• Dieu sait tout (4 à 7)

     

    Dieu sait tout (4 à 7)

     

     

    Dieu sait tout (4)

      

    Longtemps à l'avance, Tu sais ce que je pense... Je n'ai pas encore ouvert la bouche, Tu sais déjà tout ce que je vais dire !" Ps 139.2,4 

     Dieu connaît tout, y compris nos pensées, que nous le voulions ou non ! Avant même que nous ouvrions la bouche, Il sait ce que nous allons dire ! Jésus savait qui allait Le suivre et devenir Son disciple avant que cette personne ait eu l'occasion de Le rencontrer et de croire en Lui (Jean 6.64) . Néanmoins le choix de L’accepter ou de L’ignorer appartenait à celle-ci. Nous avons tous reçu le don du libre arbitre, et ce dès notre naissance. A maintes reprises  nous découvrons dans les Ecritures que Jésus savait pertinemment ce que pensaient Ses interlocuteurs (Lc 9. 46-48 Mt 9. 4'' ; Mt 12.25 ; Jn 2. 24-25 ; Ap 2. 23).  Ne devrions-nous pas sentir grandir en nous une saine crainte de Dieu, et un désir de tomber à genoux devant Lui, pleins de repentance ? Trop souvent nos pensées sont polluées par de influences néfaste et contraires à Dieu, trop souvent nos langues mal contrôlées souillent notre vie (Lisez Jc 3. 3-12). Souvenez-vous : rien n’échappe à la lumière de la torche divine ! Il sait tout de nous car Il sait tout de tout. Ne nous leurrons donc pas, mais faisons nôtre l’affirmation du prophète Jérémie : “Rien n'est plus trompeur que le coeur humain. 

    On ne peut pas le guérir, on ne peut rien y comprendre...” (17. 9). Inutile donc de chercher à échapper aux regards scrutateurs de Dieu, puisque rien ne Lui échappe. Mieux vaut, comme David, nous tourner vers Lui et Lui demander au contraire de fouiller notre coeur pour y exposer les coins sombres et nous permettre de nous repentir. Il est est fidèle et juste et nous purifiera de tout péché si nous nous repentons. Salomon a écrit : “Ne sois pas sage à tes propres yeux, crains plutôt le Seigneur et détourne-toi du mal. Ce sera un remède pour ton corps, un rafraîchissement pour tes membres ( Pr 3.7-8).  Soyons-Lui reconnaissants d’être si patient et si compatissant envers nous et de prendre le temps de nous dévoiler ce qui ne va pas dans notre vie. Le pécheur qui se repent obtient toujours Son pardon.

     

     

    Dieu sait tout (5)

     

    “Le Seigneur connaît les jours des gens intègres, et leur patrimoine subsiste toujours." Ps 37. 18 

     Il peut nous arriver nous arriver de souffrir d’une grande injustice. Nous traversons parfois des “saisons” difficiles au cours desquelles Dieu nous paraît distant, sourd à nos prières. Des jours, des semaines, des mois, voire des années s'écoulent et nous continuons à lutter contre le même préjudice sans que le cri de notre coeur semble trouver de réponse. Néanmoins le silence de Dieu ne veut pas dire qu’Il est indifférent à notre situation. Dès la première minute où nous nous sommes tournés vers Lui Il a entendu notre supplication. Il connaît chaque détail de nos circonstances. Oui, Dieu sait tout de nos problèmes et, au moment opportun, Il ne manquera pas d’agir en notre faveur. C'est précisément parce qu'Il comprend à la perfection tout ce que nous endurons et qu'Il est en possession de tous les détails importants, qu'Il et à même de juger de la manière la plus intègre qui soit le comportement de tous les hommes (Ap 20. 11-15).

    Claire attendait depuis cinq ans que Dieu intervienne dans sa situation et répare une injustice qu’elle avait subie. Elle avait lu et relu le psaume 37, l’avait mémorisé et prié en s’appuyant sur ces versets au cours des nuits d’insomnie qu’elle vivait trop souvent. Peu à peu elle avait découvert la paix divine et cessé de se faire du souci à propos de la personne qui semblait sans cesse vouloir l’affaiblir. Elle avait appris à faire davantage confiance au Seigneur, à faire du bien aux autres, à remettre ses craintes entre les mains de Dieu et à bannir toute agressivité ou amertume de son coeur. Elle avait pris la décision d’attendre avec patience que le Seigneur la délivre. Avec le temps elle se sentait de plus en plus réconfortée par l’idée que Dieu était au courant de chaque détail de sa situation, sa foi s’affermit et elle parvint à la conclusion qu’un jour, au moment opportun, la justice divine serait administrée dans sa vie. Sa souffrance était passée au second plan, son intimité avec Dieu au premier

     

     

    Dieu sait tout (6)

      

    Mes pensées ne sont pas vos pensées, vos voies ne sont pas Mes voies.” Es 55. 8 

    Esaïe écrit : “Mes pensées ne sont pas vos pensées, vos voies ne sont pas Mes voies”, déclare le Seigneur. “Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant Mes voies sont élevées au-dessus de vos voies et Mes pensées au-dessus de vos pensées” (55. 8-9). Difficile de faire plus clair ! Le savoir et les pensées divines dépassent de loin notre compréhension. Il connait tout de l’univers qu’Il a créé. Longtemps avant que l’homme ait compris le fonctionnement de la photosynthèse, - le procédé qui permet aux plantes d’absorber l’eau et le gaz carbonique pour créer leur propre nourriture et leur croissance, tout en libérant l’oxygène dans l’air- Dieu savait tout de cet extraordinaire phénomène, essentiel à la survie du règne végétal, vu qu’Il l’avait imaginé et créé ! Longtemps avant que les hommes n’aient découvert la surprenante complexité de l’oeil humain, Dieu en connaissait tous les détails... vu qu’Il est le créateur de chaque partie du corps humain! Notre Dieu qui sait tout est heureux de nous permettre de découvrir les merveilles de Son travail, même s’Il nous a avertis que certaines “choses cachées appartiennent au Seigneur, notre Dieu” (Dt 29. 28). 

    Adam et Eve avaient reçu l’ordre de ne pas manger du fruit “de l’arbre de la connaissance du bien et du mal” car ce savoir entrainerait leur mort. Nous souffrons nous aussi d’un désir insatiable de savoir et de comprendre, oubliant parfois que Dieu a établi des limites qu’il nous est dangereux de franchir. Sa Parole nous révèle ce que nous pouvons connaître et comprendre. Soyons satisfaits de ce qu’Il nous a révélé, confiants qu’Il ne nous a rien caché de ce que nous avons besoin de comprendre du monde qui nous entoure. N’est-il pas écrit : “Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité, réfuter l'erreur, corriger les fautes et former à une juste manière de vivre, afin que l'homme de Dieu soit parfaitement préparé et équipé pour faire toute action bonne” (2 Tm 3. 16-17).

      

    Dieu sait tout (7)

     

    Je suis l’Alpha et l'Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.” Ap 1. 8 

    Les experts de la Bible estiment que les prophéties occupent environ 27% de la Parole de Dieu. Presqu’un tiers des Ecritures annoncent donc des événements qui n‘ont pas encore eu lieu. A ce jour les prophéties déjà réalisées l’ont été avec 100% d’exactitude. N’importe quel lecteur attentif de la Bible peut se rendre compte de la véracité de la prophétie biblique. Ce qui ne devrait pas nous étonner puisque Dieu est omniscient. Par contre ce qui est surprenant et remarquable en même temps, c’est que Dieu ait choisi de partager avec nous une partie des secrets qu’Il connaît concernant l’avenir ! Certains croyants malheureusement ont tendance à ignorer l’importance des prophéties bibliques, avec parfois de regrettables conséquences. Dieu nous a commandé d’accéder à cette connaissance, qu’Il a mise à notre disponsition, pour nous préparer à affonter les événements futurs, le plus important étant le retour de Son fils en ce monde.

    Le peuple Juif avait accès à de nombreuses prophéties, remarquablement précises, concernant la venue du Messie (en particulier Es 52 et 53). Nous sommes choqués de constater que si peu des contemporains de Jésus L’aient reconnu comme tel et se soient préparés à L’accueillir. Et nous serons-nous différents ? Un jour entendrons-nous les mêmes paroles que Jésus prononça face à des disciples incrédules, sur la route d’Emmaüs : “Que vous êtes stupides ! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes !” (Lc 24. 25). Avec patience Jésus prit alors le temps d’étudier avec eux les prophéties de l’Ancien Testament qui, de Moïse aux plus récents prophètes, Le concernaient. Ne devrions-nous pas prendre aussi le temps d’étudier les prophéties de l’Ancien et du Nouveau Testament afin de nous préparer aux événements à venir ? Sans aucun doute notre foi en ressortirait plus forte et notre espérance plus vive, et nous serions mieux à même de réfuter les faux enseignements qui risquent de nous faire trébucher, comme Jésus Lui-même nous a mis en garde (lisez Mt 24. 41124-36)

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    « Dieu sait tout (1 à 3)Que l'Eternel fasse luire sa face sur toi - Nombres 6 : 25 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :