•  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dieu peut vous libérer de la prison de votre passé

     

     

     

    Dieu peut vous libérer de la prison de votre passé

     

     

     

    « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4.18-19

     

    J’ai été abusée dans mon passé et élevée dans une famille comportant de nombreux dysfonctionnements.

     

    Mon enfance a été marquée par la peur et le tourment. En tant que jeune adulte essayant de vivre pour Christ et d’avoir un style de vie chrétien, je croyais que mon avenir porterait toujours les marques de mon passé. Je me disais: « Comment une personne ayant vécu ce que j’ai vécu pourrait-elle un jour aller réellement bien? C’est impossible !  »

     

    Mais Jésus a dit : « L’Esprit du Seigneur est sur moi… Il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance… » Jésus est venu pour ouvrir les portes des prisons et libérer les captifs. Je n’ai pu faire aucun progrès jusqu’à ce que je réalise que Dieu voulait me libérer de la prison de mon passé. Je devais croire que ni mon passé, ni mon présent ne détermineraient mon avenir à moins que je les laisse en faire ainsi. J’ai dû permettre à Dieu de me libérer miraculeusement.

     

    Peut-être avez-vous un passé douloureux qui continue d’affecter votre présent de manière négative et décourageante. Mais je peux pleinement vous affirmer que votre avenir n’est pas déterminé par votre passé ou votre présent ! Laissez Dieu briser les chaînes de votre passé.

     

    Ma prière pour aujourd’hui : Seigneur, je crois que Tu es plus puissant que mon passé. Je reçois la liberté que Tu me donnes. Mon passé ne va pas déterminer mon avenir.

     

     

    Joyce Meyer

     

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Effacées

     

     

     

    Effacées

     

     

     

     

    Lecture proposée : Ésaïe 43.25 ; 44.21-23 

     

    J’efface tes transgressions comme un nuage, et tes péchés comme une nuée ; reviens à moi, car je t’ai racheté. Ésaïe 44.22 

     

    En 1770, quand il a inventé la gomme à effacer, l’ingénieur britannique Edward Nairne tendait la main pour prendre de la mie de pain, car c’est ce que l’on utilisait à cette époque pour effacer des marques sur du papier. Saisissant par erreur un morceau de caoutchouc latex, Nairne a découvert qu’il lui permettait d’effacer son erreur, laissant des « miettes » de caoutchouc faciles à éliminer du revers de la main.

     

    Or, nos pires erreurs peuvent elles aussi être effacées. C’est le Seigneur – le pain de vie – qui les efface au moyen de sa propre vie et nous promet de ne plus jamais s’en souvenir : « C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés » (ÉS 43.25).

     

    Seigneur, efface mes vieux péchés et échange mon passé contre une nouvelle vie en toi

     

    Cela peut sembler être une solution remarquable – et imméritée. Beaucoup de gens ont du mal à croire que Dieu puisse effacer leurs péchés « comme la rosée qui bientôt se dissipe » (OS 13.3). Est-ce que Dieu, qui sait tout, les oublie si facilement ?

     

    C’est précisément ce qu’il fait lorsque nous acceptons Jésus comme notre Sauveur. Choisissant de nous pardonner nos péchés et de ne plus se les rappeler, notre Père céleste nous en libère afin que nous puissions aller de l’avant et le servir maintenant et pour toujours.

     

    Oui, il se peut que des conséquences subsistent. Reste que Dieu efface le péché en soi et nous invite à revenir à lui pour obtenir une nouvelle vie pure. Il n’existe aucune meilleure solution à nos péchés.

     

     

    Christ nous pardonne nos péchés et les efface.

     

     

    Patricia Raybon

    (Source : Notre Pain Quotidien)

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ronde Versets du coeur 206

     

    Ronde Versets du coeur 206

     

    Ronde Versets du coeur 206

     

    Ronde Versets du coeur 206

     

    Ronde Versets du coeur 206

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Fêtez vos progrès

     

     

     

    Fêtez vos progrès

     

     

     

     

     

    « Soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence » Ro 12.2 

     

    Le changement durable n’est pas causé par les efforts humains, la frustration, le dégoût de soi, la culpabilité, ou le fait de combattre ses erreurs. Il vient du renouvellement quotidien de l’intelligence par la Parole de Dieu. Si vous lisez régulièrement la Bible, votre spiritualité grandira. Si vous êtes d’accord avec Dieu et croyez ce qu’il dit dans sa Parole, vous changez peu à peu. C’est comme ça. Vous commencez à penser, parler et agir autrement. Mais il vous faut être patient(e) car c’est un processus de longue haleine. Il vous faut apprendre à jouir de chaque étape de cette transformation.

     

    Nous sommes nombreux à donner l’impression de marcher sur une corde raide au lieu d’emprunter un chemin paisible. Apprécions au contraire chaque pas fait dans la bonne direction ! Ne gâchez pas l’instant présent en cherchant à vous ruer vers le futur. Jésus a dit : « À chaque jour suffit sa peine » (Mt 6.34). Pensezvous qu’un problème vous empêche de trouver le bonheur ? Vous luttez contre quoi ? L’anorexie ? La boulimie ? La rancune ? L’angoisse ? Vous vous dites sans doute que tout irait bien si vous pouviez tout contrôler.

     

    Tout comme Israël a conquis la Terre Promise ville après ville, vous viendrez à bout de vos défauts jour après jour. Paul a dit : « Pourvu que j’accomplisse avec joie ma course » (Ac 20.24). Paul voulait devenir tout ce que Dieu l’avait appelé à être mais il désirait apprécier chaque étape du voyage. Alors au lieu de vous décourager parce que vous êtes loin du but, apprenez à fêter chaque nouveau pas vers lui.

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    La peur versus la foi

     

     

     

    La peur versus la foi

     

     

     

    « Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. » 2 Timothée 1.7

     

    Satan essaie chaque jour de faire peser sur nos vies une crainte qui nous affaiblit. Son objectif est de nous empêcher de vivre avec la puissance, l’amour et l’intelligence que Dieu veut que nous ayons.

     

    Parfois, nous pensons que la crainte est une émotion, mais c’est en réalité un esprit. En fait, la peur est un des outils privilégiés que Satan se plait à utiliser, particulièrement contre les chrétiens. Mais Jésus a dit : « Tout est possible à celui qui croit ! » (Marc 9.23). Et ce que l’ennemi redoute le plus c’est un chrétien en feu, qui n’a pas peur et dont la vie est fondée sur la Bible ! Il a été dit que la crainte est le contraire de la foi, et c’est vrai.

     

    Nous ne pouvons pas vivre dans la foi et en même temps avoir peur. La crainte nous paralyse et nous empêche de recevoir les promesses de Dieu. Elle nous empêche de nous démarquer pour obéir à ce que Dieu nous a appelés à faire. La crainte doit être confrontée directement à la puissance de la foi. Nous devons proclamer la Parole de Dieu et ordonner à la peur de partir. La prochaine fois que la peur frappera à votre porte, envoyez la foi lui répondre.

     

    Ma prière pour aujourd’hui : Mon Dieu, avertis-moi lorsque je me trouve face à la peur. Je sais qu’avec ton aide, je pourrais à chaque fois répondre avec la puissance de la foi et la chasser

     

     

    Joyce Meyer

     

     

    La peur versus la foi

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Luttez conter la déception

     

     

    Luttez conter la déception

     

     

    “Je dis à Dieu, mon roc : pourquoi m'as-tu oublié ? Pourquoi dois-je marcher, l'air sombre, sous l'oppression de l'ennemi?” Ps 42.10

    Si vous voulez éviter l’amertume et la rancune, vous devez apprendre à gérer les déceptions que la vie vous fera connaître. Toutes sortes de personnes vous décevront. Personne n’est parfait. Même ceux en qui vous avez confiance risquent un jour de vous décevoir, même sans le vouloir. Votre église ou toute autre organisation peuvent vous décevoir. Peut-être attendiez-vous davantage de votre famille spirituelle ou de votre pasteur. Les circonstances mêmes vous décevront. Vous avez travaillé dur pour former votre avenir et celui de votre famille et soudain un événement change tout. Vous trouvez alors difficile de gérer la transition. Parfois vous vous sentirez déçu par vous-même ! Vous aviez placé la barre trop haut et vous vous rendez compte que vous n’accomplirez pas ce que vous espériez.

     

    Comment lutter contre la déception, sous quelle forme qu’elle apparaisse ?

    1- Acceptez d’abord l’évidence que personne n’est parfait et que tout peut changer d’un moment à l’autre. Reconnaissez que vous n’êtes pas une exception et que vous aussi pouvez décevoir vos proches et vos meilleurs amis.

    2- Engagez-vous à pardonner et à vous débarrasser de toute amertume. Vivre en paix avec les autres, satisfait de son sort, exige de pardonner sans cesse, sans garder rancune à qui que ce soit.

    3- Oubliez le passé et foncez vers l’avenir, comme Paul le préconisait (Ph 3. 13).

    4- Abandonnez tout entre les mains de Dieu. Lui seul comprend toute situation. Il sait où vous êtes, Il sait ce qui s’est passé, comment les autres se sont comportés avec vous et les raisons de vos déceptions. Sachez que votre attitude déterminera votre victoire. Le choix de vous laisser abattre ou de lutter appartient à vous seul. Vous ne pouvez contrôler les autres ni les circonstances, mais vous pouvez contrôler votre attitude !

     

     

    Bob Gass

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il est un refuge - Nahum 1 : 7

     

    Il est un refuge - Nahum 1 : 7

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le facteur Dieu au travail

     

     

     

    Le facteur Dieu au travail

     

     

     

     

    « Nous sommes ouvriers avec Dieu » 1Co 3.9 

     

    Le facteur Dieu est votre meilleur atout sur votre lieu de travail. Paul écrit : « Nous sommes ouvriers avec Dieu ». Imaginez la puissance contenue dans ces mots.

     

    Un chirurgien dans un grand hôpital avait pris l’habitude de s’isoler pendant quelques minutes avant chaque opération. Comme sa réputation était grande, un de ses jeunes collaborateurs se demande si la réussite de son éminent patron a quelque chose à voir avec ce rituel. Il pose la question au chirurgien qui répond : « Oui. Avant chaque opération je demande au Grand Médecin de guider mes mains au travail. Il m’est arrivé de ne plus savoir comment poursuivre une intervention, et c’est là que la puissance est venue me permettre de continuer, une force que je savais venir de Dieu. Hors de question que j’effectue une opération sans demander son aide. »

     

    Très rapidement les propos du chirurgien font le tour de l’hôpital, puis du pays. Un jour, un père vient amener sa fille aux urgences, exigeant que le seul docteur qui aura le droit de la toucher sera « celui qui travaille avec Dieu ». La Bible dit : « Confietoi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ton intelligence ; reconnaisle dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers » (Pr 3.5–6).

     

    Notez bien : on peut se servir de son intelligence mais on doit s’appuyer sur Dieu. « Reconnaisle dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers ». Si vous voulez réussir au travail, voilà la bonne formule pour y arriver.

     

     

    Bob Gass

     

    Le facteur Dieu au travail

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Luttez-vous avec Dieu ?

     

     

     

    Luttez-vous avec Dieu ?

     

     

     

    “Jacob resta seul. Alors un homme se battit avec lui jusqu'au lever de l'aurore.” Gn 32. 25

    Lorsque Dieu décide de traiter un problème ou un défaut en vous, Il commence par vous isoler. Jacob demeura seul. Aucun invité ne vous accompagnera dans la salle d’opération divine, ni femme, ni enfants, ni amis. Tout le monde doit sortir.

    Abraham, Moïse, Gédéon, tous ont eu un moment important dans leur vie, seul à seul avec Dieu.

    Remarquez que tout débute par une lutte. D’autres auraient discuté avec vous, auraient essayé de vous convaincre avant d’abandonner, mais Dieu n’abandonne pas. Il luttera avec vous jusqu’à ce que... Il lutta avec Jacob jusqu’à ce que celui-ci accepte de devenir Israël, jusqu’au moment où Jacob l’imposteur devint Israël, le prince avec Dieu, où il se mit à marcher différemment, preuve qu’il avait été touché par Dieu.

    De le même manière Il ne va pas vous laisser continuer votre route avec le fardeau de toutes ces petites choses sur lesquelles Il a passé outre jusqu’à aujourd’hui. Le temps presse maintenant. Il luttera avec vous pour vous faire comprendre que vous devez cesser de gâcher votre vie, qu’il est temps de changer vos attitudes, vos habitudes et votre mode de pensée.

    Il vous fera toucher du doigt toutes les bénédictions qu’Il vous a déjà accordées et pour lesquelles vous n’avez pas montré de reconnaissance. Il luttera pour vous amener à vous engager totalement pour Lui. Vous avez peut-être changé dix fois de métier ou d’église. Quand allez-vous Le laisser vous planter dans un sol fertile où vous porterez du fruit ?

    N’essayez pas le Lui échapper, même si la lutte s’éternise. Restez dans Sa présence, jusqu’à ce qu’Il vous ait transformé.

    Rassurez-vous, Il ne lutte pas avec vous pour vous punir. Vous êtes à l’endroit précis où Il veut traiter avec vous. La joie de se savoir dans Sa présence éclipsera les douleurs de la lutte. Et vous saurez qu’Il va vous mettre sur le bon chemin : “vous m'invoquerez, et vous pourrez partir ; vous me prierez, et Je vous entendrai” (Jr 29. 12).

     

    Bob Gass

     

     

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires