• La dépression ou l'âme fracturée (4)

     

    La dépression ou l'âme fracturée (4)

     

     

    La dépression ou l’âme fracturée 

     

     

    Le premier article présente les différents aspects de la dépression, et leurs implications dans la vie d’une chrétienne ; nous vous proposons ensuite un deuxième article complémentaire, présentant les solutions pour s’en sortir, physiquement, moralement et spirituellement ; le troisième article vous présente en 17 points essentiels ce que vous pouvez faire concrètement pour aider une personne de votre entourage (votre épouse) souffrant de dépression ; vous trouverez enfin un questionnaire d’auto-évaluation, faisant le tour des principaux symptômes de la dépression, et vous permettant de faire le point sur votre état personnel ou celui d’un de vos proches.

     

    1er article : Chrétienne et dépressive ? par Anne Bersot
    2e article : Quelles solutions pour s’en sortir ? Les solutions des hommes, les solutions de Dieu… Par Anne Bersot
    3e article : Votre épouse fait de la dépression ? Que faire ? Comment l’aider ? Comment gérer cela au quotidien.. 17 points essentiels. Par Anne Bersot
     

    4e article : Test d’auto évaluation : suis-je en dépression ? Par le docteur A. John Rush. M.D (1)

     

     

     

     *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *

     

     

     

     

    4e article :

    Questionnaire

     

     

    « Est-ce que je fais de la dépression ? » Par le docteur John Rush M.D.

    Top féminin vous propose ce questionnaire d’évaluation qui a été conçu par le docteur A. John Rush M.D.*. Nous vous invitons à le remplir soigneusement, cela vous sera certainement profitable.
    Il pose 16 questions simples qui vous aideront à identifier pour vous-même ou chez un proche, les symptômes courants de la dépression. Il ne s’agit pas de remplacer l’évaluation médicale que seul votre médecin traitant peut faire, il s’agit de vous donner un outil d’auto-évaluation pour faire le point et prendre les mesures nécessaires si des éléments indiquent que vous pourriez être concernée par la dépression.
     

    Pendant les sept derniers jours, comment vous sentiez-vous ?  

      

    Endormissement
    a) Je ne mets jamais plus de 30 mn pour m’endormir
    b) Je mets au moins 30 mn pour m’endormir, et la moitié du temps, je m’endors plus rapidement.
    c) Je mets au moins 30 mn pour m’endormir, et la moitié du temps, cela met plus longtemps.
    d) Je mets plus d’une heure à m’endormir, et même plus parfois.
     

      

    Sommeil pendant la nuit
    a) Je ne me réveille jamais en pleine nuit.
    b) J’ai un sommeil agité, léger, et je me réveille de temps en temps brièvement.
    c) Je me réveille au mois une fois par nuit, mais je me rendors facilement.
    d) Je me réveille plus d’une fois par nuit et je reste éveillée pendant plus de 20 mn voire plus.
     

      

    Réveil précoce
    a) La plupart du temps, je me réveille moins de 30 mn avant l’heure de me lever.
    b) Plus de la moitié du temps, je me réveille plus de 30 mn avant l’heure à laquelle je dois me lever.
    c) Je me réveille presque tout le temps au moins une heure avant l’heure à laquelle je dois me lever, mais j’arrive parfois à me rendormir.
    d) Je me réveille au moins une heure avant l’heure à laquelle je dois me lever, et je n’arrive pas à me rendormir.
     

      

    Trop de sommeil
    a) Je ne dors pas plus de 7 à 8 heures par nuit, et je ne fais pas de sieste pendant la journée.
    b) Je ne dors pas plus de 10 heures par jour, y compris les siestes.
    c) Je ne dors pas plus de 12 heures par jour, y compris les siestes.
    d) Je dors plus de 12 heures par jour, y compris les siestes.
     

      

    Tristesse
    a) Je ne me sens pas triste.
    b) Je me sens triste moins de la moitié du temps.
    c) Je me sens triste plus de la moitié du temps.
    d) Je me sens triste presque tout le temps.
     

      

    Moins d’appétit
    a) Mon appétit n’a pas changé.
    b) Je mange moins souvent ou en quantités moindre que d’habitude.
    c) Je mange moins que d’habitude et seulement si je me force.
    d) Je mange très peu dans la journée, et seulement en faisant un gros effort, ou si quelqu’un me pousse à le faire.
     

      

    Plus d’appétit
    a) Il n’y a pas de changement dans mon appétit.
    b) Je ressens le besoin de manger plus souvent que d’habitude.
    c) Je mange plus souvent et/ou de plus grosses quantités de nourriture que d’habitude.
    d) Je ressens le besoin de manger plus à la fois pendant les repas, mais aussi entre les repas.
     

      

    Perte de poids (durant les deux dernières semaines)
    a) Mon poids n’a pas changé
    b) Je sens que j’ai perdu un peu de poids
    c) J’ai perdu un kilo ou plus
    d) J’ai perdu 2,5 kilos ou plus
     

      

    Gain de poids (durant les deux dernières semaines)
    a) Mon poids n’a pas changé.
    b) Je sens que j’ai un peu grossi.
    c) J’ai pris un kilo ou plus
    d) J’ai pris 2,5 kilos ou plus.
     

      

    Concentration, prise de décision
    a) Je ne vois pas de changement dans ma capacité de concentration ou de prise de décision.
    b) Il m’arrive parfois me sentir indécise ou d’avoir une baisse d’attention
    c) La plupart du temps, je dois faire un effort pour fixer mon attention ou pour prendre des décisions.
    d) Je n’arrive pas à me concentrer suffisamment pour lire et je n’arrive pas à prendre à moindre décision.
     

     
    Estime de soi
    a) Je considère que j’ai autant de valeur que les autres, et que je mérite autant.
    b) Il m’arrive plus souvent que d’habitude de me faire des reproches.
    c) Je pense souvent que je suis une source de problème pour les autres.
    d) Je pense quasiment tout le temps à mes défauts, les grands comme les petits.

    Pensées de suicide
    a) Je ne pense jamais à la mort ou au suicide.
    b) Il m’arrive penser que la vie est sans intérêt, et qu’elle ne vaut pas la peine d’être vécue.c) Il m’arrive de penser à la mort ou même au suicide plusieurs fois par semaine pendant plusieurs minutes. 


    d) Je pense à la mort ou au suicide plusieurs fois par jour, en détail, ou même il m’arrive de faire des plans précis en vue de m’ôter la vie, ou bien j’ai même déjà essayé de me l’ôter.

    Intérêt général
    a) Il n’y a pas de changement par rapport à d’habitude dans l’intérêt que je porte à mon entourage et à ce qu’ils font.
    b) J’ai remarqué que je m’intéressais moins qu’avant aux personnes de mon entourage et à leurs activités.
    c) Il me semble que je ne m’intéresse plus qu’à une ou deux choses que je faisais avant.
    d) Je ne m’intéresse quasiment plus à rien par rapport à avant.

    Vitalité
    a) J’ai la même vitalité qu’avant.
    b) Je me fatigue plus facilement que d’habitude.
    c) Je dois faire un gros effort pour commencer ou aller au bout de mes activités quotidiennes (par exemple faire les courses, faire le ménage, préparer les repas, ou aller travailler)
    d) Je suis incapable de mener à bien mes tâches quotidiennes parce que je n’en ai pas la force.

    Agitation
    a) Je ne me sens pas du tout agitée.

    b) Il m’arrive parfois de ne pas pouvoir tenir en place, je me tors les mains, ou je m’agite sur ma chaise.
    c) Je ne peux pas m’empêcher de remuer, et je suis assez agitée
    d) Il m’arrive de ne pas pouvoir rester assise et j’ai besoin de faire les cents pas. 


    © 2000, A. John Rush, M.D. « Quick Inventory of Depressive Symptomatology (Self Report) (QIDS-SR). Traduit avec autorisation  par Anne Bersot pour Top Féminin.

    Si vous avez répondu a) à la majorité des questions, vous n’êtes vraisemblablement pas concerné par la dépression.


    Si vous avez répondu une majorité de b), vous passez peut-être par un léger épisode de dépression que votre médecin saura évaluer précisément, il serait bon d’aller consulter pour en avoir le cœur net et dépister la source de ces problèmes passagers.

    Si vous avez une majorité de c) il faut que vous consultiez rapidement un médecin pour faire une évaluation médicale de votre état, et demander si possible un rendez-vous à votre pasteur pour obtenir tout le soutien moral et spirituel dont vous allez avoir besoin pour surmonter ce mauvais passage. N’ayez pas honte de votre état, parlez-en et faites vous aider.
     


    Si vous avez coché d) à certains endroits, il vous faut impérativement et sans délai consulter un médecin, et faire appel sans délai à un soutien spirituel et matériel de votre entourage et de votre église. Ne restez pas dans cet état, les conséquences pourraient être graves, et il ne faut pas rester comme ça.
     

     

     

    (Source : TopChrétien)

     

     1)Dr A. John Rush M.D. : quick inventory of depressive symptomatology (Self report) (QIDS-SR) Pour GlaxoSmithKline  http://www.depression.com/depression_questionnaire.html

     

     

     

    « La dépression ou l'âme fracturée (3)Dans l'immensité de Dieu »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :