• De la valeur pour Dieu (1 et 2)

     

    De la valeur pour Dieu (1 et 2)

     

     

     

    De la valeur pour Dieu (1)

     

     

    Depuis que tu es devenu précieux à mes yeux, tu as été glorieux, et moi, je t'ai aimé. Ésaïe 43. 4

    Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme inique, ses pensées, et qu'il retourne à l'Éternel, et il aura compassion de lui, – et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. Ésaïe 55. 7

     

    Notre société nous pousse en permanence à faire nos preuves ; nous sommes sans cesse évalués, à l'école, au travail. On vante la performance, qu'elle soit sportive, artistique, industrielle… Une vie “réussie” se mesure souvent à la carrière professionnelle ou au statut social. Selon cette échelle de valeurs, nous serons considérés comme “étant quelqu'un” ou non. Mais alors, si nous sommes confrontés aux déchirements de la vie – chômage, maladie, divorce… – nous ne sommes “plus personne” ?

     

    La bonne nouvelle de l'évangile, c'est que nous n'avons pas à faire quoi que ce soit pour “être quelqu'un”, mais simplement à croire. Dieu nous aime sans aucune condition. Il dit à chacun : “Tu as de la valeur à mes yeux ! ” L'amour de Dieu n'est pas du même ordre que nos sentiments humains, qui peuvent s'affaiblir, s'éteindre, voire se changer en haine. Il s'agit au contraire d'un accueil, d'une fidélité inébranlables.

     

    Dans l'évangile, Jésus raconte l'histoire d'un jeune homme qui demande à son père sa part d'héritage et s'en va dans un pays lointain où il gaspille tout, en vivant dans la débauche. Puis il regrette son choix et retourne chez son père. Avant même qu'il ait pu dire quoi que soit, celui-ci se précipite vers lui et le serre dans ses bras : pas un reproche, pas une punition (Luc 15. 11-32).

     

    Ce récit illustre l'amour de Dieu pour nous : un amour qui ne dépend pas de ce que nous faisons ou ne faisons pas. Dieu est ainsi : il aime et il pardonne, sans relâche.

     

     

     

     

     

    De la valeur pour Dieu (2)

     

     

    Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis ; et sa grâce envers moi n'a pas été vaine ; au contraire, j'ai travaillé beaucoup plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. 1 Corinthiens 15. 10

     

    Nous avons vu hier comment l'amour de Dieu confère à celui qui croit une valeur inestimable. À cause de cet amour de Dieu, nous n'avons pas à craindre le regard des autres. Nous n'avons pas non plus à désespérer de nos échecs ; nous pouvons nous relever, repartir, parce que Dieu est fidèle. Parce que l'amour de Dieu est premier, nous n'avons pas à chercher à le gagner par des actes religieux ou de bonnes actions. C'est cela le salut par “la grâce seule”.

     

    En conséquence, lorsque nous recevons cet amour inouï, non mérité, celui-ci nous conduit à aimer à notre tour : nous aimons Dieu et notre prochain parce qu'il nous a aimés le premier (1 Jean 4. 19).

     

    Ainsi la grâce de Dieu nous pousse et nous donne une vie nouvelle. Nous surmontons nos peurs, et nous faisons l'expérience de la véritable liberté, celle d'être libérés… de l'obsession de faire nos preuves, de l'angoisse de ne pas être à la hauteur, de cette surenchère qui nous oblige sans cesse à la performance… Croire Dieu, c'est se laisser envahir par la dynamique de la grâce.

     

    Et aussi, parce que nous savons que nous sommes aimés, nous pouvons “rendre grâces”, c'est-à-dire remercier et louer Dieu pour sa grâce envers nous, en particulier par le culte. Nous ne rendrons évidemment jamais à la mesure de ce que nous avons reçu, mais nous serons toujours plus reconnaissants envers Dieu qui nous conduit et nous accompagne sur le chemin de la vie.

     

     

    Frédéric Rognon

    (Source : labonnesemence.com)

     

     

    De la valeur pour Dieu (1 et 2)

     

    * ACCUEIL *

     

     

     

     

     

    « Il vous affermira - 1 Corinthiens 1 : 8Ronde Versets du coeur 212 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :