• Coupe ta branche

     

    Coupe ta branche

     

    Coupe ta branche

     

    À méditer à la lumière d’Ésaïe 40,31 «...ceux qui comptent sur l'Eternel (...) prennent leur envol comme de jeunes aigles  et du Psaumes 18,30 « ...grâce à toi, je franchis des murs. » 

    Il était une fois un roi d’un pays lointain qui reçut comme offrande deux jeunes faucons. Il les donna au fauconnier pour qu’il les dresse.
Au bout de quelques mois, le roi demanda au maître fauconnier des nouvelles concernant le dressage des deux précieux oiseaux. 

    Le maître fauconnier l’informa que l’un des deux faucons répondait parfaitement au dressage, mais que l’autre n’avait pas bougé de la branche où il l’avait posé le premier jour.
Le roi fit venir des guérisseurs de toutes sortes pour qu’ils voient le faucon, mais personne n’arriva à faire voler l’oiseau. Il décida alors de confier la mission aux membres de la cour, mais rien ne se passa... 

    Désespéré, le roi décida de faire savoir à son peuple qu’il donnerait une juteuse récompense à la personne qui arriverait à faire voler le faucon.
Le lendemain matin, il vit le faucon en train de voler élégamment devant les fenêtres du palais. 

    Le roi dit à sa cour : Amenez-moi l’auteur de ce miracle ! 

    La cour lui présenta très rapidement un paysan.
Le roi lui demanda : C’est toi qui as fait voler le faucon ? Comment tu as fait ? Est-ce que tu es magicien ?
Intimidé, le paysan dit au roi : Ce n’est ni de la magie ni de la science, Majesté ; j’ai juste coupé la branche et le faucon a volé. Il s’est rendu compte qu’il avait des ailes et il a commencé à voler.
Les chroniques racontent que depuis le faucon vola libre et sans restriction aucune et le roi simplement prenait plaisir à le regarder... 

    ...Et toi, à quoi es-tu accroché qui t’empêche de voler ? ...de quoi ne peux-tu pas te détacher ? 

    Souvent, nous sommes installés dans une zone de confort à l’intérieur de laquelle nous vivons et nous croyons que c’est la seule chose qui existe.
À l’intérieur de cette zone se trouve tout ce que nous savons ou croyons savoir... Nous cohabitons avec nos valeurs, nos peurs et nos limites. 

    Nous avons des rêves, nous voulons des résultats, nous cherchons des opportunités, mais nous ne sommes pas toujours prêts à prendre des risques ou à emprunter des chemins difficiles et nous passons peut-être à côté de bien des bénédictions. 

    Alors, arrête de t’accrocher à ta propre branche et prends le risque de voler plus haut. 

     

    OSE VOLER !!! 

     

     

    Coupe ta branche

     

     

    « Le cri du justeÊtes-vous en pleine tempête ? (1 et 2) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :