• Votre vulnérabilité : force ou faiblesse ?

     

    Votre vulnérabilité : force ou faiblesse ?

     

     

    Votre vulnérabilité : force ou faiblesse ?

     

     

     

    “Mettez-vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble.” Matthieu 11.29
     

    On pense souvent que le courage, c’est n’avoir peur de rien, c’est se montrer fort et foncer...

    Savez-vous que c’est au travers de votre vulnérabilité
    que Jésus est entré dans votre cœur ?

    L’auteur américaine Brené Brown a pu dire ceci : “La vulnérabilité est notre mesure la plus précise du courage.” Quelle image avez-vous de la vulnérabilité ? Notre éducation ou la société nous donnent souvent une image faussée ou tronquée de la vulnérabilité. On la considère comme une faiblesse, une chose à laquelle on succombe parfois "malheureusement", à notre insu…

    En réalité, la vulnérabilité n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire. Savez-vous que c’est au travers de votre vulnérabilité que Jésus est entré dans votre cœur ? Lorsque nous reconnaissons notre besoin d'être pardonné, sauvé de nos péchés... C'est ce que la bible appelle la repentance. Oui, la vulnérabilité ouvre notre cœur. Elle nous met à nu. Elle nous rend sincère. Elle ôte tout ce qui pourrait bloquer la porte de notre cœur…

    N’ayez pas peur de votre vulnérabilité, surtout pas devant Dieu. Il ne l’utilisera jamais contre vous. Au contraire, il viendra doucement au fond de votre cœur, vous parler, se révéler, et combler vos besoins les plus profonds. Osez être vulnérable, aujourd’hui. Osez vous montrer tel(le) que vous êtes. Votre Père vous connaît parfaitement. Il est venu dans ce monde comme quelqu'un de doux et humble de cœur. Il ne vous veut que du bien. Jésus a dit : "Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez-vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble. Ainsi, votre vie trouvera son épanouissement dans le repos." Matthieu 11.29

    Une action pour aujourd’hui :
    Si vous vous sentez incapable de faire quelque chose de bien aujourd’hui, ne vous cachez pas derrière un sourire forcé, ni derrière une “fausse conviction” que vous cherchez à vous appliquer à vous-même (“Je vais bien, tout va bien”). Jésus, lui, vous voit vraiment et c’est lui qui vous rend capable : vous pouvez vous laisser aller à reconnaître votre vulnérabilité, cela ne le glorifiera que davantage.

     

     

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     

    « Sincères condoléances - Psaume 9 : 10Un avenir et de l'espérance - Jérémie 29 : 11 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :