• Vous êtes (presque) un chef-d'oeuvre ! (1 à 2)

     

     

    Vous êtes (presque) un chef-d’œuvre ! (1)

    “Nous sommes Son ouvrage, Sa création...” Ephésiens 2.10 

    Michel-Ange a dit un jour : “Chaque bloc de pierre contient une statue et le rôle du sculpteur est de la découvrir.” Imaginez vous au début des années 1500 dans l’atelier du sculpteur florentin alors qu’un bloc de marbre, haut de plus de 5 mètres vient de lui être livré. Il fait le tour du marbre plusieurs fois, en silence, jaugeant la hauteur et la largeur du bloc. “Voit-il” déjà la statue qui se découvre en son centre ? Comment va-t-il la faire surgir de cette pierre aux angles durs et acérés ? Au bout d’un temps de réflexion il s’empare d’un marteau et d’un ciseau et commence doucement à tailler le bloc. Des contours se dégagent peu à peu. Le sculpteur travaille parfois doucement, parfois très vite, taillant d’un côté puis de l’autre, assouplissant sans cesse la silhouette qui commence à se libérer. Le chef d’oeuvre qui en résultera s’appelle David et la statue se trouve dans la Galerie de l’Académie à Florence. 

    Nous parlons d’un chef-d’œuvre, mais pour le sculpteur ce n’était qu’un ouvrage, une création. Dieu a agi de même. Il nous a créé d’abord en tant qu’être humain, simple bloc de pierre aux bords durs et acérés. Puis Il nous a choisis chacun individuellement avant de commencer à tailler ce bloc sans grâce afin de faire jaillir un jour le chef-d’oeuvre qu’Il recherche ! Dieu ne se trompe jamais. Il a déclaré que sa création était “bonne”. A-t-Il fait une erreur en vous créant ? Sûrement pas ! Mais vous êtes encore loin d’être un chef-d’oeuvre ! Voilà pourquoi Il doit vous tailler, vous affiner pour vous rendre le plus possible semblable à Son fils. Paul déclare : “Dieu qui a commencé en vous un si bon travail va le continuer jusqu'au bout...” (Philippiens 1.6). Chaque expérience, agréable ou déplaisante, chaque bénédiction, chaque épreuve sont utilisées sous le ciseau du sculpteur pour affiner le résultat final. Nous devons faire preuve de patience et d’humilité, sans regimber contre les coups de ciseau du sculpteur ; comme Jésus le déclara à Paul, sur le chemin de Damas : “C'est en vain que tu résistes, comme l'animal qui rue contre le bâton de son maître” (Actes 26.14). Faites donc confiance au divin sculpteur jusqu’au jour où le chef-d’oeuvre en devenir que vous êtes aujourd’hui sera enfin révélé aux yeux de tous !

     

     

    Vous êtes (presque) un chef-d’œuvre ! (2)

    “Il a aussi décidé d'avance de les rendre semblables à Son Fils...” Romains 8.28 

    Paul affirme dans sa lettre aux Romains : “Nous savons que toutes choses contribuent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu'Il a appelés selon Son plan. Car Dieu les a choisis d'avance ; Il a aussi décidé d'avance de les rendre semblables à son Fils...” (Romains 8.28-29). En quelques mots vous avez le résumé du plan divin vous concernant ! Parmi toutes Ses créatures Il vous a choisi d’avance : Jésus est venu mourir pour vous, Dieu a placé Son Esprit en vous, Il vous appelé à Son service, vous représentez Dieu sur cette terre et Il vous forme afin que vous ressembliez davantage à Son Fils. Vous avez donc une valeur immense à Ses yeux. Vous n’êtes pas un accident génétique, fruit du hasard ou de quelque schéma évolutif comme Satan voudait parfois vous le faire croire. Cessez donc de vous dénigrer ou de vous rabaisser. Recherchez plutôt ce qui fait votre différence : ce ou ces talents que Dieu a placés en vous avant que vous soyez à même de vous en rendre compte et qu’Il veut vous voir développer pour le bien des autres. 

    Paul ajoute : “Ainsi, Son Fils sera l'aîné d'une grande famille” (v. 29). Non seulement Il vous a choisi, mais Il vous a rendu utile et indispensable au sein de Sa grande famille, en vous accordant des qualités uniques dont Sa famille a besoin. Il vous a placé dans un moment de l’Histoire et à une place précise afin que votre influence favorise Ses plans. Dans Sa famille tout le monde a de la valeur. Soyez fier de la vôtre et ne mettez pas au rebut vos talents. Ne boudez pas dans votre coin, insatisfait des talents que Dieu vous a donnés. Au contraire, une fois que vous les avez découverts, mettez-les en valeur. Vous Lui ferez plaisir et vous éprouverez une grande satisfaction en voyant les résultats de vos efforts. Watchman Nee a écrit, dans La vie normale du Chrétien : “Je n’ai pas décidé de consacrer ma vie à devenir missionnaire ou prédicateur. Je la consacre à faire la volonté de Dieu là où je suis aujourd’hui, que ce soit à l’école, dans un bureau ou dans une cuisine, ou encore là où Il décidera, dans Sa sagesse, de m’envoyer demain.” La nature du rôle qu’Il vous appelle à jouer importe peu. Quel qu’il soit, ce rôle est vital à Ses yeux et vous L’honorez en l’assumant avec joie et reconnaissance.

     

    Bob Gass 

     

     

     

     

    « Je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut - Michée 7 : 7Il y a une récompense pour ceux qui aiment Dieu - Psaume 58 : 11 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :