• Ne vous inquiétez de rien (t.h.)

     

    Ne vous inquiétez de rien

     

    Ne vous inquiétez de rien

     

     

    Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous. 1 Pierre 5.7

     

    … mais en toute chose, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des remerciements. Les soucis sont inutiles. Ils n’aident pas à trouver une solution à nos problèmes. Ils font du tort à notre corps et à notre âme et nuisent à notre témoignage. Ils font, en outre, souffrir notre entourage. Si nous avons confié notre vie entière au Seigneur, pourquoi ne pas lui confier nos petites comme nos grandes craintes, pour qu’il nous secoure ?

     

    On raconte qu’un conducteur de camionnette dépasse une dame sur la route, portant un lourd sac sur le dos. Il l’invite à monter à l’arrière de sa voiture. Un peu plus loin, il se rend compte qu’elle ne s’est pas déchargée de son fardeau.

    « C’est déjà assez gentil de votre part de me porter, dit-elle, je ne veux pas abuser de votre bonté en vous faisant porter aussi mon sac ».

     

    Certains pensent que renoncer à l’inquiétude et à la crainte est facultatif. En fait, se tourmenter, c’est désobéir aux ordres des Ecritures, c’est donc un péché. Si nous ressemblons à cette femme, demandons-en pardon au Seigneur et abandonnons-lui tous nos soucis.

    Pouvons-nous prendre cette décision aujourd’hui, au nom de Jésus, de faire confiance, en toute circonstance, à notre tendre Père céleste et de refuser de nous faire des soucis ?

     

    Jésus en sera glorifié !

     

     

    Théophile Hammann

    (Source : Méditations quotidiennes).

     

     

     

    « Le bonheurToutes ses ordonnances sont véritables - Psaume 111 : 7 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :