• L'épuisement (1 à 2)

     

    L'épuisement (1 à 2)

     

    L’épuisement (1)

     

     

    Lisez | Ésaïe 40.27-31

     

    Nous pouvons presque tous nous rappeler des périodes où, à la suite de travail manuel ou d’efforts mentaux, nous avons ressenti la fatigue dans notre corps et notre esprit. Quand la situation devient constante ou s’aggrave, il est facile de s’épuiser.

    Heureusement, l’Écriture nous fournit des encouragements précis pour de tels moments. Dans les versets du jour, nous découvrons trois vérités rassurantes au sujet du Seigneur et de sa fidélité, particulièrement quand nous sommes faibles.

    Nous apprenons d’abord que le Dieu d’éternité « ne se fatigue point, il ne se lasse point » (v. 28). Nous pouvons donc faire appel à un Dieu qui ne manquera jamais de puissance. Sa force ne s’est jamais amenuisée et elle ne diminuera pas à l’avenir. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement (Hé 13.8).

    Ensuite, « il donne de la force à celui qui est fatigué » et de la puissance à ceux qui sont faibles (És 40.29). Notre Père aimant ne nous méprise pas quand nous sommes abattus. Il nous relève plutôt lorsque nous sommes incapables de nous sortir d’embarras.

    Enfin, le verset 31 nous fait une promesse extraordinaire : « Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point. »

    La prochaine fois que vous vous sentirez trop fatigué ou frustré pour persévérer, souvenez-vous que notre Dieu est inexhaustible. Dans sa fidélité, il peut fournir une source constante de force à ceux qui sont prêts à attendre le temps qu’il a choisi. En toute situation, il nous donne exactement ce dont nous avons besoin.

     

     

    L'épuisement (1 à 2)

     

    L’épuisement (2)

     

     

    Lisez | Psaumes 62.2,3

    Soumis au stress du monde qui exige que l’on en fasse toujours plus, que l’on ait plus de réalisations à son actif et que l’on devienne plus important, nous nous retrouvons prisonniers d’un cycle sans fin d’activités. Entre les repas, les rendez-vous et les tâches banales, nous ne voyons pas le temps passer.

    Ces responsabilités, prises individuellement, semblent peu astreignantes. Cependant, quand elles forment un flot ininterrompu d’activités, jour après jour, elles peuvent nous oppresser et nous épuiser. Deux démarches s’imposent alors.

    D’abord, nous devons absolument trouver le temps d’être tranquilles, dans la présence du Seigneur, et de nous reposer en lui. En Marc 6.31, Jésus dit à ses disciples : « Venez à l’écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. » Nous reposer en Dieu renouvelle notre âme et apaise notre esprit agité, nous permettant de puiser à sa force.

    Ensuite, nous devrions souvent nous demander si toutes nos activités sont nécessaires et si elles cadrent avec la volonté divine. Dans sa Parole, le Seigneur nous instruit ainsi : « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu » (Ps 46.11). En réalité, notre Père souhaite que nous ralentissions la cadence et que nous comprenions que notre vie est entre ses mains. Cette assurance nous permet de remplacer nos efforts par le repos et la confiance. Peu importe quelles sont nos activités, elles devraient glorifier le Seigneur.

    Prenez le temps de vous asseoir tranquillement en présence de Dieu aujourd’hui. Laissez-le vous accorder la force et le repos nécessaires. En même temps, demandez-lui de vous révéler tout domaine où vous déployez des efforts en vain. Il désire procurer paix et quiétude à ses enfants.

     

    (Source : encontact.org / lumière-du-matin)

     

    L'épuisement (1 à 2)

     

     

     

     

    « La jarre d'huileGardons les yeux fixés sur Jésus - Hébreux 12 : 2 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :