• Il y a toujours de l'espoir

     

    Il y a toujours de l'espoir

     

    Il y a toujours de l’espoir

     

     

    "Daniel surpassait les chefs et les satrapes, parce qu'il y avait en lui un esprit supérieur ; et le roi pensait à l'établir sur tout le royaume." Daniel 6.3


    Une guerre terrible eut lieu en Israël. Au-delà des morts, des jeunes juifs furent amenés captifs par le roi Nébucadnetsar à Babylone. C'est là, que Daniel fut prisonnier. Il passera le reste de sa vie dans cette ville. Il vécut et mourut dans ce lieu de déportation. Pourtant, c'est dans cet endroit de tourment, loin du pays où coulent le lait et le miel, que Daniel brilla et marqua sa génération. Jour après jour, il priait le Seigneur en direction de Jérusalem. Cela produisit en lui une vision hors du commun. En Mésopotamie, Daniel reçut une fraîche révélation de Dieu. Au milieu de son épreuve, il se mit à part et développa une attitude différente.

    Au sein de la tempête, Dieu reste Dieu.


    Pensez-vous que pour faire une différence il faut absolument avoir les meilleures cartes possibles en main ? Croyez-vous que votre condition actuelle vous empêche d'accomplir des exploits pour Dieu ? Hé bien Daniel vous prouve le contraire ! Il y a toujours de l'espoir pour ceux qui sont dans l'épreuve. A Babylone, Dieu éleva Daniel, un homme avec un autre état d'esprit.

    Il n'y a aucune puissance de destruction qui puisse vous arrêter lorsque vous plongez dans la présence de Dieu et que vous tournez vos regards vers lui. C'est un bain de vie. C'est pourquoi, dans votre génération, loin de votre idéal, vous pouvez être animé de l'Esprit de Jésus.

    Aujourd'hui, je vous encourage à maintenir le cap. Êtes-vous à Babylone, loin de votre terre promise ? Dieu est là, même dans l'épreuve. Il n'est pas limité par une frontière. Au sein de la tempête, Dieu reste Dieu. Imitez Daniel, rentrez dans la présence de Dieu et fixez vos regards sur lui. Vous marcherez alors avec un autre état d'esprit. Et ce ne sont pas les circonstances qui dicteront votre moral mais le Seigneur lui-même.

    Une prière pour aujourd'hui :
    Seigneur, peu importe le lieu où je me trouve aujourd'hui. Pays promis ou en déportation, je crois que tu restes Dieu. Tu es capable de me donner un autre état d'esprit, amen.

     

    Patrice Martorano

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

     

     

    « Jésus n'est pas insensible à notre détresseMon âme soupire après toi ô mon Dieu - Psaume 42 : 1 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :