence du Père. En tout cas, c'est mon souhait pour vous.

     

    Jésus, dans le "Notre Père", nous dit ceci : "que ton nom soit sanctifié." En grec, "ton nom", correspond à "Sou Onoma". "Sou" peut se mettre au singulier ou au pluriel. C’est comme si Jésus disait : "Que tes noms soient sanctifiés."

     

    En effet, dans sa Parole, Dieu se présente sous plusieurs noms. Aujourd'hui, je vous propose de méditer et de prier sur différents noms de Dieu que nous trouvons dans la Bible...

     

    • "Yahwé Shammah": "L’Éternel est là" (voir Ézéchiel 48.35). Ce nom souligne que Dieu est présent, toujours et partout.

     

    • "El-Shaddaï" : "Le Dieu tout-puissant" (voir Genèse 17.1). Par ce nom, Dieu se révèle comme Celui qui a tout pouvoir dans le ciel et sur la terre.

     

    • "Yahwé Roï" : "L’Éternel mon berger" (voir Psaumes 23.1). L’Éternel se montre un berger attentionné ; il connaît toutes ses brebis par leur nom et il prend soin d’elles individuellement.

     

    • "Yahwé Rapha" : "L’Éternel qui guérit" (voir Exode 15.25-26). Dieu guérit aussi bien l’âme que le corps.

     

    • "Emmanuel" : "Dieu avec nous" (voir Matthieu 1.23). Dieu s’est fait homme, incarné en Jésus-Christ. Il est proche de vous, parce qu’il a vécu une vie humaine.

     

    • "Jésus, Yéshoua" : "L’Éternel est salut" (voir Matthieu 1.21). C’est le nom qui est au-dessus de tous les noms.

     

    Jésus nous affirme : "Tout ce que vous demanderez en mon nom (en mes noms pourrait-on dire), je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils" (voir Jean 14.13).

     

    Prions ensemble pour terminer : "Seigneur Jésus, je te prie pour que mon ami(e) garde à l'esprit que tout ce dont il(elle) a besoin pour son âme et sa vie se trouve dans les merveilleux noms de ton Père. En ton merveilleux nom Jésus. Amen."

     

    Soyez richement béni(e)...!

     

    Merci d'exister,

     

    Eric Célérier
    (Source: TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires