• La valeur de l’espoir

     

    La valeur de l’espoir

     

     

    La valeur de l’espoir

     

     

     

    “La colombe revint… elle tenait dans son bec une jeune feuille d’olivier. Gn 8. 11 

    Imaginez Noé sur le pont de son bateau. La pluie a cessé depuis pas mal de temps, mais tout autour de lui, que voit-il ? De l’eau, rien que de l’eau.

    Comme lui, vous avez peut-être été submergé par un déluge de problèmes et de souffrances, divorce, enfants qui se rebellent, graves maladies, tensions au travail ou à la maison… etc. Comme Noé, vous avez assisté à des couchers de soleil déprimants qui ensevelissaient peu à peu vos rêves et vos aspirations. Vous avez perdu espoir. Tout ce dont vous avez besoin aujourd’hui est d’un rayon d’espoir, un signe divin qu’Il ne vous a pas oublié dans votre arche sombre aux odeurs délétères.

    Puis un soir nous raconte la Bible, la colombe relâchée par Noé est revenue vers lui, une jeune feuille d’olivier dans le bec. Ce n’était pas grand-chose, seulement une promesse d’un nouvel avenir. La terre n’était plus enveloppée d’eau. Quelque part un arbre verdissait qui porterait bientôt du fruit.

    Scrutez l’horizon, ne vous découragez pas, votre “jeune feuille d’olivier” est en route vers vous. Votre océan n’est pas trop profond que Jésus ne puisse le traverser.

    L’apôtre Jean était incarcéré sur l’île pénitentiaire de Patmos, quand il commença à écrire l’Apocalypse. Il se trouvait dans une situation similaire à celle de Noé, entouré d’eau de toute part, incapable de s’échapper. C’est alors que Jésus s’est approché de lui et s’est révélé à lui dans toute Sa splendeur afin de lui redonner de l’espoir en même temps qu’une nouvelle mission. Remarquez ce qu’il dit plus tard : “Alors je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre… et il n’y avait plus de mer !” (
    Ap 21. 1). Avec l’espoir, la mer des souffrances et des déceptions s’évanouit !

    Quand vous recevrez votre “jeune feuille d’olivier”, pensez à la faire circuler autour de vous. Vos proches, vos amis ont aussi besoin d’espoir et d’encouragement. Ne la laissez pas sécher entre deux pages d’un livre jamais ouvert ! Personne ne peut vivre sans espoir !

     

     

     

    Bob Gass

     

     

    « N’ayez pas peurVous êtes son trésor »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    MICHAU CLAUDINE
    Jeudi 14 Décembre 2017 à 18:08

    Oui, apportons autour de nous l'espoir que nous avons en JÉSUS....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :