• L'âne dans le puits et son maître

    L'âne dans le puits et son maître

     

    L’âne dans le puits et son maître

     

     Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. »  Confucius 

    Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits.
    L’animal gémit pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait bien ce qu’il allait faire. Finalement, il se rappela que l’animal était vieux et que, de toute façon, le puits devait disparaître. Il en conclut donc qu'il n’était pas rentable de tenter de récupérer l’âne.

    Il appela tous ses voisins et leur demanda de venir l’aider. Chacun saisit une pelle et ils commencèrent à combler le puits. Au début, l’âne, réalisant ce qui se produisait, se mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de tout le monde, il se tût. Quelques pelletées plus tard, poussé par la curiosité, le fermier regarda finalement dans le fond du puits et fut étonné...
    A chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne réagissait aussitôt : il se secouait pour enlever la terre de son dos et piétinait ensuite le sol sous ses sabots. Pendant que les voisins du fermier continuaient à jeter de la terre et des cailloux sur l’animal, il se secouait et montait toujours plus haut. Bientôt, tous furent stupéfaits de voir l’âne sortir du puits et se mettre à trotter !

    L'âne dans le puits et son maître 


    La vie essaye parfois de vous « engloutir sous toutes sortes d’ordures » et de décombres. L’astuce pour « se sortir du trou » est de « se secouer pour mieux avancer » ; chacun de nos ennuis, nos épreuves ou échecs est une pierre qui permet de progresser.
    Il suffit que nous nous secouions pour les laisser glisser le long de ce que nous sommes et pouvoir nous élever grâce à elles… et enfin sortir du trou ! Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n’arrêtant jamais de nous battre. Ne vous laissez pas abattre, ne baissez jamais les bras, vous pouvez toujours remonter ! C’est possible ! Et n’oubliez pas : « possible » ne veut pas dire « facile ». Mais ce n’est pas parce que c’est difficile que c’est impossible !

     

    Se secouer et bouger un peu : n'est-ce pas là le réflexe naturel de la foi qui reconnaît :

     

    " Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces;

    mais avec la tentation, il donnera aussi le moyen d’en sortir,

    pour que vous puissiez la supporter."
    1 Cor 10,13 
     

     

     

    L'âne dans le puits et son maître

     

     

     

    « L'éléphant attachéDieu a envoyé son Fils unique - 1 Jean 4 : 9 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :