• Se consumer

     

    Se consumer

     

     

    Se consumer

     

     

     

     

    Lecture proposée : Psaume 32 

     

    Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée. V. 3 

     

    Dans son livre intitulé The Call (L’appel), Os Guinness décrit un instant où Winston Churchill, en visite chez des amis dans le sud de la France, s’est assis près du foyer pour se réchauffer par une soirée froide. Le regard fixé sur les flammes, l’ancien premier ministre a vu des bûches de pin « crépiter, siffler et cracher des étincelles en se consumant. Soudain, de sa voix bien connue, il a grommelé : “Je sais pourquoi les bûches crachent. Je sais ce que c’est que de se consumer.” »

     

    Difficultés, désespoir, dangers, détresse et conséquences de nos propres fautes peuvent nous donner à tous l’impression de nous consumer. Il y a des situations qui nous volent notre joie et notre paix. Subissant le contrecoup dévastateur de ses choix impies, David a écrit : « Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée […] ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été » (PS 32.3,4). 

     

    Père céleste, donne-moi aujourd'hui la force de supporter mes difficultés

     

    En ces temps pénibles, vers qui se tourner pour obtenir de l’aide ou de l’espoir ? En réponse à cette question, Paul, dont le ministère était chargé de fardeaux et d’épreuves, a écrit : « Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité ; dans la détresse, mais non dans le désespoir ; persécutés, mais non abandonnés ; abattus, mais non perdus » (2 CO 4.8,9). 

     

    C’est que, quand nous nous reposons en Jésus, le bon Berger restaure notre âme (PS 23.3) et affermit nos pas. Il promet d’ailleurs de cheminer avec nous jusqu’à la fin (HÉ 13.5).  

     

     

     

    Durant les périodes éprouvantes, Dieu restaure notre âme.

     

     

    Bill Crowder
    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    « Garde ton coeur plus que toute autre chose - Proverbes 4 : 23L'amour, c'est comme un papillon »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :