• Votre refuge est en Christ

     

    Votre refuge est en Christ

     

     

     

    1. Entendez-vous le son venant du ciel

     

     

     

    Pendant le régime nazi, le ministre de la propagande d’Hitler a dit : "Si vous voulez que quelqu’un croit quelque chose, vous devez lui répéter encore et encore." Tout comme vous, je fais face à la propagande menaçante du coronavirus.

     

    Mon ami(e), ensemble, faisons preuve de bon sens :

     

    • Veillons à ne pas mépriser la réalité du danger que représente cette pandémie du coronavirus.
    • Écoutons les informations utiles sans qu’elles ne génèrent en nous de l’anxiété.
    • Prenons nos responsabilités.
    • Marchons en libérant le son du ciel, qui est la victoire de l’Amour sur la peur.

     

    La peur est une émotion naturelle conçue par Dieu qui peut parfois nous sauver la vie. Elle agit comme un dispositif de protection que notre Créateur a placé en nous. De plus, elle active tous nos systèmes de défenses physiques lorsque nous sommes confrontés à un réel danger. Cependant, vivre une vie avec une mentalité basée sur des peurs ou avec un esprit de peur n’est pas ce que Dieu veut pour nous.

     

    Mon ami(e), Son amour bannit toute crainte !

     

    Lorsque vous marchez par Son amour, les peurs ne vous dominent pas. Car "Dieu nous a donné un Esprit qui, loin de faire de nous des lâches, nous rend forts, aimants et réfléchis." (Lire 2 Timothée 1.7.)

     

    Aujourd’hui, je me tiens à vos côtés pour prier : "Seigneur, je ne suis pas un esclave de la peur, car je suis Ton enfant. Je sais qu’il n’y a pas de peur dans Ton Amour. Au contraire, l'amour parfait chasse toute peur ! Avec Toi, je suis en sécurité. Je refuse toute propagande qui engendre des peurs en moi. Oui, je prends mes responsabilités avec sagesse ; mais je choisis d’ouvrir mes oreilles spirituelles pour entendre ce que Tu as à me dire. Merci pour Ton amour. Amen."

     

     

     

     

    2. Dieu n'est jamais surpris

     

     

     

    Dieu sait toutes choses ! Il a toujours su que nos fragilités ou que nos forces les plus encourageantes ne feraient jamais le poids face aux tempêtes de la vie. Alors, avant même la fondation du monde, le Père avait décidé que le sang de Son propre Fils coulerait pour nous sauver, pour nous délivrer et pour nous protéger. Le coronavirus n’est pas une surprise pour notre Roi.

     

    Mon ami(e), rien n’échappe à Jésus-Christ. Il sait combien nous avons besoin de la puissance de Son sacrifice, de Son sang précieux.

     

    Sur ce thème, j’aime tellement écouter un chant du talentueux Matt Redman, qui s’intitule "Ton sang" (en anglais : "Nothing but the Blood of Jesus"). 

     

    Voici ce que dit la Parole de Dieu : "Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort." (Lire Apocalypse 12.11.)

     

    Durant cette saison très anxiogène, les peurs et les inquiétudes s'acharnent sur vous, sur moi, sur nous tous. Alors, gardons nos cœurs en Christ ! Devenons celles et ceux qui font confiance à la puissance que Dieu a déversée par Son sang qui a coulé.

     

    Mon ami(e), Dieu n’est jamais surpris. Il l’a prouvé en choisissant de nous offrir Son Fils. Votre refuge est en Christ ! Son Sang est plus puissant que tout, tellement plus puissant que n’importe quel virus. 

     

    Aujourd’hui, Dieu entend vos prières : "Seigneur, Ton sang a coulé pour me donner la vie en abondance et pour me permettre de vivre à l’ombre de Tes ailes. Je me réfugie dans Ta présence et je confesse qu’en Toi mon futur est beau et glorieux. Amen."

     

     

     

     

    3. Ce virus n'aura pas le dernier mot

     

     

    Vous êtes-vous déjà senti(e) perdu(e) ou dans un état de confusion étouffante ? Dans ce genre de moment, les paroles de mort, de peur et de doute sont si constantes qu’elles vous maltraitent comme si vous n’aviez que peu de valeur. Je sais ce qu’est la douleur de devoir confronter des paroles de mort et des menaces. Je sais ce que c’est que d’entendre dire : "Tu finiras par mourir, tu ne finiras pas la semaine ! Tu es fini." Je sais ce que c’est que de rester immobilisé sur un lit pendant trois longs mois.

     

    Mon ami(e), aujourd’hui, je suis vivant pour vous témoigner de cette réalité : vous pouvez ne pas laisser la maladie, les virus ou les fausses rumeurs avoir le dernier mot. Jésus seul a le dernier mot ! Il a tout accompli ! Jésus est la Parole de Dieu et je vous encourage à entendre et à dire ce qu’Il dit.

     

    Jésus aimerait vous dire ceci : "C’est pour toi, Mon enfant que J’ai porté les souffrances. Pour toi, Je Me suis chargé de tes douleurs. Je t’aime tellement ! Viens à Moi ! Tu peines sous le poids du fardeau... Viens à Moi, Je veux te donner du repos." (D’après Ésaïe 53.4 et Matthieu 11.28.)

     

    Dans cette saison particulièrement difficile, laissez ce que Dieu vous dit  briser ce que le coronavirus peut déclarer. Non ! Ce n’est pas ce virus qui aura le dernier mot. 

     

    Aujourd’hui, venez prier avec moi : "Seigneur Jésus-Christ, je suis persuadée, oui, j’en suis sûr(e), je verrai Tes bontés sur la terre des vivants. J’espère en Toi ! Ȏ Seigneur, j’espère en Toi. Je suis fortifié(e) et je prends courage en Toi ! Amen." (D’après Psaumes 27.13-14.) 

     

     

     

     

    4. Votre peur est-elle normale ?

     

     

    Il n’est pas rare de lire des histoires et des témoignages d’hommes et de femmes qui ont été protégés par leurs peurs, alors qu’ils faisaient face à un moment de danger ultime ! Ces peurs-là activent un bon système de défense et de survie chez l’être humain. 

     

    En revanche, l’esprit de peur nous paralyse et nous étouffe. Ce n’est pas du tout ce que Dieu attend de nous. En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes remplis de l’Esprit Saint. 

     

    Jésus vous a dit : "Je vous laisse la paix, Je vous donne Ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point." (Lire Jean 14.27.) 

     

    Mon ami(e), lorsqu’une peur anormale se déclenche, le niveau de peur devient vite disproportionné par rapport à la situation réelle. En effet, la peur, qui peut même n’avoir aucun rapport avec la situation, peut entraîner une crise de panique. 

     

    Avec Jésus, vous pouvez résister à la panique. Avec Jésus, vous pouvez traverser cette pandémie avec espérance et foi.

     

    N’oubliez jamais qui est le Dieu que vous servez, mon ami(e). Entendez-vous Sa voix qui vous déclare : "Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui fortifie ta droite, qui te dis : Ne crains rien, Je viens à ton secours." (Lire Ésaïe 41.13.) 

     

    Aujourd’hui, plus que jamais, je me joins à vous dans la prière : "Seigneur, je Te cherche. Éternel, je sais que Tu me réponds. Tu es Celui qui me délivre de toutes mes frayeurs. Alors, je Te remets ma vie et mon futur, et je m’attends à ce que Tu me soutiennes, car je sais que Tu ne me laisseras jamais chanceler. Amen." (Prière inspirée des Psaumes 34.4 et 55.22.)

     

    Je prie que votre journée soit remplie de Sa paix, de Sa joie et de Sa force. Je suis fier de vous.

     

     

     

     

    5. Faites l'échange qui change tout

     

     

    Ce matin encore, alors que j’écoutais les nouvelles annoncées dans les médias, j’ai très vite ressenti de l’oppression. Dans ce temps particulier et devant ces annonces dramatiques sur la pandémie, mon premier réflexe est de douter de ce que Dieu a préparé d’avance pour moi. Mais je sais que je dois absolument refuser tout ce qui ne vient pas de Dieu pour continuer à avancer.

     

    Mon ami(e), les faits sont bel et bien là. Nous sommes sous les feux nourris du coronavirus. Mais nous savons aussi que notre Dieu est présent pour nous soutenir et pour nous protéger.

     

    Comment faire pour ne pas être submergé(e) par la peur ? Je vous encourage à méditer activement sur le fait que : 

     

    1.    Dieu vous a créé(e) à partir de Son Amour.

     

    2.    Dieu a un plan parfait pour votre vie.

     

    3.    Dieu veut que vous vous soumettiez à Son amour, à Sa volonté. 

     

    4.    Dieu a placé Son Esprit en vous pour Se manifester au travers de vous.

     

    5.    Dieu est tout-puissant et Il vous garantit l’accès à Sa force.

     

    6.    Dieu veut que vous remplaciez la peur et l’anxiété par la crainte de Dieu. 

     

    Avoir la crainte de Dieu ne signifie pas avoir peur de Dieu, mais cela signifie que vous et moi avons le désir ardent et constant de Lui plaire. Oui, craindre Dieu vous poussera à avoir du dégoût envers tout ce qui déplaît à Dieu. Cette crainte de Dieu vous protège. 

     

    Aujourd’hui, faites un échange qui change tout. Échangez la peur qui vous vide de toute espérance contre la crainte de Dieu qui vous remplit de sagesse, de force et de discernement ! Mon ami(e), confessez avec foi : "Oh ! Combien Ta bonté est grande ! Tu la tiens en réserve pour ceux qui Te craignent, Tu la témoignes à ceux qui cherchent refuge en Toi face aux hommes ! Et face au coronavirus." (Voir Psaumes 31.20.) 

     

     

     

     

    6. Dites oui au rendez-vous divin !

     

     

    Je ne peux oublier cette saison de ma vie, durant laquelle je suis resté alité pendant près de trois mois. En fait, je pensais que ma vie était terminée. Ce burn-out avait affecté ma vie et mon âme avec une puissance inouïe. Mais Jésus n’abandonne jamais personne ! Il est venu me chercher et Il m’a retiré du désespoir dans lequel j’étais plongé.

     

    Mon ami(e), Dieu aime visiter et révéler Ses intentions à celui ou à celle qui, par choix ou par la force des choses, est prêt(e) à L’entendre et Lui obéir.

     

    Voici comment Il s’est révélé à Paul : "La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul et dit : Prends courage, Paul, de même que tu as rendu témoignage de ce qui Me concerne à Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome." (Lire Actes 23.11.) 

     

    Mon ami(e), dans cette saison où tout doit quasiment s’arrêter, prenez le temps de considérer que : 

     

    • Jésus est à vos côtés : Il traverse les murs présents dans nos cœurs.
    • Jésus vous rappelle qu’Il sait qui vous êtes : Son témoin. 
    • Jésus vous révèle Son plan et Ses intentions : vous avez une mission.

     

    Tout comme Paul ne pouvait pas sortir de sa prison, nous sommes également consignés à résidence, confinés. Mais, il vous incombe la responsabilité de saisir cette opportunité pour passer du temps avec Jésus. Alors, ouvrez les yeux de votre cœur à tout ce qu’Il veut vous dire. 

     

    Aujourd’hui, dites oui au rendez-vous que Dieu vous donne. Jésus vous dit : "Voici, Je me tiens à la porte, et Je frappe. Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre la porte, J'entrerai chez lui, Je souperai avec lui, et lui avec Moi." (Lire Apocalypse 3.20.) Jésus vous attend et Il vous dit : "Arrête et sache que Je suis Dieu." Percevez votre confinement du moment comme étant une opportunité divine et non une prison pour votre âme.

     

    Je suis tellement fier de vous.

     

    Je vous aime de l’amour de Dieu.

     

     

     

     

    7. Comment conjuguer la puissance et la sagesse ?

     

     

    La crise du coronavirus, comme toute crise, engendre de très nombreuses discussions et nombreux débats. Certains ont dit que le fait d’accepter les règles de confinement est un manque de foi. Ils ont prôné que, par la puissance de Dieu, nous ne serons jamais atteints ! D’autres, au contraire, ont déclaré que c’est par la sagesse et non par peur que nous avons dû accepter de ne plus nous faire la bise, ni de nous serrer la main... 

     

    Mon ami, l’Amour de Dieu nous permet de conjuguer la puissance et la sagesse. 

     

    Christ est la manifestation de l’Amour du Père. L’apôtre Paul nous l’explique ainsi : "Mais pour ceux que Dieu appelle, Juifs et non-Juifs, le Christ est la puissance et la sagesse de Dieu." (Lire 1 Corinthiens 1.24.) 

     

    En tant que disciples du Christ, n’oublions pas que : 

     

    • Notre Dieu est un refuge, une force et une aide très présente en temps de problème. (Psaumes 46.1). 
    • Nous intercédons pour tous les malades et leur famille. 
    • Nous devons prier pour la sagesse, l’orientation et la protection de notre gouvernement.
    • Nous devons prendre les précautions nécessaires et écouter les experts médicaux pour ne mettre personne en danger. 
    • Il nous faut rester informés, sensibles et sages dans la façon dont nous abordons cette pandémie.

     

    Aujourd’hui, choisissons de marcher par l’Amour du Christ qui nous rend capable de conjuguer Sa puissance et Sa sagesse. La puissante prière agissante du juste est efficace, et ce même à distance. La sagesse donne du sens à l’Amour, elle le rend audible et édifiant en toute saison ! Souvenons-nous de toujours aimer notre prochain comme nous-même (Marc 12.31) et de faire pour les autres ce que nous voudrions qu’ils fassent pour nous  (Luc 6.31). 

     

    Je suis avec vous dans la prière, chaque jour, mon ami(e).

     

    Merci d'exister.

     

     

     

    Bruno Picard
    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Je cours vers le but - Philippiens 3 : 14Inimaginable »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :