• A toi tendre Père, que j'aime

     

    A toi tendre Père, que j'aime

     

     

    A toi tendre Père, que j'aime 

     

    Sur le bateau de ma vie
    Abîmé par tant d’orages
    Qui l’ont pris en otage
    Je t’adresse ce cri
    Pour t’exprimer ce besoin
    Devenu plus que jamais vital
    Que tu ne lâches pas ma main
    Car ayant trop mal
    Je suis sur le point

    De tout abandonner
    Car trop découragée et fatiguée
    Je me sens plus la force de poursuivre mon chemin.

    Je t’en prie, aide-moi
    Tu sais tout de moi
    Que sincères sont ma foi
    Et mon amour pour toi.


    Ne permet pas au malin
    De m’arracher à ta main
    Ne me laisse pas céder aux pulsions
    Qui me poussent à ma destruction
    Pardonne-moi, je t’en prie
    Chacune de mes faiblesses
    Qui me conduisent aujourd’hui
    Dans une telle détresse
    Qu’il me semble meilleur
    De quitter ce monde pour ailleurs
    Sans attendre plus longtemps
    La fin de mes tourments.

    Tendre Père
    Je me tourne vers toi
    D’un cœur sincère
    Pour te dire « Aide-moi ! »
    Je t’aime tant et profondément
    Je ne veux ni te désobéir
    Ni t’offenser par mes sentiments
    Mais veux continuer, par toi, à me laisser conduire.

    En ces longues heures
    Où trop intenses sont mes douleurs
    A chacun de mes pas
    Je t’en supplie, garde-moi
    Ne me laisse pas flancher
    Face à mon désespoir
    Pour que je puisse continuer
    A travers ma vie, en toute fidélité
    A te servir, t’honorer pour ta plus grande gloire
    Cela pour l’éternité !!

    Tendre Père
    Tu es mon plus grand trésor
    Je t’aime d’un cœur sincère
    Que rien ne nous sépare
    Ni le malin, ni la mort
    Car tu es mon refuge, le rempart
    Qui me protège
    Tu es la force
    Qui me relève
    Tu es l’écorce
    Qui contre vents et marées
    Est mon bouclier.

    Que ma foi et mon amour
    Demeurent pour toi pour toujours
    Et soient éternellement le chemin
    Pour avancer vers demain
    Là où tu me mèneras
    A chacun de mes pas
    Que quoi qu’il arrive
    Jamais loin de toi je dérive.

    Tout simplement
    Mais sincèrement
    Je viens te dire que j’ai besoin de toi
    Face à mes nombreux combats
    Je viens te dire « Je t’aime »
    Par cette lettre en forme de poème.

     

     

    Lilia Gabrielle Lael Itai

     

     

     

     

     

    « Ronde de douceurs 10Le livre de ma vie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :