• Malgré tout… tu restes le choix de Dieu

     

    Malgré tout… tu restes le choix de Dieu

     

     

    Malgré tout… tu restes le choix de Dieu

     

     

     

     

    Tout va mal, rien ne se passe comme tu souhaites.

    Tu perds tout ce qui te tient à cœur, et tu ne vois aucune accalmie à ta douleur.

    Tu ne sais même plus comment prier, car tu estimes avoir tout essayé.

    Tu te sens vide, et en lisant ces quelques mots tu dois te dire : «cette personne ne comprend pas, Cette personne ne sait pas, et n’a pas idée de par où je passe depuis hier, et aujourd’hui…et peut être demain..

    Peut être ! Je ne sais pas quelle est ta douleur, je ne sais pas quelle est ta peine, peut être…

    Je ne sais pas comment tu fais pour joindre les deux bouts, pour arriver à la fin du mois, pour nourrir tes enfants, pour tenir debout, pour ne pas montrer ta tristesse au milieu de ce désert qui n’en finit pas.

    Je ne sais pas quelle est ton histoire, et je n’ai pas idée de par où tu es passé, ce que tu as dû surmonter pour poser un pas devant l’autre aujourd’hui.  Je ne sais pas quelle blessure tu as surmontée, je ne sais pas d’où tu viens… si tu es un survivant sur cette terre… avant de te dire que je te comprends…

    Oui…

    Je ne sais pas toutes ces choses, je suis juste venue te dire: peu importe l’endroit où la vie t’a déposé. Peu importe où les blessures t’ont trainé. Peu importe ce que les hommes ont pu te faire croire. Peu importe ce que tes circonstances essayent de te faire dire de toi, de ta destinée et de ta vie…

    Retiens une seule chose : Tu restes Le choix de Dieu.

    Le Dieu d’amour et de bonté, comme pour Ezéchias, déclare à ton sujet :

    « J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes » Esaïe 38.5b

    Et au jour de la délivrance, tu diras :

    « Quand mon âme était abattue en moi, je me suis souvenu de l’Eternel, et ma prière est parvenue jusqu’à toi, dans ton saint temple. Ceux qui s’attachent à des idoles sans consistance éloignent d’eux la bonté. Quant à moi, je t’offrirai des sacrifices avec un cri de reconnaissance, j’accomplirai les vœux que j’ai faits. Le Salut vient de l’Eternel » Jonas 2.8-10

    Prends courage, et n’oublie jamais que l’Eternel ne t’a jamais abandonné

     

    Christilla Eyinga

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    « Il est la Résurrection et la vieUn brin de sagesse »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Janvier à 23:02

    Coucou Lilia,

    Merci pour ce beau message réconfortant.
    Gloire à notre merveilleux Sauveur !
    Douce nuit avec plein de bisous tendresse.

    Vonny

      • Mardi 30 Janvier à 23:26

        Merci Vonny pour ton message.
        Douce nuit à toi aussi
        Que Dieu te bénisse. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :