• La douleur

     

    La douleur

    La douleur

     

    « Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive !

    En effet, celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la retrouvera.

    Que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ? Ou que pourra donner un homme en échange de son âme ?

    En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d’agir. »

     Matthieu 16.24-27 

    « Seigneur, si tu m’aimes, pourquoi dois-je supporter tant de douleur? »

    C’est la question que posent de nombreux croyants affligés. Bien que la douleur revête différentes formes et dure plus ou moins longtemps, elle s’accompagne toujours d’un objectif plus grand que notre confort, notre plaisir ou nos objectifs. Si nous cherchons le but de Dieu dans l’épreuve, il nous révélera son amour profond et nous accordera sa paix.

    La douleur nous instruit. La toute suffisance de Christ est plus évidente durant les moments sombres que dans les joies. Quand nous faisons l’expérience de la fidèle provision de Dieu, notre résolution de supporter l’épreuve est renforcée.

    La douleur nous purifie
    . Une foi fausse ne peut résister aux flammes de l’épreuve. Comme le raffineur passe l’or au creuset, l’adversité nettoie le croyant de ses impuretés, jusqu’à ce que seul ce qui est précieux demeure. L’affliction nous révèle la vérité sur le monde dans lequel nous vivons, la nature des gens que nous rencontrons et la valeur incomparable de notre Père.

    La douleur nous motive
    . La souffrance nous pousse vers Dieu. Combien de fois n’avons-nous pas entendu le témoignage d’une personne qui a trouvé Dieu au plus profond de la détresse? Dans sa sagesse, le Seigneur sait s’il doit nous motiver par des bénédictions ou des afflictions.

    La douleur nous rapproche de Dieu.
    Arrivés à la fin de nos ressources, nous découvrons celles de Dieu. Si nous courons à lui, il nous accordera le réconfort et l’énergie qui ne sont offerts qu’à ceux qui sont proches de lui.

    On n’accumule pas de récompenses à mener une vie facile. Si nous évitons d’instinct la douleur, elle nous aide néanmoins à resserrer nos liens avec Dieu et à discerner son grand dessein pour notre vie.

     

    Charles Stanley

     

     

    La douleur

     

     

     

     

     

     

    « Les bienfaits de Dieu sont nombreuxRonde Versets du coeur 01 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :