• Histoire d'amour et de courage

    Histoire d'amour et de courage

     

    Le gérant d'une boutique clouait une pancarte au-dessus de sa porte ou l'on pouvait lire :

    "Chiots à vendre".

    Les affiches ont la faculté d'attirer les enfants. Bientôt un petit garcon fut séduit par

    l'annonce, et demanda :

    «À quel prix vendez-vous ces chiots ? »

    Le propriétaire du magasin répondit :

    «Autour de $30-$50».

    Le petit garçon chercha dans sa poche et sorti de la monnaie...

    «J'ai $2.37, est-ce que je peux les regarder ? »

    Le propriétaire du magasin souri et siffla. Sa chienne, nommée Lady, courut hors du
    chenil, vers l'allée de son magasin, suivie par cinq petits chiots. Mais un des chiots
    restait loin derrière... Immédiatement, le petit garçon sélectionna le chiot boiteux qui reste
    en arrière. Il demanda:

    «De quoi souffre ce petit chien ? »

    L'homme expliqua qu'à sa naissance, le vétérinaire lui annonça que le chiot avait
    une malformation de la hanche qui le laisserait boiter pour le restant de sa vie.
    Le petit garçon devint vraiment enthousiasmé et dit :

    «C'est le chiot que je veux acheter !»

    L'homme répondit

    «Non, vous ne pouvez pas acheter ce petit chien, si vous le voulez vraiment, je vous le
    donne !!!»

    Le petit garçon devint bouleversé. Il regarda l'homme droit dans les yeux et dit :

    «Je ne veux pas que vous me le donniez»

    Il vaut tout autant que les autres chiens, et je vous paierai le prix fort. En fait je vous donnerai $2.37 maintenant et 50 cents chaque mois jusqu'à ce que j'aie fini de le payer.»

    L'homme répondit :

    «Vous ne voulez pas acheter ce chiot ? Vraiment !! Il ne sera jamais capable de courir, de sauter et de jouer. Aimez d'autres chiots»

    Alors, le petit garçon se pencha, enroula le bas de son pantalon et montra une jambe
    malade, tordue, estropiée, supportée par une grande tige de métal. Il  regarda l'homme et
    dit :

    «Bien, je ne cours pas très bien et le petit chiot aura besoin de quelqu'un qui comprenne».

    L'homme mordait sa lèvre inférieure maintenant. Des larmes lui piquaient ses yeux...
    Il a souri et a dit

    «Fils, j'espère et prie que chacun de ces chiots aura un propriétaire tel que toi».

    DANS LA VIE, PEU IMPORTE QUI VOUS ÊTES, SI QUELQU'UN VOUS APPRECIE POUR CE
    QUE VOUS ÊTES, VOUS ACCEPTE, ET VOUS AIME INCONDITIONNELLEMENT. UN VRAI
    AMI EST CELUI QUI SE RAPPROCHE QUAND LE RESTE DU MONDE S'ELOIGNE...

    Histoire d'amour et de courage

    «Histoires d'amour et de courage»

    par Jack Canfield et Mark Victor Hansen

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le combat intérieur

     

    Un vieil homme Cherokee apprend la vie à son petit fils.

    Un combat a lieu à l’intérieur de moi, dit-il au garçon. Un combat terrible entre deux loups.

    L’un est mauvais : il est colère, envie, chagrin, regret, avidité, arrogance, apitoiement sur soi-même, culpabilité, ressentiment, infériorité, mensonges, vanité, supériorité et ego.

    L’autre est bon : il est joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi.

    Le même combat a lieu en toi-même et à l’intérieur de tout le monde.

     

    Le petit-fils réfléchit pendant une minute puis demanda à son grand père :

    Quel sera le loup qui vaincra ?

     

    Le vieux Cherokee répondit simplement :

    Celui que tu nourris.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    À chaque jour suffit sa peine...


    Chaque semaine compte deux jours pour lesquels nous ne devrions pas nous faire de souci, deux jours où il ne nous faudrait connaître ni crainte ni appréhension.
     

    Le premier jour, c’est hier, qui porte le fardeau de ses contrariétés, ses erreurs, ses souffrances et ses chagrins. Hier nous a échappé à tout jamais. Tout l’or du monde ne pourrait le faire renaître. Nous ne pouvons défaire les actes accomplis ni reprendre les paroles prononcées. Hier est un jour révolu.
     

    L’autre jour qu’il convient de mettre à l’abri des soucis, c’est demain, avec ses promesses, ses imprévus, ses défis. Demain échappe à notre emprise. Le soleil se lèvera inexorablement dans la splendeur ou derrière un voile de nuages. Jusqu’à son lever, nous ne pouvons miser sur rien, puisque demain n’a pas vu le jour.
     

    Il ne nous reste donc qu’aujourd’hui. Chacun de nous peut mener sa barque pendant une petite journée.
     

    Nous ne faiblissons et ne chavirons que si le poids d’hier et de demain – ces deux terribles éternités – s’ajoute aux inquiétudes d’aujourd’hui.
    Ce ne sont pas les expériences d’aujourd’hui qui nous désespèrent, c’est l’amertume qu’engendre le remords d’hier, ajoutée à la crainte de demain.
     

    « S’inquiéter n’enlève rien aux soucis de demain,

    mais mine aujourd’hui de sa force. »

     

    Nicole Charest

    http://www.lapetitedouceur.org/

     

     

     

     


    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    "La vie est comme un arc-en-ciel :

    il lui faut à la fois de la pluie et du soleil pour que ses couleurs apparaissent."

    A.Ramaiya

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique