• Mon Dieu ne s'occupe plus de moi

     

    Mon Dieu ne s'occupe plus de moi

     

     

    Mon Dieu ne s’occupe plus de moi…

     

     

     

    Mon Dieu ne s’occupe plus de moi … Où es-tu Dieu ? Où te trouves-tu ?  Ne vois-tu pas ce que je vis ? N’entends-tu pas ? 

     

    « Sion disait : « Le SEIGNEUR m’a abandonnée, mon maître m’a oubliée. Mais le SEIGNEUR répond :  « Est-ce qu’une femme oublie le bébé qu’elle allaite ? Est-ce qu’elle cesse de montrer sa tendresse à l’enfant qu’elle a porté ? Même si elle l’oubliait, moi je ne t’oublierai jamais. Vois, j’ai écrit ton nom sur la paume de mes mains. Je pense sans arrêt à tes murs de défense » 

     

     Esaie 49/14-17 

     

    Comme Sion, tu te dis peut être :  «  Dieu m’a oublié, Il ne s’occupe plus de moi, Il m’a laissé tomber, Il ne peut rien faire pour moi, ma situation est trop compliquée pour Lui. Est-ce qu’Il est toujours au contrôle et maître de la situation, maître de tout l’univers, Il ne répond même pas à mes prières, etc… ?  » 

     

    D’autres, des prophètes, des hommes, des femmes que Dieu avaient choisis, sont passés par de telles détresses, de telles épreuves et ont formulé, confessé aussi de telles paroles accompagnées d’un flot d’incompréhension, d’injustice et de questionnement !

     

    La Bible nous parle sans ambiguïté de ces personnes de la même nature que nous, avec leurs doutes, leur incrédulité, leur manque de foi, leur colère et leurs limites. Je n’ai pas cette intention de défendre la cause de Dieu car Il est Souverain, Grand, Tout Puissant pour se défendre Lui-même et combien mieux que moi. Je parle par expérience. Dieu n’est pas ainsi et tu te trompes fortement. C’est mal Le connaître, c’est aussi ne pas vivre en intimité avec Lui que de prononcer et formuler de telles choses sur Lui !

     

    Oh ! Combien je voudrais marteler, sans cesse,  à tes oreilles,  à ton cœur, quitte à t’empêcher de dormir,  Dieu n’a pas cette essence-là ! Oui, Dieu contrôle parfaitement la situation, chaque caillou sur ton chemin à franchir. Il connaît chaque limite que tu puisses atteindre dans ta vie. Petit à petit, pas après pas, Il te fais gravir ce rocher que tu ne puisses atteindre en te donnant Sa Force, les ressources nécessaires dont tu as besoins pour sortir et repousser encore plus loin tes propres limites,  sauter d’autres obstacles encore plus haut … 

     

    Oui, étonné et émerveillé tu seras, en regardant en arrière pour te propulser en avant, courir encore plus vite et passer d’autres relais … pour aller encore plus loin et plus haut, plus profondément ancré dans ta relation et ton service avec Jésus. Tu  as confié à Dieu toute ta vie et Il a pris avec toi un sérieux et fidèle engagement, celui d’être toujours présent à tes côtés, même si tu es infidèle, même si tes pensées «  galopent et vagabondent », même si la tempête est violente, même si l’orage gronde à fréquence régulière ou sans arrêt …  Heureusement, des accalmies sont programmées sur ce chemin pour reprendre ton souffle,  respirer une grande bouffée d’oxygène et repartir vers une autre destination complémentaire à celle laissée et apprise …

     

    Dieu contrôle chaque élément de ta vie. Il permet certaines choses. Il garde sa liberté de parole, dire oui, dire non ou attend, ce n’est pas le moment. Dieu s’est engagé avec toi et Il s’est consacré à toi, en donnant Jésus, Son Fils Unique pour toi, c’est toute la base de Son Amour pour toi. Même, Il t’a pris en charge avant même la création du monde et Il te conduit jusqu’au port désiré, la vie éternelle. Il t’a choisi spécialement pour accomplir une œuvre de qualité. 

     

    Dieu prend ta défense, Il est ton avocat. Il sait Tout de toi. Il connaît tes pensées, tes attitudes, tes comportements, ta personnalité. C’est Lui qui t’a créé et Il sait de quoi tu es fait ! Tu es une personne spéciale et unique « tiré en un seul exemplaire ».  Dieu a commencé Son Œuvre en toi, Il la poursuit sans relâche, sans abandonner. Il sait tout ton potentiel et Il croit en toi, aux capacités qu’Il a déposées en toi ! Tout de toi l’intéresse. Il se préoccupe de toi dans la simplicité de chaque détail de ta vie. 

     

    Je peux te comprendre aussi devant tant et tant de détresses, face à tant d’épreuves ! J’entends tes questions : Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? Je n’en peux plus ! C’est trop dur ! Mais où est Dieu ? Mon Dieu ne s’occupe plus de moi … Où es-tu ? Où te-trouves-tu ?  Ne vois-tu pas ce que je vis ? N’entends-tu pas ?

     

    Dieu est poli. Quand tu Lui poses une question, quand tu Lui demandes quelque chose, quand tu partages avec Lui, Il t’entend, t’écoute attentivement et Il te répond toujours ! N’en doute jamais. Dieu est Ce Gentleman par excellence vis à vis de toi. 

     

    Job en est un exemple. Il a vécu aussi des temps durs, des temps de difficultés où il avait perdu la trace de Dieu et dans sa souffrance, il se laissait aller à des reproches à l’encontre de Dieu. Daniel, Elie, Isaac et bien d’autres sont des exemples pour nous. Leurs expériences, leurs réactions, nous enseignent face aux difficultés de la vie.

     

    Oui, dans nos douleurs, nos souffrances, extrêmes, Dieu comprend nos paroles, nos langages négatifs à son égard, même notre colère, même nos reproches. Lui détient toute compréhension et toute la vision des choses passées, présentes et à venir. Nous, non ! Nous ne comprenons que partiellement et à quantité réduite. Nous sommes limités dans notre intelligence et dans notre humanité. Notre confiance sans limite à Dieu doit se mettre en action pour voir au-delà, les choses invisibles à l’œil nu et visible avec les yeux de notre foi. Nous passons tous « à la moulinette »  de Dieu afin que nous devenions ce rocher inébranlable, solide et sûr pour aider les autres et refléter la Gloire de Dieu dans nos vies. Nous portons Son Trésor dans nos vies pour qu’Il soit vu, touché, goûté et senti ! 

     

    « … Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance extraordinaire soit attribuée à Dieu et non à nous. Nous sommes pressés de toutes parts, mais non écrasés ; inquiets, mais non désespérés ; persécutés, mais non abandonnés ; abattus, mais non anéantis. Nous portons toujours avec nous dans notre corps l’agonie du Seigneur Jésus afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps … »  2 Corinthiens 4/5-10 

     

    Sache que Dieu est en train de tailler et peaufiner un beau et unique diamant de ta vie pour qu’il brille de toutes Ses Splendeurs éclatantes pour Sa Gloire. 

     

    Souviens-toi des prières que tu lui as adressées pour lui ressembler, pour être ce disciple, ce témoin de vie, de bénédictions. Il répond à tes prières et le chemin est parfois rude, rugueux, rocailleux.

     

    Une rivière, un torrent transportent toutes sortes de cailloux, de pierres. Lors de chaque contact, ces matériaux s’entrechoquent, se frottent les uns aux autres pour être aiguisés, polis, adoucis. Parfois, ils s’emboîtent les uns dans les autres pour former un bel assemblage. Chaque face, chaque extrémité sont travaillées, roulées au contact de l’eau, de son débit, des diverses saisons au cours de l’année. Il en est de même de notre vie avec Dieu. Cette multitude de gros et petits cailloux sur notre chemin nous apprennent, nous blessent et laissent des traces, des cicatrices. Comme Pierre, réjouissons-nous, au contraire de la part que nous avons de participer aux souffrances et aux marques de Jésus.

     

    « Amis très chers, vous êtes dans le feu de la souffrance. Ne soyez pas surpris, ce n’est pas étonnant ! Ce feu va montrer ce que vous valez. Si vraiment vous participez aux souffrances du Christ, soyez joyeux. Alors, quand vous verrez sa gloire, vous serez également heureux et pleins de joie. Si on vous insulte parce que vous êtes disciples du Christ, quel bonheur pour vous ! L’Esprit de Dieu, l’Esprit glorieux est sur vous !  … » 1 Pierre 4/12-19 

     

    Regarde toujours vers la direction où Jésus t’entraîne pour être, devenir ce diamant, ce joyau, cette pierre précieuse et produire en abondance ce fruit de l’Esprit pour Sa Gloire ! 

     

    Par ces versets, Dieu te lance ce cri d’amour. Il ne cessera jamais de te dire et de te prouver son amour pour toi. 

     

    «  Vois, j’ai écrit ton nom, il est gravé à tout jamais sur la paume de Mes Mains. Je pense sans arrêt à toi, à tes murs de défense » Esaie 49/16 

     

    « Mets ta confiance dans le SEIGNEUR, fais ce qui est bien. Alors tu resteras dans le pays en toute sécurité. Trouve ta joie dans le SEIGNEUR, il te donnera ce que ton cœur désire. Confie ta vie au SEIGNEUR, aie confiance en lui et il agira. Il fera paraître ton innocence comme la lumière du matin, et ta juste cause comme le soleil de midi. » Psaume 37/3-6 

     

    Geneviève  A. 

     

     

    (Source : sosreconfort.com)

     

     

    « Ronde Versets du coeur 21J'espère en sa parole - Psaume 130 : 5 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :