• Comme le sel

     

    Comme le sel

     

     

     

    Comme le sel

     

     

     

     

     

    Il était une fois un roi qui répondait au doux nom de Henri le Sage.

    Il avait 3 filles. Il les aimait de tout son cœur et il leur demanda un jour :

    - Dites moi un peu toutes les trois combien vous m'aimez

    - Je t'aime comme la terre aime le soleil, dit la première

    - Et moi, comme mes yeux aiment la lumière dit la seconde

    - Et moi comme le sel, répondit la troisième qui était sa bien aimée

    Le roi se fâcha beaucoup, répudia sa plus jeune fille et la chassa même s'il l'avait aimée jusqu'alors plus que les autres

    - C'est inouï, s'écria-t-il. Aimer son père comme le sel !

    Quelque temps après, le roi donna un grand banquet. Le matin de ce jour-là, un jeune page se présenta aux cuisines du palais royal et dit à la cuisinière :

    - Tu ne me reconnais pas ?

    - Non, répondit la cuisinière.

    - Je suis la princesse répudiée.

    La cuisinière qui avait beaucoup regretté le sort malheureux de la fille du roi lui demanda ce qu'elle pouvait bien faire pour elle.

    - Rien qu'une chose, dit la petite princesse. Prépare tous les plats sans sel.

    - Mais que dira le roi ?

    - C'est moi qui m'en occuperai. N'aie pas peur.

    La cuisinière fit ce que la petite princesse lui avait commandé de faire. Vous pouvez imaginer la colère du roi ! Il envoya aussitôt appeler la cuisinière, mais à sa place c'est sa plus jeune fille qui se présenta en lui disant :

    - Père, c'est de ma faute. J'ai voulu vous prouver que ma réponse n'avait été ni injuste ni impolie quand vous m'avez demandé combien je vous aimais. Notre vie a besoin de sel autant que la terre a besoin du soleil et que nos yeux de la lumière.

    Le roi reconnut alors qu'il avait été très cruel avec sa fille et qu'il avait fort mal compris le grand amour qu'elle lui portait. Il la serra dan ses bras, l'embrassa et lui dit :

    - C'est le plus beau jour de ma vie

    Il y eut une grande fête et tous versèrent des larmes de joie qui, bien sûr, étaient toutes…salées.

    « Vous êtes le sel de la terre » (Mat. 5,13)

     

    Graines de Sagesse

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

    « Vous avez été appelés à la liberté - Galates 5 : 13Prière urgente »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :