• Petites béatitudes pour notre temps

     

    Petites béatitudes pour notre temps

     

    Petites béatitudes pour notre temps

     

     

    Bienheureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes :

    ils n'ont pas fini de s'amuser. 

    Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d'une taupinière :

    il leur sera épargné bien des tracas.

    Bienheureux ceux qui sont capables de se reposer et de dormir sans chercher d'excuses :

    ils deviendront sages.

    Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter :

    ils en apprendront, des choses nouvelles !

    Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux :

    ils seront appréciés de leur entourage.

    Bienheureux êtes-vous si vous savez regarder sérieusement les petites choses et paisiblement les choses sérieuses :

    vous irez loin dans la vie.

    Bienheureux êtes-vous si vous savez admirer un sourire et oublier une grimace :

    votre route sera ensoleillée.

    Bienheureux êtes-vous si vous êtes capables de toujours interpréter avec bienveillance les attitudes d'autrui même si les apparences sont contraires :

    vous passerez pour des naïfs, mais la charité est à ce prix.

    Bienheureux ceux qui pensent avant d'agir et qui prient avant de penser :

    ils éviteront bien des bêtises.

    Bienheureux ceux qui sont attentifs à l'appel des autres, sans toutefois se sentir indispensables :

    ils seront semeurs de joie !

    Bienheureux ceux qui savent faire éclore un sourire là où la parole ne passe pas :

    ils éviteront bien des malentendus.

    Bienheureux ceux qui s'abstiennent de juger :

    car leur propre regard prendra la douceur du miel.

    Bienheureux êtes-vous si vous savez vous taire et sourire même lorsqu'on vous coupe la parole, lorsqu'on vous contredit ou qu'on vous marche sur les pieds :

    l’Évangile commence à pénétrer en votre cœur.

    Bienheureux surtout vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez :

    vous avez trouvé la vraie lumière, vous avez trouvé la véritable sagesse.

     

     

    d'après Joseph Folliet 

     

     

     

     

     

    « L'Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien - Psaume 23 : 1-2Les récompenses de la patience »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :