• Dans le désert

     

    Dans le désert

     

     

    Dans le désert

     

     

     

    “Il conduisit Son peuple comme un troupeau à travers le désert.” Ps 78. 52

    Le désert est un lieu où l’on risque de tourner en rond comme les Israélites en route vers la Terre Promise, où l’eau est rare et la nourriture quasi inexistante. Un guide expérimenté est nécessaire pour trouver son chemin à travers ces étendues hostiles où tout devient un ennemi.

    Moïse passa quarante ans dans un désert avant de revenir en Egypte, puis encore quarante ans à guider le peuple de Dieu jusqu’aux portes de Canaan. Noé passa quarante jours à subir le déluge avant de trouver le nouveau monde que Dieu lui offrait. Jésus passa quarante jours au désert à souffrir les attaques de Satan.

    Peut-être traversez-vous aujourd’hui un désert qui vous paraît sans issue comme : une longue maladie, des instances de divorce qui s’éternisent, l’éloignement de vos enfants que vous aimeriez tant revoir… etc.

    Chaque désert semble unique et insurmontable. Il est facile de se laisser décourager, mais Dieu est là pour nous guider, “comme un troupeau dans le désert”, car Il connaît la distance qui nous sépare du prochain point d’eau et de Sa bénédiction. Il est capable de faire jaillir l’eau du rocher sous nos pieds ou nous nourrir de Sa manne. Sa présence est suffisante pour répondre à tous nos besoins, physiques autant que spirituels.

    David, découragé par trop d’épreuves survenues en peu de temps (la rébellion de son fils Absalom, la trahison de l’un de ses proches, Ahitophel, la malédiction prononcée par Shiméi (
    2 S 15 et 16) puis la mort d’Absalom tué contre son gré) en arriva à souhaiter s’enfuir loin de tout : “ Ah, si je pouvais avoir des ailes de colombe ! Je m’envolerais et j’habiterais ailleurs. Je partirais très loin, j’irais habiter au désert” (Ps 55. 7-8).

    Auriez-vous choisi de vous réfugier dans un désert ?

    David savait qu’il jouirait là de la présence de Dieu, et plus rien ne comptait d’autre. Devinez où le prophète Elie se réfugia lorsqu’il se sentit abandonné de tous ? Dans le désert, où Dieu l’attendait ! (
    1 R 19. 4).

    Dieu peut faire de même pour vous. Même dans le désert le plus inhospitalier, Il est là, à vos côtés, prêt à vous bénir et vous porter sur Ses épaules, si nécessaire.

     

     

     

    Bob Gass

     

     

     

    « Ronde Versets du coeur 145De l'ombre à la lumière »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :