• Clés pour avancer dans la vie

     

    Clés pour avancer dans la vie

     

     

     

    1. Êtes-vous bloqué(e), mon ami(e) ?

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Voici quelques réponses reçues suite à un sondage réalisé dernièrement : "J'ai le sentiment de ne pas avancer", "Ma plus grande difficulté, c'est d'avancer dans ma vie personnelle", "J'ai la certitude de ne pas avancer avec mon Seigneur", "Priez pour moi, je veux retrouver ma première relation avec mon Dieu", "Je veux que mon projet soit débloqué", etc. Je comprends bien ces frustrations. Dans les jours qui viennent, j'ai à cœur de vous proposer quelques clés, pour voir comment avancer dans votre vie chrétienne et dans les projets que Dieu a pour vous. 

     

    Connaissez-vous ce verset puissant des Écritures ? "Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, avec mon Dieu je franchis une muraille." (Lire 2 Samuel 22.30.)

     

    C'est David qui prononce ces mots. David, le berger devenu roi d'Israël. David dont la vie et le destin semblaient comme bloqués pendant des années.

     

    David a expérimenté lui aussi des blocages, des frustrations. Lui qui a reçu l'onction pour devenir roi et est retourné à ses moutons… Certains estiment qu'une trentaine d'années se sont écoulées entre le moment où il a reçu l'onction et son accession au trône.

     

    Il était comme bloqué. Il aurait pu ne jamais devenir ce que Dieu l'appelait à être et pourtant il l'est devenu et le plan divin s'est accompli.

     

    Pourquoi cela ? Je crois que l'une des raisons se trouve dans le verset et dans un mot en particulier : "avec". David ne faisait rien "sans" Dieu. Il avait compris qu'il devait faire avec Dieu. "Avec Dieu nous ferons… des exploits", dira encore David. (Lire Psaume 108.14)

     

    Le verset nous dit "Avec mon Dieu je me précipite (…) je franchis les murailles." Avec Lui, pas sans Lui. David a continué à passer du temps avec Dieu. Il a poursuivi et cherché de tout son cœur cette présence divine.

     

    Rien dans votre vie ne peut se substituer à la force d'une relation intime, profonde et authentique avec Dieu. Si je résumais la première clé pour débloquer votre vie chrétienne en une phrase, ce serait : "Avec Dieu, pas sans Dieu !"

     

    Je vous encourage aujourd'hui à inviter Dieu dans tous vos projets, dans vos entreprises et dans vos prises de décision.

     

    Invitez Dieu dans votre travail, dans votre foyer, dans toutes vos activités, même les plus simples… Avec Dieu, pas sans Dieu pour vivre un déblocage total !

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

    2. Quand le passé vous empêche d'avancer

     

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Est-ce que votre passé vous empêche d'avancer...?

     

    Parfois, il y a des versets plus facile à lire qu'à vivre. Philippiens 3.14 dit : "Mais je fais une chose : oubliant les choses qui sont derrière et tendant avec effort vers celles qui sont devant, je cours droit au but pour le prix de l'appel céleste de Dieu dans le Christ Jésus."

     

    On pourrait résumer ainsi : Aujourd’hui, je choisis d’oublier ce qui est en arrière et de me porter vers ce qui est en avant...!

     

    "Je choisis d'oublier le passé, je n'en tiens plus compte. Ce qui est arrivé est terminé. Je peux aller de l'avant à présent." 

     

    En réalité, et malheureusement, il ne suffit pas de le déclarer pour l'expérimenter… même si c'est un bon début. Je vous donne un exemple. Imaginons qu'en faisant la cuisine, vous vous blessiez. Vous allez rincer, désinfecter la plaie et mettre un pansement ou un bandage afin de protéger la plaie et éviter qu'elle ne s'ouvre à nouveau, le temps de la cicatrisation. Puis, une fois le bandage retiré, je doute que vous touchiez sans arrêt la blessure.

     

    Pourquoi...? Parce que vous auriez mal...! Si vous touchez la plaie avant une cicatrisation profonde et totale, il se peut qu'en apparence ce soit "guéri", mais dans les couches plus profondes de l'épiderme le travail est encore en cours…

     

    Pourtant, parfois c'est ce que l'on fait avec le passé. On le "touche", on en parle. Combien il peut être difficile d’arrêter de parler de la situation dans laquelle nous sommes restés bloqués. L’ex qui vous a fait du mal. La collègue qui a traîtreusement obtenu la promotion. La situation financière qui a dégénéré. Le membre de l’Eglise qui ne s’est absolument pas comporté comme un frère en Christ… Cela nous est déjà arrivé. Vous avez l’impression d’être passé(e) à autre chose. Cependant, à la moindre allusion de cet événement, vous ressassez à nouveau… Le processus de guérison a commencé, mais il n'est pas achevé Mon ami(e).

     

    Si vous vous sentez concerné(e), je vous invite à tout remettre à Dieu en croyant qu'il a déjà tout pris et tout porté. Il désire vous libérer du passé. Prions ensemble : "Seigneur, aide-moi à arrêter de ruminer mon passé. C’est tellement tentant, et trop souvent je succombe à la tentation. Je sais que, lorsque je passe mon temps à regarder en arrière, il m’est impossible d’aller de l’avant de façon efficace. Guéris, je te prie, les blessures de mon passé afin que je puisse vivre la vie extraordinaire à laquelle tu me destines – une existence dans laquelle je vis au présent tout en savourant les possibilités que m’offre l’avenir. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

     

     

    3. Capituler, c'est triompher !

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Capituler. C’est un mot qui évoque abandon et renoncement. Il n'évoque pas le soulagement, la paix ou la joie, et pourtant, parfois, c'est bien le cas…

     

    Il peut nous arriver d’être bloqué dans une situation parce que nous menons le mauvais combat. Le blocage vient du fait que l'on concentre nos forces et notre attention sur le mauvais champ de bataille… Nous nous mettons dans tous nos états pour élaborer des plans, concevoir des stratégies, et finalement nous heurter constamment à un autre obstacle. Nous luttons avec notre intelligence au lieu de nous appuyer sur la Parole et l'Esprit de Dieu.

     

    Sachant cela, il peut nous arriver de dire à Dieu : "Pourquoi...? Ne sais-tu pas mieux que quiconque ce dont j’ai besoin...? Ne vois-tu pas la date butoir...? Pourquoi n’ouvres-tu pas la porte qu’il te serait si facile d’ouvrir...?"

     

    Dieu est omniscient, il sait tout. Il doit donc bien savoir ce qui bloque…

     

    Dieu est omnipotent, il peut tout, il pourrait donc agir…

     

    Mais ce Dieu qui sait tout et qui peut tout est aussi le Dieu qui vous aime par-dessus tout et dans son amour il sait pourquoi il permet à "cette porte" de rester fermée…

     

    La Bible nous dit : "Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ton intelligence ; reconnais-le dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers." (Lire Proverbes 3.5-6.)

     

    La capitulation qui plaît au Seigneur, c’est arrêter de lutter pour la mise en place de votre propre programme et vous abandonner totalement entre les mains du Tout-Puissant. C’est vouloir ce que Dieu veut. C’est arrêter de batailler contre lui et demander : "Seigneur, qu’essaies-tu de me dire...? Qu’essaies-tu de m’enseigner...? De quelle façon veux-tu m’utiliser...?"

     

    Mon ami(e), si vous avez besoin de capituler devant Dieu et de soumettre votre volonté à la sienne, je vous invite à prier : "Que ta volonté soit faite, Seigneur, pas la mienne. C’est ta volonté que je veux, car ta volonté est le plan parfait pour ma vie. Je te demande de venir dans mon cœur, mon Dieu, et que tes désirs deviennent les miens. Aide-moi à arrêter de lutter pour obtenir ce que je veux. Aide-moi à vivre dans la pleine connaissance de ce que, si quelque chose doit arriver, cela s’accomplira selon tes desseins divins. La seule chose que j’ai à faire, c’est ce que tu me dis de faire. Tu accompliras le reste. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    4. Donnez-vous la permission de mal faire

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Lorsque j'écris, j'aime laisser l'Esprit de Dieu m'inspirer bien sûr, mais aussi me laisser la liberté d'écrire hors du cadre, sans tenir compte du nombre de lignes à respecter ou de la mise en forme finale... Laisser la pensée se poser sur l'écran avant de la retravailler… parce que cela me permet d'être vraiment créatif et surtout de ne pas être arrêté dans mon élan...!

     

    Trop souvent, nous sommes bloqué parce que nous sommes terrifié à l’idée de ne pas être parfait. Nous avons bien ce projet à cœur mais… si cela échouait...? J'ai bien envie d'écrire ce livre mais… s'il n'était pas parfait...? J'aimerais m'impliquer en tant que bénévole, mais si je n'étais pas assez doué(e)...? Etc. 

     

    La poursuite de la perfection mène souvent à la procrastination, c'est-à-dire à remettre au lendemain. Et si aujourd’hui, vous réajustiez vos critères...? S’il vous faut atteindre des critères hors de portée avant même de pouvoir commencer quoi que ce soit, il est fort probable que vous ne commenciez jamais.

     

    "La perfection réside dans l’imperfection." Elle se trouve dans la grâce d’être humain, de se tromper, de réessayer – ou pas. Dieu veut que nous ayons pour objectif d’être déterminé, pas perfectionniste.

     

    Plutôt que d’attendre la perfection, avancez avec détermination. Appuyez-vous sur Dieu, sur sa sagesse. Comme le dit la Bible dans 1 Chroniques 16.11-12 : "Ayez recours à l'Éternel et à son appui, cherchez continuellement sa face...! Souvenez-vous des prodiges qu'il a faits, de ses miracles et des jugements de sa bouche…"

     

    La peur de l'erreur ne doit pas vous maintenir dans l'inaction. Je vous encourage à vous appuyer sur Dieu et à lui remettre vos imperfections.

     

    J'aimerais prier pour vous : "Seigneur, donne du courage à Mon ami(e). Permets-lui de vivre en accord avec ta volonté et d'avancer quand tu lui dis d’avancer. Que le désir de perfection n'empêche pas sa progression. Que Mon ami(e) puisse se lever et faire ce que tu lui demandes. Au nom de Jésus. Amen."

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    5. Quand "ma" vision ne s'accomplit pas

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    Vous êtes-vous déjà senti frustré(e), Mon ami(e)...?

     

    Frustré : à une période de ma vie, c'est ce que je ressentais lorsque les choses ne se passaient pas comme je l'avais imaginé. Avec le temps, j'ai appris à reconnaître la main de Dieu dans les contretemps et les plans de dernière minute. Je suis passé de la frustration à l'attention. Qu'est-ce que cela signifie...? Voici un exemple...

     

    Récemment, j'étais en déplacement à Washington pour prendre la parole lors d'une conférence très importante. Je me suis organisé, j'ai réservé ma chambre Airbnb, j'ai pris l'avion, subi du décalage horaire, mis du temps à part pour préparer mon intervention et une fois sur place, au dernier moment, tout cela a été annulé.

     

    Au lieu de me focaliser sur l'intervention annulée, j'ai prêté attention à l'opportunité dégagée. Ce "contretemps" m'a permis de renouer avec un homme de Dieu innovant et extraordinaire qui s'appelle Bobby Gruenewald. Bobby est l'homme qui a créé YouVersion, l'application de la Bible la plus téléchargée au monde. Et je crois que le Seigneur avait un plan bien particulier pour cette journée et pour la suite, vous verrez…

     

    Parfois, nous restons là, au feu rouge, à attendre que Dieu veuille bien débloquer les choses… Dans le même temps le Seigneur arrête la circulation dans une autre rue et permet à tous les feux de passer au vert. C'est un chemin différent, une autre opportunité mais nos yeux sont tellement fixés sur le plan initial que nous ne remarquons pas l'occasion extraordinaire qui est devant nous.

     

    La Bible le dit bien : "Le Seigneur déclare : Vos pensées ne sont pas mes pensées, mes façons de faire ne sont pas les vôtres." (Lire Esaïe 55.8.) Dieu ne pense pas comme nous. Il connaît toutes choses...!

     

    Il se peut que vous ayez une idée tellement précise de votre rêve que vous passez à côté des occasions qui se trouvent juste sous votre nez. Je vous invite à tenir compte des "feux verts" – des portes ouvertes, favorables, même si elles ne correspondent pas exactement à ce à quoi vous vous attendez. Qu’il s’agisse d’une perspective de carrière inattendue qui a le potentiel de développer vos compétences, ou d'un déjeuner improvisé avec cet(te) ami(e) que vous n'avez pas revu(e) depuis des années, prêtez attention aux feux verts.

     

    Soyez béni(e) et que vos yeux soient attentifs aux opportunités divines...!

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    6. Mon ami(e), persévérer est un choix

     

     

     

    Bonjour Mon ami(e),

     

    J'espère que vous avez été béni(e) tout au long de cette semaine. Aujourd'hui est le dernier jour de notre série spéciale sur "Comment devenir inarrêtable pour Dieu". J'espère sincèrement que cela vous a aidé(e). Nous clôturons cette série avec un texte sur la persévérance. 

     

    Une fois que l'on s'est mis en mouvement et que l'on a posé la première action, fait le premier pas, le plus difficile, très souvent, c'est de tenir sur la distance. Lorsque j'ai démarré Un Miracle Chaque Jour, j'étais loin d'imaginer ce que cela allait devenir. Tout n'est pas toujours facile mais j'ai confiance en mon sauveur et mon Seigneur Jésus. Dieu a placé en moi ce désir de vous bénir, de voir votre vie changer et aller de gloire en gloire. C'est pourquoi plus de trois ans après avoir commencé, je continue à vous envoyer cet e-mail quotidien.

     

    Voici 3 clés qui m'aident au quotidien... 

     

    1. Je crois fermement que l'Éternel est digne de confiance et qu'il accomplit toujours sa parole. S'il vous appelle à le suivre et à le servir, ce n'est pas pour vous laisser tomber ensuite ou pour vous conduire sur un chemin de destruction et de mort. Ce qu'il a prévu, c'est la paix, la joie et la vie en abondance par Jésus-Christ.
    2. Je crois fermement en la Parole de Dieu, en sa puissance, en son efficacité. Considérez ce verset : "Je suis capable de tout cela grâce au Christ qui me rend fort." (Lire Philippiens 4.13.) Je suis capable un peu ? Je suis capable peut-être ? Plus que cela : je suis capable de TOUT. Avec Dieu, c'est possible de persévérer, de continuer, d'accomplir pleinement ce qu'il attend de vous.
    3. Et enfin, je crois en l'efficacité de la prière adressée au Dieu inébranlable et éternel. Je crois que la prière quotidienne vous aidera à avancer et persévérer dans la direction que Dieu vous montre.

     

    Si vous avez besoin de l'appui et du soutien de Dieu dans ce que vous avez entrepris, vous pouvez faire cette prière maintenant : "Seigneur, parfois je suis las(se) et j'ai envie de tout lâcher. Toutefois, je sais que ta volonté à mon égard, c’est d’être inarrêtable – de continuer à progresser dans la direction dans laquelle tu me conduis, même quand cela devient difficile, même quand je ne peux pas voir à quoi tout cela va aboutir. Avec ton aide, je choisis de continuer d’aller de l’avant. Merci pour ta grâce et pour ton amour. Amen."

     

    Que Dieu vous accompagne tout au long de cette journée ! Je vous propose de regarder cette vidéo sur la persévérance que j'ai enregistrée pour vous. 

     

    Merci d'exister,

     

     

     

    Eric Célérier
    (Source : TopChrétien)

     

     


     

     


     

     

     

     

     

    « L'Eternel est puissant - Psaumes 93 : 4Dieu veut multiplier vos forces »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :