• Quand tout s'effondre

     

    Quand tout s'effondre

     

     

    Quand tout s'effondre

     

     

     

    Lecture proposée : 1 Rois 17.15-24

     

    Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4.16

     

    Durant la crise financière de 1997 en Asie, plus de gens se cherchaient un emploi qu’il y en avait à pourvoir. Je comptais parmi eux. Après neuf mois angoissants, j’ai décroché un emploi de rédactrice. Par contre, l’entreprise n’a pas tardé à battre de l’aile et je me suis retrouvée à nouveau au chômage.

     

    Cela vous est-il déjà arrivé ? Quand le pire semble passé, tout s’effondre. La veuve de Sarepta l’a vécu (1 R 17.12). En raison d’une famine dans le pays, elle en était à préparer son dernier repas pour elle-même et son fils quand le prophète Élie lui a demandé un morceau de pain. Elle a accepté à contrecœur, et Dieu lui a sans cesse procuré farine et huile (V. 10-16).

     

    Lorsque je me sens dépassé, aide-moi Père
    à me rappeler ta puissance et ton intérêt pour moi

     

    Puis son fils est tombé malade. Sa santé s’est détériorée jusqu’à rendre son dernier souffle. La veuve s’est alors écriée : « Qu’y a-t-il entre moi et toi, homme de Dieu ? Es-tu venu chez moi pour rappeler le souvenir de mon iniquité, et pour faire mourir mon fils ? » (V. 18)

     

    Il se peut que nous soyons tentés de réagir comme cette veuve, en nous demandant si Dieu cherche à nous punir. Nous oublions cependant que de mauvaises choses peuvent se produire dans notre monde déchu.

     

    Élie a présenté à Dieu la situation inquiétante du garçon, en le priant avec ferveur et honnêteté de le ramener à la vie (V. 20-22).

     

    Quand tout nous accable, puissions-nous – comme Élie – voir que celui qui est fidèle ne nous abandonnera pas ! Appuyons-nous sur les desseins de Dieu tout en le priant de nous aider à les comprendre.

     

     

    Dieu use de bonté tant dans les bons que les mauvais moments.

     

     

     

    Poh Fang Chia

    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

     

     

    « Elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu - Jean 1 : 12Voyez quel amour le Père nous a témoigné - 1 Jean 3 : 1 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :