• Affranchi de la peur

     

    Affranchi de la peur

     

     

    Affranchi de la peur

     

     

     “J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur…” Genèse 3.9 

     

     Le premier sentiment qu'ont éprouvé Adam et Eve lorsqu'ils ont transgressé l'ordre divin, ce fut la peur ; c'est ce qu'exprime Adam lorsque Dieu l'appelle. Ce récit biblique montre le lien qui existe entre la peur, et le sentiment de culpabilité.

    Jésus est venu pour vous affranchir de ce lien étouffant.


    Connaissez-vous les auteurs compositeurs Thierry Ostrini et Chris Christensen ? Ils ont écrit et composé ce merveilleux chant : “Libres de nos chaînes, nous marchons vers toi . Ta main souveraine affermit nos pas…” Ce beau cantique se termine par cette proclamation : “Bannissons la peur, chantons sa victoire, Jésus est vainqueur”.

    Si j'ai retenu ce chant, c'est parce que l'une des chaînes, les plus tenaces à briser dans nos vies, est la chaîne de la peur. Dans le livre des Proverbes il est écrit : “La peur tend un piège à l'homme…” (Proverbes 29.25).

    Peut-être est-ce le sentiment que vous éprouvez en ce moment. Ce sentiment, tel un filet qui vous emprisonne, enferme votre âme dans la crainte. Recevez cette bonne nouvelle : Jésus est venu pour vous affranchir de ce lien étouffant. A de nombreuses reprises, Jésus prononce cette parole dans les évangiles : “N'ayez pas peur”. (Matthieu 14.27 ; Matthieu 17.7 ; Marc 6.50 ; Jean 6.20).

    Avez-vous peur de témoigner ? Cela est arrivé à un apôtre ! En effet souvenez-vous comment au moment de l'arrestation de Jésus, Pierre a eu peur de déclarer à une humble servante, qu'il était un disciple de Christ. Plus tard, il recevra la force de ne plus craindre les menaces des puissants de l'époque.

    La peur est destructrice, de nombreuses personnes ont été psychiquement, et même physiquement, détruites par la peur. Ce peut être la peur d'être abandonné, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur d'être persécuté, la peur du lendemain…

    Dans le Psaume 27, David parle de diverses peurs qui peuvent nous atteindre : peur de l'abandon, peur de la guerre et des ennemis, peur de la persécution … mais il proclame avec foi, dès le début de ce Psaume : “L'Eternel est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ? L'Eternel est le soutien de ma vie : De qui aurais-je peur ?” (Psaumes 27.1). Il nous dit quel est le moyen de vaincre la peur : “J'ai cherché l'Eternel et il m'a délivré de toutes mes frayeurs” (Psaume 34.5).

    Une décision pour aujourd'hui :
    Seigneur, comme David, je tourne mes regards vers toi, et avec l'apôtre Paul je veux proclamer : “Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ” (Romains 8.1).

     

    Paul Calzalda

    (Source : TopChrétien)

     

     

     

    « Espère, croisJe suis avec vous tous les jours - Matthieu 28 : 20 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :