• Au fond de la caverne 3 à 4

     

     

    Au fond de la caverne (3)

      

    “Que fais-tu ici, Elie ?” 1 Rois 19.9

    Aux grands moments de votre vie, voir la main de Dieu à l’oeuvre à travers les événements de tous les jours est chose aisée. Mais sachez qu’Il vous aime tout autant lorsque vous êtes découragé et abattu. Son amour n’est pas déterminé par vos émotions, vos attitudes ou vos succès. Elie savait que Dieu était près de lui lorsqu'il fut victorieux des 400 prophètes de Baal, lorsqu'il fit descendre le feu du ciel, qu’il ressuscita l’enfant de la veuve, courut plus vite qu’un chariot tiré par des chevaux et fit des reproches à un roi puissant. Mais quand Jézabel se mit à le poursuivre il devint si déprimé qu’il s’écria : “J’en ai assez... Reprends mon âme...” (1 Rois 19.4). Si vous ressentez un tel sentiment Dieu n’en est pas l’origine ! Parfois Il permet la souffrance afin de nous rendre conscients de notre péché et nous pousser à la repentance. Cette souffrance est notre alliée.  

     

    Mais Dieu n’aime pas le découragement ! Ses mots les plus courants sont : “N’aie pas peur... prends courage... ne crains pas...” Remarquez ce que Dieu dit en s’adressant à Elie au fond de sa caverne : Il ne dit pas “Que fais-tu là-bas, Elie ?” mais au contraire “Que fais-tu ici, Elie ?” Dieu était près de lui, au fond de la caverne ! Une caverne est l’endroit idéal pour découvrir que Dieu est à vos côtés. C’est du fond de sa caverne que David écrivit : “Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants” (Psaume 142.6). Tant que votre confiance sera fondée sur la liste de vos succès, elle demeurera bien fragile. Mais le jour où vous saurez vraiment que Dieu vous aime, même aux pires moments de votre vie, vous pourrez vivre en paix au fond de votre caverne et en ressortir encore plus fort !

     

     

     

     

     

    Au fond de la caverne (4)

     

     

     “Tu es mon seul refuge...” Psaume 142.6

     

    Le jour où David s’écria : “Tu es mon seul refuge...”, il n’avait aucune preuve que la couronne royale serait vraiment sienne, et qu’il ne mourrait pas en exil. L’intérieur de cette caverne était tout ce dont il était sûr ! Placé dans une telle situation, qui vous semble sans issue, il vous faut apprendre à faire confiance à Dieu comme David le fit, ce qui n’est pas facile. Pour cela il faudra vous plonger à fond dans la parole de Dieu, vous convaincre de Son amour et de Sa bonté, accepter entièrement Sa souveraineté au point de dire que tout est bien, quelles que soient les circonstances, puisque Dieu est à vos côtés.  

    Jésus aussi connut les cavernes : Il connut Lui aussi la souffrance. Sa vie était sans cesse en danger. Il perdit Sa réputation de chef et d’enseignant, et même plusieurs de Ses amis. Puis les choses empirèrent : Il fut jugé et cloué sur une croix. Avec Sa mort, les rêves qu’Il avait inspirés dans l’esprit des Siens parurent aussi se volatiliser. Ce qui avait débuté en grande pompe semblait se terminer dans l’humiliation la plus totale. Jésus comprend vos sentiments de solitude et de désespoir mieux que quiconque, car personne d’autre n’a jamais connu la mort de la même manière que Lui. Mais ses ennemis commirent l’erreur grossière de l’enfermer dans une caverne. Ils ignoraient que Dieu se plaît particulièrement à faire revivre, du fond des cavernes les plus sombres, les rêves enterrés, les mariages défaits, les espoirs anéantis, les relations déchirées, les ministères stériles. Ils ne s’étaient pas encore rendu compte que Dieu accomplit Ses meilleures créations au fond de cavernes obscures. 

    Si vous êtes au fond de l’une d’elles aujourd’hui, soyez encouragé : Jésus en ressortit victorieux, et Son plan pour vous est de vous en sortir de la même manière !

     

      

    Bob Gass  

     

     

     

     

     

     

     

    « Au fond de la caverne 1 à 2Dieu est ma délivrance - Esaïe 12 : 2 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :