• Il est votre avant-garde et votre arrière-garde !

     

    Il est votre avant-garde et votre arrière-garde !

     

     

    Il est votre avant-garde et votre arrière-garde !

     

     

     

    C'est le Seigneur qui marche à votre tête, c'est Dieu... qui ferme la marche derrière vous.” 

    Es 52. 12 

     

    Quand le peuple d’Israël eut quitté l’Egypte, une colonne de fumée le jour et de flammes la nuit ouvrait leur marche vers le désert. Poursuivis par l’armée égyptienne, ils découvrirent que la colonne s’était déplacée pour protéger leurs arrières. Une armée en marche a besoin d’une avant-garde autant que d’une arrière garde, la première pour reconnaître le terrain et prévenir les guets apens, la seconde pour protéger le corps principal de l’armée des attaques sournoises de l’ennemi. Le Seigneur est à la fois notre avant-garde, nous conduisant sur le chemin de la vie chrétienne et nous amenant vers “des eaux paisibles” lorsque nous avons besoin de repos (Ps 23. 2), nous protégeant des assauts frontaux les plus sévères, et notre arrière-garde, empêchant l’ennemi de trop nous harceler. D’où l’importance de rester unis autour de Christ à tout moment (1 P 5. 8). Néanmoins quand Esaïe écrivit ces lignes le peuple était loin des circonstances de la traversée du désert en route vers Canaan. Il se trouvait exilé à Babylone et attendait la délivrance promise et le retour à Jérusalem. Ce n’était plus une armée bien constituée, plutôt des lambeaux disparates et mal équipés.

     

    Mais la promesse divine était toujours de les conduire, même faibles et sans conviction vers le pays de la bénédiction. “Je comprends qu’Il soit l’avant-garde”, direz-vous, “mais pourquoi l’arrière-garde. Avaient-ils quelque chose de précieux à défendre, des trésors, des bagages, des troupeaux à protéger, comme au temps de l’exode ?” Certes non ! Mais le mot arrière-garde signifie quelque chose de très différent ici. Le mot hébreu veut dire : cueillir, ramasser, regrouper. Dieu garantit de passer à la suite de Son peuple pour regrouper ceux qui sont faibles, fatigués, trop chargés. Il agit de même aujourd’hui ! Ces enfants rebelles pour qui vous priez depuis tant de temps, ces tâches que vous aviez entreprises sans vraiment les terminer, ces témoignages que vous n’avez pas su bien exprimer... tout cela, Dieu est capable de s’en occuper et de les mener à bien. Faites-Lui confiance et vous, continuez d’aller de l’avant, “les yeux fixés sur Jésus qui est le pionnier de la foi et qui la porte à son accomplissement” (He 12.2)

     

     

    Bob Gass 

     

     

    « Vers un monde meilleurBéni soit l'homme - Jérémie 17 : 7 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :