• Regarder vers le ciel

     

    Regarder vers le ciel

     

     

    Regarder vers le ciel

     

     

     

    « Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter… Telle sera ta postérité. » (Genèse 15.5).

    Alors qu’Abraham reproche à Dieu de ne pas lui avoir donné de postérité (verset 3), Dieu l’invite à ne pas regarder à l’impossibilité physique d’avoir des enfants (impossibilité due autant à l’âge de Sara – quatre-vingt-dix ans – qu’à l’âge d’Abraham – cent ans -), mais à regarder vers le ciel !
    Pas très réaliste comme conseil, me direz-vous ! En effet, mais c’est le conseil de Dieu !

    Il est des situations dans la vie où la réalité des choses nous renvoie un message désespérant. Les mots qui nous viennent à l’esprit, lorsque nous regardons aux montagnes de difficultés, sont : « Il n’y a pas d’issue, il n’y a rien à faire, c’est sans espoir… » Peut-être est-ce votre situation en ce moment !
    Vous êtes comme les Israélites devant la mer rouge ! Le désert à droite et à gauche, l’ennemi qui arrive par l’arrière et la mer infranchissable devant vous ! Il n’y a pas d’issue ! Mais la Parole de Dieu est envoyée à ce peuple terrorisé : « Regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour. » (Exode 14.13) Regarder vers le ciel, c’est regarder à Dieu et compter sur son intervention !

    Nous retrouvons cette situation où l’impossible humain devient une opportunité pour Dieu dans le récit de la multiplication des pains. Il était impossible de nourrir une foule immense de cinq mille hommes avec seulement cinq pains et deux poissons. Mais il est écrit : « Jésus levant les yeux au ciel, rendit grâce… Tous mangèrent et furent rassasiés. » (Marc 6.41/42). Jésus a regardé vers le ciel, il a prié, et l’impossible est devenu possible !
    De même, devant le tombeau de Lazare, Jésus pria en levant les yeux en haut (Jean 11.41), et Lazare sortit vivant du tombeau !
    Regarder vers le ciel, c’est s’attendre au miracle.

    La Bible nous rapporte encore l’histoire de ce grand monarque nommé Nébucadnetsar qui plongé dans la folie a levé les yeux vers le ciel : « Je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint. J’ai béni le Très Haut, j’ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste de génération en génération. » (Daniel 4.34). Voilà diverses situations désespérées, mentionnées dans la Bible, où la solution est venue d’en haut, du père des lumières, celui qui dit et la chose arrive.

    Un conseil pour ce jour :
    Trouvez dans ces exemples la voie à suivre. Priez en tournant vos regards vers le Seigneur, levez vos yeux au-delà de vos difficultés, ne laissez pas le contexte difficile dans lequel vous êtes, engloutir votre espoir ; regardez vers le ciel, et attendez-vous au miracle de Dieu.

     

     

     

    Paul Calzada
    (Source : lueursdumatin.fr)

     

     

    Regarder vers le ciel

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    « Grâce et paix - 1 Pierre 1 : 2Les tentations sont-elles inutiles (1 et 2) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :