• Accablement

     

    Accablement

     

     

    Accablement

     

     

    Pourquoi es-tu abattue, mon âme, et es-tu agitée au-dedans de moi ? Attends-toi à Dieu ; car je le célébrerai encore: sa face est le salut. Psaume 42. 5

    Il serait faux et dur d'affirmer qu'un chrétien ne doit pas être triste. Faux d'abord parce que, croyants ou non, nous pouvons tous traverser des épisodes dépressifs, qui ne sont pas d'origine spirituelle. Et dur pour ceux qui passent par des circonstances tristes.

    La Bible rapporte l'histoire de croyants qui ont connu de grandes peines comme Job, Élie, Jérémie, Paul.

    Car même en dehors des passages dépressifs, il nous arrive presque tous, un jour ou l'autre, de connaître la tristesse et le découragement. Dans la vie de la foi, il peut exister une alternance de jours et de nuits, des moments où tout est clair et d'autres où l'horizon semble s'obscurcir. Ne nous laissons pas aller au pessimisme, notre foi doit être sans cesse ravivée par des lectures, même courtes, de la Parole de Dieu. Demandons-lui de faire briller sa lumière dans notre coeur en regardant le Sauveur dans les évangiles.

    La lecture des Psaumes nous réconforte lorsque nous nous sentons troublés, découragés, incompris. Souvent leurs auteurs disent leur peine à Dieu, mettent des mots sur leur souffrance. “Pourquoi es-tu abattue, mon âme?” Il y a comme une prise de conscience, la recherche des causes de cette souffrance, la conviction que Dieu veut la prendre en charge et guérir les blessures. Des moments réguliers de recueillement, dans la solitude ou avec l'aide de frères et sœurs chrétiens, peuvent être une grande aide.

    Prions le Seigneur pour lui dire nos souffrances, en nous souvenant que c'est lui qui a tant souffert pour nous. Il est notre grand sujet de joie.

     

     

    (Source : labonnesemence.com)

     

    « Joyeux Anniversaire - Nombres 6 : 24Ronde de douceurs 20 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :