• Comment faire de nos pensées une arme

     

    Comment faire de nos pensées une arme

     

     

     

    Comment faire de nos pensées une arme

     

     

     

     

    "Christ ayant souffert, vous aussi armez-vous de la même pensée." 1 Pierre 4.1 

     

    Ici, l’apôtre Pierre présente la pensée, comme un moyen de guerre, comme une arme. Comment cela fonctionne-t-il ?

    Il est des personnes qui considèrent la difficulté, l’épreuve, la tribulation, comme étant des situations anormales. Ces personnes pensent que Dieu devrait leur rendre la vie plus facile ; elles considèrent que Dieu ne les aide pas assez, qu’il n’est pas normal que leur chemin soit aussi compliqué. Leurs pensées, tournées vers leurs épreuves, sont négatives, et rendent encore plus insupportable leur situation. Elles sont désarmées face à leurs tribulations. C’est pourquoi Pierre nous invite à nous armer en pensant aux souffrances de Christ. Penser aux souffrances de Christ, à l’heure où nous passons par l’épreuve, c’est une manière de résister aux assauts du diable qui voudrait à ce moment-là nous décourager.

     

    Alors que vous passez par la souffrance, pensez à ce que Dieu fait en vous.

     

    Pensons, que le chemin par lequel nous passons, est sous le contrôle de Dieu. Chassons de notre esprit la pensée que ce chemin est trop dur, que nous n’y arriverons pas, que Dieu n’est plus avec nous. L’Ecriture nous dit que Dieu est toujours avec nous, qu’avec l’épreuve, il prépare le moyen d’en sortir, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Alors que vous passez par un moment difficile, commencez à vous armer de cette pensée de Christ souffrant.

    Souvenez-vous que Christ a appris l’obéissance par les choses dont il a souffert (
    Hébreux 5.8). Alors que vous passez par la souffrance, pensez à ce que Dieu fait en vous. Parfois Dieu nous conduit dans un chemin difficile car il œuvre en nous.

    Alors que Jésus vient d’être baptisé, le Saint-Esprit le conduit au désert. Il va connaître un temps de solitude et d’épreuves, couronnées par une triple tentation. Se souvenir de Jésus souffrant et tenté dans le désert, c’est notre meilleure arme pour résister au découragement et à l’abandon. Penser à Christ traversant l’agonie de la croix, nous permet de considérer nos souffrances avec un autre regard. Cela nous équipe pour la bataille contre l’adversité.

    S’adressant à son jeune collègue Timothée, l’apôtre Paul lui donne cette recommandation : "Souviens-toi de Jésus-Christ" (
    2 Timothée 2.8). Il y a, dans cette recommandation, une forme d’insistance de la part de l’apôtre, afin que Timothée garde ses pensées centrées sur la personne et l’œuvre de Jésus-Christ.

    Un conseil pour aujourd’hui :
    Pensez aux souffrances de Christ, et utilisez cette pensée comme une arme pour triompher au sein de vos propres souffrances.

     

     

    Paul Calzada

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    « Toute écriture est inspirée de Dieu - 2 Timothée 3 : 16-17Il n'y a donc aucune condamnation - Romains 8 : 1-2 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Pierrette
    Jeudi 11 Avril à 20:51

    Merci pour ce texte qui nous fortifient et nous encourage de garder nos pensées en Jésus-Christ

    Nous tous, contemplant à face découvert la gloire de Dieu, nous sommes transformés en la même image, de

    gloire en gloire, comme par le Seigneur en Esprit  2 Corinthiens 3-18   Amen

    Bonne journée Lilia  sois bénie

      • Vendredi 12 Avril à 06:29

        Merci Pierrette pour ton message
        Que Dieu te bénisse et te garde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :